Genêt précoce

Genêt précoce aux fleurs blanches, Cytisus x praecox
Genêt précoce aux fleurs blanches, Cytisus x praecox

Botanique

Nom latin  : Cytisus x praecox
Synonyme  : Cytisus multiflorus x Cytisus purgans
Origine  : horticole
Période de floraison : mars-avril à mai-juin, selon la variété
Couleur des fleurs  : jaune, blanc, rouge
Type de plante : petit arbuste très florifère
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : caduc, mais reste vert toute l'année
Hauteur : 1 m à 1,50 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -19°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombragée
Type de sol : drainant, assez pauvre
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : potée, jardin d'hiver, véranda
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouturage, semis

Le genêt précoce, Cytisus x praecox est un arbuste appartenant la famille des Fabacées. Cytisus x praecox est un hybride horticole, croisement entre Cytisus multiflorus et Cytisus purgans. Si le premier arbuste obtenu fleurissait jaune crème, de nouveaux coloris ont ensuite étés sélectionnés.

De croissance rapide et très florifère, le genêt précoce est adapté pour les massifs ensoleillés. Bien que généralement planté pour 5 à 6 années seulement, Cytisus praecox est un arbrisseau intéressant, idéal pour fleurir rapidement les jeunes jardins. Il peut être aussi maintenu en conteneur.

Description du genêt précoce

Cytisus x praecox forme un arbuste, haut de 1 m à 1,50 m, se lignifiant à la base et produisant un faisceau dense de branches vertes. Le feuillage est caduc, cependant les feuilles à de 1 à 3 folioles sont peu remarquables. Elles se développent au printemps, mais chutent rapidement pour laisser la fonction chlorophyllienne aux branches nues et vertes. Les fleurs bourgeonnent en petits bouquets axillaires tout le long de ses multiples branches souples et linéaires. Les fleurs sont petites, de 1 à 3 cm, mais abondantes, de la forme typique des Fabacées. Leur odeur n’est pas considérée comme agréable par tout le monde. Les fleurs fécondées produisent de petits fruits longs et comprimés contenant les graines.

Les formes blanches ou jaunes sont particulièrement lumineuses. Les formes bicolores ou plus sombres accrochent le regard, mais donnent un effet moins contrasté sur le feuillage. Elles sont moins faciles à mettre en valeur dans un ensemble. La floraison est printanière, mais plus ou moins précoce en fonction de la variété choisie.

Comment implanter et cultiver le genêt précoce ?

Un peu susceptible à la transplantation, le genêt précoce s’acquiert à partir d’une plante en pot au printemps ou en automne. Il faut choisir des plantes qui n’ont pas trop trainé dans leur pot et qui ne présentent pas un feutrage trop dense de racines enroulées. Il est installé en terre, juste démoulé, et sera arrosé régulièrement son premier été au jardin. Prendre sa plante en cours de floraison permet de choisir son coloris en connaissance de cause.

Le genêt ne vit pas très longtemps, mais en contrepartie, est très florifère dès la première année. Il demande une exposition ensoleillée à mi-ombre, ainsi qu’un sol relativement pauvre en matière organique, acide à neutre. Il se chlorose en sol calcaire, mais supporte assez bien les sols sablonneux un peu trop secs, une fois la reprise effectuée, ou les sols argileux.

Tailler le genêt précoce

Les formes rampantes ou retombantes de Cytisus x praecox n’ont pas vraiment besoin d’être taillées. Il faut juste leur ôter les éventuelles branches mortes, ou abimées.

Par contre, les formes dressées, aux branches bien verticales, gagnent à être taillées chaque année juste après la floraison. Les branches vertes sont réduites sans atteindre le niveau du bois lignifié (marron). Les branches vertes sont ainsi renouvelées chaque année, et évitent au genêt de prendre une forme dégingandée, de se dénuder de la base.

Multiplier Cytisus x praecox

Les graines sont viables, l’arbuste est d’ailleurs considéré comme invasif dans certains pays, mais difficile à faire germer.

Le genêt précoce se bouture avec des rameaux encore verts.

Espèces et variétés de Cytisus

Une soixantaine d’espèces

  • Cytisus scoparium, notre genêt à balais, indigène
  • Cytisus maderensis, le genêt de Madère
  • Cytisus racemosus, le genêt des Canaries
  • Cytisus x praecox ‘Hollandia’, rouge
  • Cytisus x praecox ‘All Gold’, jaune d’or
  • Cytisus x praecox ‘Zeelandia’, blanc crème, pourpré
  • Cytisus x praecox, ‘Albus’, blanc
Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire