Layia élégant

Layia élégant, Layia platyglossa
Layia élégant, Layia platyglossa

Botanique

Nom latin  : Layia platyglossa
Synonyme  : Layia elegans
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : mai à juillet, voire août septembre
Couleur des fleurs  : jaune et blanc
Type de plante : fleurs ornementales attractives pour les insectes
Type de végétation : annuelle
Hauteur : 40 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : sans objet, les graines survivent aux gelées
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : argileux à sablonneux, ou terreaux
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : normal à sec, résistant à la sécheresse
Utilisation : parterre, potée, rocaille, talus, prairie fleurie, bouquet, fleur coupée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Layia elegans ou Layia platyglossa est une plante annuelle très ornementale appartenant à la grande famille des Astéracées, anciennement les Composées. Elle est originaire d’Amérique du Nord, présente surtout à l’ouest de la Californie, sur les plaines côtières, dans les milieux ouverts et zones perturbées. Encore peu rependue en culture le laya est une plante à découvrir, car non seulement elle est facile à réussir et croît très rapidement, mais de plus ses bouquets de fleurs sont particulièrement attractifs pour les insectes et favorisent la biodiversité.

Description du layia

Layia platyglossa est une plante qui existe sous deux sous-espèces, l’une plutôt adaptée aux dunes basse et rampante, tandis que l’autre est dressée et haute de 45 cm en moyenne. La forme cultivée est celle qui est dressée. Elle produit des feuilles basales lancéolées à linéaires, longues de 4 à 12 cm, gris vert, irrégulièrement dentées, puis une tige relativement charnue porte un bouquet de capitules (fleurs composées) de 4 à 5 cm de diamètre. Ce capitule est formé de fleurs stériles centrales apétales jaunes, parfois aux anthères violettes, et des fleurs externes stériles qui forment une couronne de longs pétales jaune vif aux extrémités anguleuses et blanches. L’ensemble forme une fleur composée très gaie et bien plate.

Les fleurs ne sont à priori pas autofécondes, il faut donc plusieurs plantes semées pour obtenir une pollinisation croisée grâce aux insectes. Elles produisent alors des graines pourvues d’une aigrette, dispersées par le vent.

Cette plante est annuelle, elle germe, produit une abondante floraison et des graines, puis meurt. Dans les régions assez douces, elle peut être considérée comme une annuelle d’hiver (ou bisannuelle), c’est-à-dire germer en automne et fleurir tôt au printemps.

Comment utiliser cultiver le layia ?

Layia elegans se plait fans un sol sablonneux à argileux du moment que le sol est suffisamment drainant, mais pousse également bien aussi dans un sol riche à base de terreau. Il a besoin d’un ensoleillement important, et s’il se montre résistant à la sécheresse, aura un bien meilleur développement lorsqu’il est arrosé régulièrement. Autrement dit, c’est une plante facile et solide, qui sera magnifiée dans une jardinière avec arrosages et terre riche, ou qui se contentera de ce qu’il a dans les massifs, sur un talus, en mélange pour prairie fleurie, ou en bordure de potager pour attirer les auxiliaires des cultures.

Si les conditions lui conviennent, ses graines résistantes à l’hiver le rendent pérenne au jardin par semis spontanés.

Le layia est semé en semis direct après les dernières gelées, sur un sol nu et affiné, éventuellement mélangé à d’autres annuelles (lin rouge, pavot, eschscholtzia, etc.). Pour obtenir une floraison pour la deuxième partie de l’été, il faut le semer plus tardivement courant juillet, sans oublier bien sûr d’arroser ce semis estival.

Le semis de layia peut être également hâté en serre, en intérieur ou sous châssis. Les graines germent en 1 à 2 semaines entre 20 et 25 °C. Les graines sont déposées sur la terre humide, à peine recouvertes. Les plantules sont repiquées en pot individuel dès qu’elles sont manipulables. Les layias sont installés en extérieur quand il n’y a plus de risque de gel.

Espèces et variétés de Layia

15 espèces dans ce genre :

  • Layia glandulosa, une plante des déserts à fleurs blanches
Lire aussi
Le berger allemand, un chien puissant et élégant Le berger allemand, un chien puissant et élégant

Chien numéro un dans le cœur des français depuis près de 10 ans, le berger allemand reste en tête des classements. Harmonieux, puissant et élégant ce chien est aussi très affectueux. Focus...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

Vos commentairesAjouter un commentaire