Potamot crépu, Potamot à feuilles crépues

Potamogeton crispus, le potamot crépu est une plante aquatique indigène, immergée dans les eaux calmes. Cette plante oxygénante à croissance rapide est utilisée dans les bassins, les aquariums tempérés ou pour re-végétaliser les sites pollués.

Potamot crépu, Potamot à feuilles crépues, Potamogeton crispus

Botanique

N. scientifique Potamogeton crispus
Famille Potamogétonacées
Origine Europe, Asie
Floraison printemps
Fleurs roses et crème, mais assez insignifiantes
Typeplante aquatique, plante de bassin
Végétationvivace
Feuillage caduc en été
Hauteurherbier de 0,30 à 150 m de hauteur

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -17 °C
Exposition ensoleillée à ombre claire
Soleau assez riche en matière organique et en sels minéraux
Acidité neutre à basique
Humidité aquatique, plante submergée
Utilisationétang, bassin, fossé, oxygénante, phyto-épuration, révégétalisation de milieu pollué
Plantationprintemps, fin d'été, automne
Multiplicationbouturage, division de rhizome, turions
Potamot crépu, Potamot à feuilles crépues, Potamogeton crispus

Potamogeton crispus, le potamot à feuilles crépues ou potamot crépu est une plante vivace appartenant à la famille des Potamogétonacées. Le potamot à feuille crépu est une plante aquatique, originaire d’Europe, indigène en France, et d’Asie. Elle se rencontre dans les fossés, les étangs, les lacs, les canaux ou les cours d’eau calmes. Potamogeton crispus a été également introduit en Amérique et en Afrique, sans doute propagé par la pisciculture ; elle est parfois considérée comme une plante invasive.

Bien que souvent reconnu prolifique, le potamot crépu est une excellente plante immergée de bassin. De même, en étang ou lac, si elle prolifère au point de prendre la place des autres végétaux aquatiques, c’est à cause d’un déséquilibre ou d’une pollution, le plus souvent d’origine humaine.

Description du potamot à feuilles crépues

Potamogeton crispus est une plante submergée rhizomateuse ; ses rhizomes et ses racines sont ancrés dans la vase ou les limons. Ils génèrent des tiges annuelles (nouvelles chaque année), longues de 30 à 150 cm.

Ces tiges sont aplaties, larges de 3 à 4 mm et abondamment ramifiées. Ses feuilles sont alternes et s’aplatissent et s’ordonnent dans le même sens que les tiges. Elles sont allongées de 4 à 8 cm pour une largeur de 1 cm, leurs nervures forment un réticule. L’aspect des feuilles varie sensiblement au cours de l’année, d’un limbe plat, épais et lisse, à la feuille plus souple et aux bords ondulés, comme frisée, à l’époque de l’année où elle prolifère le plus et qui est la plus typique.

L’ensemble de la plante est couleur bronze et produit un herbier dense, où poissons et autres animaux aiment s’abriter.

Les fleurs sont petites et peu visibles, vertes/rosâtes, en épi apical compact de 1 à 2 cm dressé hors de l’eau sur leur pédoncule. Elles sont pollinisées par les insectes et produisent des akènes mûrs en juin.

Cycle de vie du potamot crépu

Les nouvelles pousses commencent leur cycle végétatif en fin d’été/automne et produisent de petites tiges feuillées plus coriaces qui passeront l’hiver en grandissant lentement, même en eau froide sous la glace. C’est pourquoi cette plante aquatique s’épanouit abondamment et précocement au printemps.

Vers fin juin ses tiges meurent et se décomposent. Cependant chaque tige produit en bout de ramification une sorte de bulbille ou gemme, un « hibernacle » mais estival ou turion, qui est librement libéré au fil de l’eau quand la feuille se décompose. Ces turions comportent un bourgeon protégé de quelques courtes feuilles épaisses : en quelques sortes des boutures naturelles prévues par le potamot pour se disséminer.

Le potamot crépu dispose ainsi une multiplication végétative très efficace qui supplante la reproduction à partir de graines. Les turions de potamot crépu tombent rapidement au fond de l’eau, s’enracinent et développent leur petit plant hivernal.

Conditions de vie du potamot crépu

Potamogeton crispus vit dans les eaux calmes de moyennement riche à très riche, eutrophisée. Il accepte des expositions lumineuses assez faibles par rapport à de nombreuses autres plantes submergées : il supporte donc la mi-ombre, voire l’ombre claire.

