Lysimaque nummulaire, Herbe aux écus

Dans le jardin, l’herbe aux écus, particulièrement rampante, est capable de combler de belles surfaces d’un feuillage très plat vert frais ou doré, selon la variété.

Lysimaque nummulaire retombante en jardinière

Botanique

N. scientifique Lysimachia nummularia
Famille Primulacées
Origine Europe, Asie
Floraison juin à septembre
Fleurs jaune
Typeplante herbacée couvre-sol
Végétationplante vivace
Feuillage caduc
Hauteur0,50 à 0,90 cm de longueur

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -34 °C
Exposition soleil à ombre claire
Solhumifère à argileux, même lourd
Acidité légèrement acide à légèrement basique
Humidité frais, humide à submerger ponctuellement
Utilisationcouvre-sol en massif ou au bord du bassin, jardinière, plante d'aquarium, plante médicinale
Plantationprintemps, automne
Multiplicationdivision
Lysimaque nummulaire retombante en jardinière

Lysimachia nummularia, la plante aux écus ou nummulaire, est une plante vivace couvre-sol indigène appartenant à la famille des Primulacées. Elle est distribuée d’Europe jusqu’en Asie, de tendance sub océanique. La lysimaque nummulaire est donc présente en France en milieu sauvage, souvent inféodée aux zones humides, parfois protégée dans certaines régions. Dans le jardin, l’herbe aux écus, particulièrement rampante, est capable de combler de belles surfaces d’un feuillage très plat vert frais ou doré, selon la variété.

Description de la lysimaque nummulaire

Lysimachia nummularia est une plante haute de 10 à 20 cm, mais le plus souvent très basse, car complètement rampante. Ses tiges grêles sont couchées sur la terre, radicantes, capables de s’enraciner à chaque nœud qui se trouve en contact avec la terre. Ces tiges sont densément feuillées : les limbes orbiculaires et nervurés de la taille d’une pièce de monnaie sont courtement pétiolés et opposés. L’herbe aux écus aligne donc tous ses ‘écus’ très régulièrement de part et d’autre de la tige plus ou moins ramifiée.

Les fleurs apparaissent de juin à août à partir de l’aisselle des feuilles. La nummulaire porte ses fleurs à peine au-dessus du feuillage, tournées vers le haut. Les corolles jaunes larges de 2 cm environ en forme d’étoile sont bien visibles, nichées dans le feuillage vert émeraude. Elles sont pollinisées par les insectes et produisent une petite capsule ronde qui renferme les graines.

Une variété couramment vendue :

Lysimachia nummularia ‘Aurea’ ou ‘Goldilocks’ la lysimaque nummulaire dorée, qui fait un remarquable tapis de feuille jaune vert anis, est sans doute la plante dorée la plus vigoureuse du marché. En contrepartie, sa floraison jaune, ton sur ton, est peu visible.

Comment cultiver et utiliser l’herbe aux écus ?

Lysimachia nummularia se plaît particulièrement dans une terre de type argileuse, même lourde, humifère ou non, qui reste au minimum un peu fraîche toute l’année, mais qui peut être humide ; voire passagèrement inondée. Elle tolère l’ombre claire, la mi-ombre ou le plein soleil avec un bémol cependant pour la forme dorée, qui se montre plus sensible aux brûlures causées par le soleil direct et qui est plus lumineuse à l’ombre. Elle demande un sol légèrement acide à légèrement basique et devient particulièrement florissant dans un sol riche et bien arrosé.

Lysimachia nummularia est capable de produire de magnifique étendue feuillée, en bordure, ou mieux en entre des arbustes ou des plantes vivaces plus hautes, qui lui apportent une ombre bienfaisante en été. Elle est plantée au printemps ou en automne. Elle sera désherbée de ses adventices durant la première année de croissance afin de pouvoir s’installer en couvre-sol homogène.

L’herbe aux écus n’est pas indiquée pour le jardin de rocaille, car elle étouffe les trop petites plantes, par contre, la nummulaire fait une excellente plante de jardinière d’ombre, ou de suspension, longuement vivace tant qu’elle est régulièrement nourrie et arrosée.

L’herbe aux écus ne descend pas volontiers sous l’eau du bassin, mais est pourtant utilisée en tant que plante d’aquarium, faisant de très beaux herbiers en renouvelant ses tiges par bouturage à chaque fois qu’elles dépassent de la surface. Elle supporte la chaleur jusqu’à 25 °C.

Comment multiplier Lysimachia nummularia ?

La nummulaire se propage très simplement par divisions que l’on arrose une fois ou deux après le repiquage ou par bouture de tiges racinées.

Espèces et variétés de Lysimachia

Le genre comprend environ 150 espèces

  • Lysimachia vulgaris, la lysimaque commune
  • Lysimachia congestiflora, couvre-sol à fleurs jaunes
  • Lysimachia barystachis, aux épis blancs bien droits
  • Lysimachia fortunei, érigée, mais de petite taille, aux fleurs blanches
  • Lysimachia ciliata ‘Firecracker’, au magnifique feuillage sombre
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Lysimaque commune, Grande lysimaque, Lysimachia vulgaris Lysimaque commune, Grande lysimaque, Lysimachia vulgaris

Lysimachia vulgaris, la lysimaque commune ou grande lysimaque est une plante vivace appartenant à la famille des Primulacées. Elle est originaire d'Europe et d'Asie, présente en plaine dans les...

Lysimaque de Chine, Lysimaque col de cygne, Lysimachia clethroides Lysimaque de Chine, Lysimaque col de cygne, Lysimachia clethroides

La lysimaque de Chine, ou lysimaque col de cygne, Lysimachia clethroides, est une plante vivace caduque appartenant à la famille des Primulacées, au même titre que les primevères et les[...]

Lysimaque ponctuée, Lysimachia punctata Lysimaque ponctuée, Lysimachia punctata

Lysimachia punctata, la lysimaque ponctuée est une plante vivace appartenant à la famille des Primulacées. Lysimachia punctata est originaire d'Europe centrale et d'Asie, mais se voit...

Lysimaque, Lysimachia congestiflora Lysimaque, Lysimachia congestiflora

Lysimachia congestiflora, la lysimaque à fleurs compactes, est une charmante plante vivace couvre-sol de la famille des Primulacées. Cette lysimaque, originaire d'Asie, est considérée de vie brève,...

Vos commentairesAjouter un commentaire