Wasabi, Raifort japonais

Culture de Wasabi au Japon

Botanique

Nom latin  : Wasabia japonica
Synonymes  : Cochlearia wasabi, Eutrema japonica
Origine  : Japon
Période de floraison : avril à mai
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : légume, condiment
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -12 °C
Exposition  : mi-ombre à ombre
Type de sol : argileux, limoneux
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : humide
Utilisation : condiment, plante médicinale, plante de bassin, plante en pot
Plantation, rempotage : semis

Wasabia japonica, le wasabi japonais, est une plante vivace appartenant à la famille des Brassicacées, tous comme le chou, la roquette ou les radis. Il est d’origine asiatique et croît naturellement au Japon, au bord des ruisseaux de montagnes. Il est également très cultivé au Japon, car traditionnellement utilisé en cuisine. Sa culture s’étend doucement aux États-Unis et même en France. Le wasabi ou raifort japonais, différent du raifort Armoracia rusticana, est un condiment très fin. En outre, la plante est assez décorative.

Description du wasabi

Wasabia japonica est une plante rhizomateuse, produisant une rosette basale de jolies grandes feuilles vert sombre. Ces feuilles présentent un long pétiole, portant un large limbe cordiforme et gaufré.

Le feuillage émerge de terre à partir du mois de mars, puis une ou plusieurs tiges florales suivent en avril-mai. Les panicules s’élèvent au-dessus du feuillage pour fleurir en d’agréables petites fleurs à 4 pétales, bien blanches.

Le rhizome, d’où l’on tire le wasabi (le condiment) est épais d’environ 2 cm à 4 cm et long de 10 à 18 cm, vert.

La plante entre en repos végétatif durant l’été.

Comment cultiver le wasabi ?

Le wasabi se cultive en pot profond ou en pleine terre, à l’extérieur toute l’année. Il préfère les climats littoraux, car n’aime ni les froids trop durs ni les trop fortes chaleurs.

Wasabia japonica est avant tout une plante de milieu humide. La terre ne doit jamais sécher, même durant son repos végétatif. Le wasabi peut être cultivé en bordure de ruisseau, ou zone humide, et même recouvert d’une petite couche d’eau. Il demande un sol à tendance acide, qui peut être humifère ou bien lourd, de type argilo-limoneux et une exposition ombragée ou mi-ombre avec un peu de soleil le matin. Sa croissance est lente, la plante devient mature entre 18 mois et 3 ans.

En pot, le wasabi est installé dans un conteneur profond et une soucoupe contenant toujours quelques centimètres d’eau douce. Il peut être hiverné sous châssis ou serre froide ou dans la cave.

Il est rustique jusqu’à -12 °C.

Comment utiliser le wasabi dans la cuisine ?

Les racines peuvent être récoltées au bout de 18 Mois, rarement plus rapidement. La plante est arrachée, les tiges et les feuilles sont parfois utilisées comme légumes au Japon, mais c’est la « carotte », une fois débarrassée de ses racines qui donne le condiment. Son gout est finement piquant et se termine en une note végétale, qui n’est pas sans rappeler l’artichaut ou l’asperge. Il en faut peu pour parfumer une viande, un poisson, une soupe, des nouilles asiatiques… le rhizome de wasabi, bien emballé et au frais, se conserve quelques semaines, comme le gingembre frais.

Le wasabi est délicieux lorsqu’il est frais. Broyé ou râpé, il commence à perdre son gout au-delà de 20 minutes. Il doit donc toujours être ajouté au dernier moment sur vos plats.

Multiplier le wasabi

Les éventuelles petites ramifications de rhizome présentes sur les plantes matures peuvent être replantées.

Par semis. Les graines récoltées sont semées dès que possible. Le semis doit baigner dans l’eau. Il lui faut subir un hiver avant que les graines ne germent.

Espèces et variétés de Wasabia

  • Wasabia japinica ‘Daruma’, le plus doux moins piquant
  • Wasabia japonica ‘Mazuma’, le plus fort
Lire aussi
Les pas japonais Les pas japonais

D’inspiration asiatique, les pas japonais guident le visiteur dans la découverte du jardin de façon progressive et douce, moins abrupts qu’une allée gravillonnée rectiligne, ils...

L'ophiopogon, le muguet japonais L'ophiopogon, le muguet japonais

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente le muguet japonais L'Ophiopogon ou muguet japonais est une vivace ressemblant à une herbe noire qui en fait une plante japonaise cousine du muguet....

Les érables japonais Les érables japonais

Gilles COLINET de la pépinière JEAN HUCHET vous présente les érables japonais qui remportent un grand succès dans les jardins La diversité des érables se traduit à travers leurs formes érigées ou...

Le Jardin japonais de Pascal LAFORGE pour TRUFFAUT Le Jardin japonais de Pascal LAFORGE pour TRUFFAUT

La fête des plantes de Courson 2014 fêtant sa trentième édition, TRUFFAUT a souhaité transmettre une vision zen de la Nature avec la création d’un jardin japonais qui mêle minéral et végétal...

Vos commentairesAjouter un commentaire