Hélénie hybride

Hélénie Feuerspiegel, Helenium x 'Feuerspiegel'

Botanique

Nom latin  : Helenium x
Origine  : horticole
Période de floraison : juillet à octobre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante vivace
Type de végétation : herbacées
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 1,20 m à 1,50 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -28 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : légèrement neutre à légèrement alcalin
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massifs
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : divisions

Les hélénies hybrides, Helenium X, sont des plantes vivaces appartenant à la famille des Astéracées, comme les asters, la pâquerette ou les marguerites. Ce sont des obtentions horticoles, souvent des mélanges sur plusieurs générations de Helenium automnale et de Helenium nufiflorum, des espèces originaires de l’Amérique du Nord. Les obtenteurs en ont produit près d’une centaine de cultivars aux couleurs chaudes et variées, au maintien plus rigide, et qui sont généralement un peu moins hautes que les des espèces botaniques. Les hélénies hybrides fleurissent en été et en automne. Ce sont des plantes solides aux longues floraisons.

Description des hélénies hybrides

Les helenium x sont des plantes vivaces caduques. Chaque année de nouvelles tiges émergent d’une souche dense, large de 40 à 60 cm. Selon les variétés, les tiges s’élèvent de 60 cm à 1,50 m et fleurissent de juillet à octobre. Les tiges se ramifient pour former plusieurs capitules en forme de marguerite, au cœur sombre et rebondi, et aux ligules de couleur vive. Certains capitules sont bien plats et réguliers, tandis que d’autres froufroutent, ou se recourbent vers le bas comme de petites jupettes.

Comment choisir ses variétés d’hélénie hybride ?

Les couleurs des hélénies hybrides sont chaudes : jaune vif, ocre, orangé, rouge, rose, bordeaux... ou même bicolores. Les massifs seront d’autant plus agréables si plusieurs coloris sont associés. Il faudra par exemple, faire attention aux couleurs sombres, comme Hélénie 'Rubinzwerg' ou ‘Ruby Tuesday', très belles, mais qui demandent à être éclairées par des rouge vif ou des orangés.

Vous ferez votre choix donc en regardant la couleur, mais aussi la hauteur des plantes. D’autre part certaines sont plus précoces que d’autres :

  • Helenium 'Moerheim beauty', rouge cuivré, 1 m de hauteur, fleurit de juillet à octobre
  • Helenium x ‘Mardis gras’, ne fait que 50 cm de hauteur en orange soufré. Il fleurit à partir de juillet.
  • Helenium ‘Waltraut’, en aout, fleurs régulières et jaunes se piquetant d’orangé. 90 cm.
  • Helenium 'Rubinzwerg', fleur en jupette rouge vif, de juillet jusqu’à fin septembre.90 cm
  • Hélénium 'Flamenco', un bicolore jaune et rouge d’aout et septembre, haut de 120 cm
  • Helenium 'Hollwege', très haut, plutôt rouge puis vire à l’ocre. Fleuri d’aout à septembre.
  • Helenium 'Rubinkuppel', ligules orange au revers plus sombre. Haut de 1 m.
  • Helenium 'Little Orange'. Orange lumineux et compact. 70 cm.
  • Helenium ‘Kaniara’, jaune vif avec un gros cœur vert. Tiges solides de 120 cm.

Comment cultiver les Helenium x hybridum ?

Les hélénies hybrides demandent un sol neutre à basique, riche et bien drainé, mais qui ne se dessèche pas excessivement en été. Elles sont installées au jardin de préférence au printemps avec un léger apport de compost. Ce sont des plantes robustes et faciles.

Compte tenu de leur hauteur, et que leurs hautes tiges s’affalent parfois un peu, ils sont plutôt adaptés au fond ou au milieu de massif.

Si votre hélénie, un peu haut, s’affaisse trop à votre gout, vous pouvez l’entourer d’autres plantes vivaces, le tuteurer, ou aussi l’étêter d’un tiers en juillet : sa floraison en sera un peu retardée, mais il sera alors plus bas.

Ôter les têtes défleuries si la variété n’est pas stérile, permet généralement de prolonger la floraison.

Chaque fin d’hiver, la souche est débarrassée de ses vieilles tiges. Après 5 à 6 ans, devenant moins florifère, l’hélénie hybride gagne à être éclatée en plusieurs divisions, et nourrie par un nouvel apport de compost.

Comment multiplier les hélénies hybride ?

Les hélénies hybrides ne se reproduisent pas par semis. Non seulement une partie de ces hybrides sont stériles ou produisent très peu de graines, mais de plus, s’il y a production de graines, leur descendance est rarement fidèle en couleur.

Pour propager votre hélénie préférée, il vous faudra, soit la diviser, soit la bouturer. Les boutures réussissent très facilement avec la base des tiges (15-20 cm) plantées en pot et maintenues en pépinière leur premier hiver.

Les divisions sont faites au printemps, alors que les nouvelles poussent émergent, mais qu’il ne gèle plus vraiment.

Espèces et variétés de Helenium

45 espèces dans ce genre :

  • Helenium amarum, une annuelle parfumée
  • Helenium hoopesii, à la floraison précoce
  • Helenium tenuifolium, aux feuilles étroites
  • Helenium autumnale, hélénie d’automne
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Khames (Djelfa)
    Bonjour Messieurs comment fabriquer un insecticide ou un herbicide et biologiquement ? et MERCI.
    Répondre à Khames
    Le 21/10/2018 à 16:00