Lupin changeant

Lupin changeant, Lupinus mutabilis

Botanique

Nom latin  : Lupinus mutabilis
Synonymes  : Lupinus mutabilis var. cruckshanksii, Lupinus cruckshanksii, Lupinus hartwegii ssp. cruckshanksii
Origine  : Amérique du Sud
Période de floraison : juin à août
Couleur des fleurs  : bleu, jaune et blanc
Type de plante : plante annuelle
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 0,90 à 1,50 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -4 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : argileux, limoneux ou sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, prairie fleurie, sol pauvre, engrais vert, graines comestibles
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Le lupin changeant, Lupinus mutabilis ou Lupinus cruckshanksii, est une plante annuelle appartenant à la famille des Fabacées, comme les pois ou les haricots. Il est originaire des Andes où il est d’ailleurs cultivé pour la consommation de la graine. Le lupin changeant est également une très jolie annuelle ornementale qui apporte du rythme et de la hauteur aux massifs. Il peut être en outre aussi utilisé en engrais vert.

Description du lupin changeant

Lupinus mutabilis est une plante annuelle de croissance rapide, haute jusqu’à 1,50 m et large de 30 à 50 cm. Ses feuilles vert bleuté sont longuement pétiolées, composées de 6 à 7 folioles larges de 1 cm, spatulées, généralement glabres si ce n’est parfois quelques poils sur la face inférieure.

Les hampes florales sont hautes de 30 à 40 cm et étagées, relativement lâches. Les fleurs papilionacées mesurent 2 cm, et sont bleues, blanches et jaunes. Le qualificatif mutabilis, qui signifie changeant, caractérise les couleurs de la fleur de ce lupin qui évoluent au fur et à mesure de sa maturité : les teintes jaunes deviennent dorées, voire cramoisies, le bleu vire au violet.

Le lupin changeant est une plante mellifère, il est d’ailleurs agréablement parfumé. Il est également appréciable au jardin pour sa silhouette aux traits verticaux. De plus, grâce à des nodules racinaires symbiotiques, il fixe l’azote atmosphérique et enrichit le sol.

Les graines du lupin changeant mesurent 6 à 8 mm, elles sont blanchâtres, lisses et luisantes. Elles demandent cependant une longue saison pour murir.

Lupinus mutabilis ou cruckshanksii ‘Sunrise’ est plus compact, haut de 60 à 90 cm, et mieux ramifié, s’étalant sur 60 cm. Lupinus mutabilis 'Blue Javelin' est plus sombre, car évolue vers le violet.

Comment cultiver le lupin changeant ?

Lupinus cruckshanksii se développe à partir d’une graine, chaque printemps. Les racines de ce lupin supportent très mal les perturbations, il vaut donc mieux le semer en place directement. Son développement est rapide et à part le fait qu’il ne doit pas être transplanté, sa culture ne pose pas de problèmes.

Le lupin changeant est tolérant sur le sol, tant que la terre n’est pas trop calcaire, et qu’elle ne se dessèche pas trop au moment du développement de son système racinaire. Ensuite, il peut supporter quelques sécheresses. Il demande une exposition ensoleillée. Lupinus mutabilis est résistant au vent malgré sa haute stature, mais craint les embruns. Un site bien aéré contribue d’ailleurs à limiter le développement des pucerons et de l’oïdium.

Les graines sont trempées 2 jours, puis semées sur une terre ameublie : soit fin avril pour une floraison à partir de juin, soit jusqu’à mi-juin pour une floraison plus tardive qui s’étale jusqu’en octobre. Les graines germent en 2 semaines à 15 °C. Les plantules peuvent être sensibles aux limaces.

La graine de lupin changeant

Les graines de Lupinus mirabilis sont riches en huiles insaturées. Ses graines sont utilisées pour produire de l’huile ou parfois de la même manière que les haricots secs. Cependant, ces graines contiennent des alcaloïdes qui sont toxiques pour l’homme. Pour les consommer, il vaut mieux cultiver des variétés spécifiques pauvres en alcaloïdes, ou laisser tremper les graines 48 h avant la consommation en changeant le bain au moins 3 fois pour diluer ces alcaloïdes.

Espèces et variétés de Lupinus

Environ 200 espèces dans ce genre

  • Lupinus albus, le lupin blanc
  • Lupinus luteus, le lupin jaune
  • Lupinus nanus, le lupin de Douglas
  • Lupinus constancei, une espèce rare et naine
  • Lupinus arboreus, le lupin en arbre
  • Lupinus polyphyllus, espèce à l’origine des lupins de Russel, le lupin des jardins
Nos fiches
Lire aussi
Le lupin indigo, Baptisia australis Le lupin indigo, Baptisia australis

Thierry DENIS de la pépinière LES JARDINS DU MORVAN nous présente le Baptisia australis, une espèce de lupin Le Baptisia australis est une espèce de lupin qui comme tous les lupins pousse...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

Vos commentairesAjouter un commentaire