Le potamot à feuilles crépues est également capable de croître dans des eaux très minérales, dans un pH de neutre à très alcalin ; il pousse même en eau saumâtre. Il accepte donc des eaux très calcaires ou polluées. Il est aussi extrêmement rustique et supporte de se développer sous une épaisse couche de glace.

Le fait qu’il accepte l’ombrage et les eaux polluées, qu’il est en dormance au plus chaud de l’été lui confère un avantage indéniable, au point qu’il devienne quasiment l’unique espèce présente parfois dans un étang perturbé, pollué, qui surchauffe en été.

Cependant, en milieu équilibré, il est le plus souvent trouvé dans des associations végétales complexes avec callitriche, potamot pectiné, ceratophyllum, rubanier simple, etc.. ;

Comment cultiver et utiliser le potamot crépu

Dans un bassin, le potamot crépu est une plante oxygénante intéressante que l’on plante au printemps ou en automne à partir de potamot vendu en pot. Il s’installe sous 10 à 60 cm d’eau. Les boutures sont également possibles : chaque base de tige sera enfoncée et maintenue dans de la terre pour qu’elle puisse s’y enraciner.

Le potamot crépu peut également être introduit à l’aide de ses turions d’été, mais ces derniers ne sont pas faciles à récupérer.

Le potamot crépu est propice à la vie des petits animaux aquatiques, à la reproduction des poissons (frai et alevins) et nourrit les poissons herbivores. Il a l’avantage de croître correctement même si le bassin est un peu trop ombragé. C’est également le moyen d’avoir des plantes aquatiques dans un bassin situé sous des arbres caducs.

Par contre, il ne faut pas compter sur lui pour donner de la fraîcheur ou de l’oxygène aux poissons en été, puisque c’est sa période de pause.

En aquarium tempéré, dans une température comprise entre 1 et 22 °C, le potamot supporte les eaux calcaires (non acide, d’un pH de 7 à 10). Il croît rapidement et peut être bouturé à l’infini. Il est intéressant pour végétaliser rapidement le fond de l’aquarium.

En étang et lac, le potamot peut être utilisé pour re-végétaliser une eau trop minérale, eutrophisée ou polluée. Il y prendra l’avantage. Enlever une masse de ses tiges printanières peut permettre de le limiter en quantité, mais aussi surtout d’exporter de la matière organique hors de l’étang, voire les éléments polluants qui seraient absorbés par les feuilles (phytoremédiation).

Il faut évidemment enlever les tiges avant qu’elles ne commencent à se décomposer et donc à relarguer la matière dans l’eau.

Le potamot crépu est parfois considéré comme gênant lors d’activité de pêche à la ligne ou de navigation en barque.

Espèces et variétés de Potamogeton

Environ 75 espèces dans ce genre

  • Potamogeton natans, potamot nageant
  • Potamogeton perfoliatus, à feuilles percées
  • Potamogeton nodosus, potamot noueux
  • Potamogeton gayi, une espèce tropicale utilisée en aquarium
Lire aussi
Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia Saule à feuilles étroites, Saule à feuilles de romarin, Salix rosmarinifolia

Salix rosmarinifolia, le saule à feuilles étroites ou saules à feuilles de romarin est un arbuste caduc appartenant à la famille des Salicacées. Il est originaire d'Europe centrale ainsi que[...]

Pulmonaire à longues feuilles, Pulmonaire à feuilles étroites, Pulmonaria longifolia Pulmonaire à longues feuilles, Pulmonaire à feuilles étroites, Pulmonaria longifolia

Pulmonaria longifolia, synonyme de Pulmonaria angustifolia est appelée couramment pulmonaire à longues feuilles ou pulmonaire à feuilles étroites. C'est une plante vivace européenne, qui croît à la...

Bec de grue à feuilles trilobées, Érodium à feuilles trilobées, Erodium trifolium Bec de grue à feuilles trilobées, Érodium à feuilles trilobées, Erodium trifolium

L'érodium à feuilles trilobées ou bec de grue à feuilles trilobées est originaire d'Afrique du Nord, mais se montre assez rustique pour être cultivé en rocaille.

Papyrus à feuilles alternes, Souchet à feuilles alternes, Plante ombrelle, Cyperus involucratus Papyrus à feuilles alternes, Souchet à feuilles alternes, Plante ombrelle, Cyperus involucratus

Le papyrus à feuilles alternes, Cyperus involucratus, est une plante vivace de la famille des Cypéracées, proche des Graminées. Originaire des Iles de Madagascar, de la Réunion, et de Maurice,[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire