Amélanchier à feuilles d'aulne, Amélanchier fruitier

Amélanchier à feuilles d'aulne, Amélanchier fruitier, Amelanchier alnifolia

Amelanchier alnifolia, l'amélanchier à feuilles d’aulne, est un arbuste à petits fruits, les amélanches, encore trop peu cultivé en Europe, alors que sa culture est facile. C’est l’espèce fruitière du genre, ce qui n’empêche pas qu’il soit ornemental, florifère et très coloré en automne, favorable aux abeilles.

Botanique

Nom latin Amelanchier alnifolia
Famille Rosacées
Origine Amérique du Nord
Floraison avril, mai
Fleurs blanc
Typearbuste décoratif à fruits comestibles
Végétationarborée
Feuillage caduc
Hauteur4,5  m

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -30 °C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Soltolérant
Acidité légèrement acide à neutre
Humidité normal à légèrement humide
Utilisationisolé en petit arbre parasol ou multi-tronc, en haie, en fourré fruitier
Plantationprintemps, automne
Multiplicationbouture, semis
Amélanchier à feuilles d'aulne, Amélanchier fruitier, Amelanchier alnifolia
» Proposer une photo

Amelanchier alnifolia, l’amélanchier à feuilles d’aulnes est un petit arbre ou un arbuste appartenant à la famille des Rosacées. Il est originaire d’Amérique du Nord, présent en Alaska, sur l’ouest du Canada et au centre et à l’ouest des États-Unis, croissant en bord de mer jusqu’à une altitude de 2000 m : c’est une essence forestière américaine assez courante. Du point de vue horticole, l’amélanchier est un bel arbre de taille réduite, élégant et décoratif toutes les saisons. C’est aussi l’espèce d’amélanchier la plus intéressante pour la production fruitière.

Description de l’amélanchier à feuilles d’aulne

Amaelanchier alnifolia est un arbre haut de 4,5 m en moyenne, lorsqu’il est cultivé. Dans sa région natale, il peut cependant s’élever jusqu’à 10 m.

Il produit un tronc unique ou un tronc multiple et un houppier elliptique, plus haut que large. Son branchage est fin et élégant. Ses feuilles alternes, un peu épaisses, sont obovales, assez larges, marginées de dents amples. Cuivrées au débourrage, elles prennent ensuite une teinte verte au revers gris et se parent ensuite en automne de couleurs chaudes rouge orangé.

Les fleurs s’épanouissent avant le débourrage des feuilles. Elles fleurissent pendant près d’un mois. Elles sont blanches et légères, mais regroupées en grappes nombreuses, le plus souvent en bout de branches.

Nectarifères et mellifères, elles sont fécondées par les insectes butineurs, c’est d’ailleurs une source de nourriture précoce et durable pour les abeilles. Elles produisent ensuite de petits fruits syncarpes (fruits soudés comme chez la pomme), groupés en lourde grappe, larges d’environ 10 à 16 mm, pourpres à noirs, mûrs vers juin/juillet. Cette amélanche est sans doute la meilleure, en aspect et en goût, de toutes les espèces d’amélanchier.

Amélanchier alnifolia à tendance à rejeter à partir de ses racines.

Cultivars d’amélanchiers fruitiers

  • Amelanchier alnifolia ‘Honeywood’ : fruits gros violines produits en grappes abondantes, et dont l’arôme est remarquable. Sa production est précoce.

  • Amelanchier alnifolia ‘Northline’ fait de gros fruits de bonne qualité.

  • Amelanchier alnifolia ‘Smoky’ est considéré comme le plus productif : ses fruits doux, aromatiques, mesurent environ environ 15 mm de diamètre. Le port est plus étalé, et il drageonne beaucoup, ce qui est bien pour en faire une ample zone fructifère.

  • Amelanchier alnifolia ‘Honeywood’ a d’excellents gros fruits de récolte plus tardive, il mesure 3 m de haut.

  • Amelanchier alnifolia ‘Standing Ovation'ou ‘Obelisk’ est étroit, fastigié, haut de 4,5 m pour une épaisseur de 1,5 à 2 m seulement.

Comment cultiver l’amélanchier à feuilles d’aulne ?

Ce petit arbre est très facile à cultiver. Il est tolérant sur la nature du sol, supporte les pluies abondantes comme quelques sécheresses, et croit au soleil comme à l’ombre. Cependant, pour obtenir une production de fruits conséquente, il préfère un sol légèrement acide, riche et drainant, bien arrosé, et une exposition ensoleillée. Il est rustique jusqu’à -30 °C.

Amelanchier alnifolia est planté en automne, éventuellement, jusqu’en mars dans un sol profondément ameubli, il sera paillé puis arrosé cette première année. Ensuite, une fois bien enraciné, il devient robuste et demande peu de soins.

Même si l’on pourra espérer goûter son amélanche dès la première saison, le jeune amélanchier à feuilles d’aulne ne deviendra réellement fructifère qu’au bout de 2 à 3 ans.

Amelanchier alnifolia est très variable : pour la culture des fruits, il est préférable de planter les cultivars sélectionnés pour leur productivité et les laisser se développer en fourré.

Il est planté en automne, éventuellement, jusqu’en mars dans un sol profondément ameubli, sera paillé puis arrosé cette première année.

Bien qu’autofertile, l’amélanchier à feuilles d’aulne produit davantage avec une pollinisation croisée (choisir de planter alors 2 variétés différentes).

Son développement peut être limité en forme et en hauteur à l’envie : il supporte très bien la taille.

Si vous désirez un arbre en haute-tige isolé, il faudra enlever les rejets de racines chaque année.

L’amélanche

La cueillette des fruits se fait tous les 2 jours et s’étale jusqu’à 3 semaines, souvent en même temps que les groseilles. Or, ces fausses baies sont très attractives pour les oiseaux, qui n’hésitent à s’en nourrir avant qu’elles ne soient complètement mûres, il faut donc poser un filet protecteur assez tôt, en juin.

Plus gros, juteux et sucré, l’amélanche de Amelanchier alnifolia dégage un parfum et un goût assez proche de la myrtille, avec une note de pomme. En outre, lors de la cuisson, ses graines révèlent un arôme supplémentaire d’amande amère. Ces petits fruits bien connus et souvent utilisés en Amérique, mais quasiment absents d’Europe sont mangés crus ou cuits, utilisés en tartes, confitures, gelées… mais aussi pour parfumer des recettes de viandes.

Comment multiplier Amelanchier alnifolia ?

Pour conserver sa sélection de cultivar, Amelanchier alnifolia sera propagé par multiplication végétative et non par semis : soit par transplantation de rejets de racines au mois de novembre. Ces derniers devront être âgés de 2 ans minimum pour qu’ils aient eu le temps de développer leurs propres racines. Les greffes et les boutures sont également possibles.

Les graines sont très longues à germer, elles nécessitent plusieurs années de stratifications avant de germer, sauf si elles sont récoltées dans un fruit encore vert, où elles ne sont pas encore endurcies.

Espèces et variétés de Amelanchier

Le genre comprend 26 espèces d’arbres et d’arbustes caducs

  • Amelanchier canadensis, amélanchier du Canada
  • Amelanchier lamarckii, amélanchier de Lamarck
  • Amelanchier laevis, amélanchier lisse
  • Amelanchier arborea, grand amélanchier
  • Amelanchier stolonifera, amélanchier stolonifère
  • Amelanchier ovalis, une espèce provençale
  • Amelanchier x grandiflora, hybride horticole de A. arborea et A. laevis
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Les plantes à feuilles flottantes Les plantes à feuilles flottantes

Le nénuphar est un des dignes représentants de ces plantes de bassin aux feuilles flottantes. Importantes pour l'écosystème, idéales pour abriter les petits animaux ou pour leur servir de transat...

Décembre au jardin fruitier Décembre au jardin fruitier

Plantations, taille, traitement, malgré la grisaille, les travaux ne manquent pas au jardin fruitier en décembre. Dans le Sud, les couleurs n'ont pas quitté les lieux pour autant ! Elles se...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Monick (Sud vallée du rhône)
    Arbre intéressant de part ses fleurs pour les abeilles et ses baies à confiture sans doute, mais dans quelle pépinière peut-on le trouver ?
    Répondre à Monick
    Le 15/03/2020 à 10:18