Cactus à couronne rouge

Rebutia minuscula est certainement le cactus le plus facile à faire fleurir. Cette petite boule à la floraison remarquable et peu piquante est le cactus idéal à cultiver dans la maison devant une fenêtre. Il se sème ou se bouture aussi aisément. Un des cactus boules les plus tolérants.

Cactus à couronne rouge, Rebutia minuscula

Botanique

N. scientifique Rebutia minuscula
Synonymes Rebutia grandiflora, Echinocactus minusculus
Origine Argentine
Floraison mai/juin
Fleurs rouge ou rose, rarement jaune
Typecactus
Végétationvivace
Feuillage pas de feuilles
Hauteur15 cm avec l'âge

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -2 °C
Exposition mi-ombre à ombre très lumineuse
Soldrainant et plutôt minéral
Acidité plutôt neutre
Humidité normal en été, sec en hiver
Utilisationculture en pot, bord de fenêtre, véranda, serre hors gel, extérieur en en été
Plantationprintemps, été
Multiplicationbouture de rejet, semis
Cactus à couronne rouge, Rebutia minuscula

Rebutia minuscula est un petit cactus globulaire appartenant à la famille des Cactacées. Il est originaire d’Amérique du Sud, plus précisément, présent dans la Sierra Medina, de la province de Tucuman en Argentine. Rebutia minuscula croit sur les pentes montagneuses entre 1200 et 1500 m d’altitude. Il se développe dans des poches de sols entre les rochers, parfois dans les fissures : c’est une espèce relativement proliférante qui finit par produire de petits amas nichés dans des coussins de mousse.

S’il se cultive parfaitement en serre non gélive ou véranda, même le cultiver simplement derrière une fenêtre permet de le voir grandir et fleurir abondamment. Il se prête également à une culture en extérieur pendant la belle saison. Rebutia minuscula fait partie des cactus les plus tolérants. La traduction de littérale son nom vernaculaire est cactus à couronne rouge.

Description de Rebutia minuscula

Rebutia minuscula est un joli cactus globulaire aplati, dont l’apex (là où se trouve le point de croissance, en haut du cactus) est déprimée en creux. Il montre un épiderme vert foncé, visible entre les minuscules aréoles oblongues. Ces aréoles sont disposées sur de très faibles mamelons (ou tubercules), alignés en côtes spiralées. Elles portent chacune 20 à 30 fins aiguillons de couleur claire, parfois avec une pointe fauve, hérissées dans toutes les directions, protégeant ainsi l’épiderme.

Rebutia minuscula est un cactus peu encombrant, chaque boule dépasse rarement les 5/6 cm, mais produit des rejets, proliférant le plus souvent à partir des aréoles basses, transformant ce cactus en amas de boules aplaties de différents diamètres.

Ses fleurs semblent grandes par rapport à la taille de la plante. Ce sont des fleurs tubulaires qui s’ouvrent largement, lorsque ses multiples tépales soudés s’épanouissent. Une fleur mesure environ 4 cm de large, parfois jusque 6,5 cm chez la forme grandiflora. Et ce cactus n’en est pas avare.

Ces fleurs se développent à partir d’aréoles déjà anciennes, donc plutôt à partir du tiers le plus bas de chaque boule. Elles sont le plus souvent rouge vif ou roses, mais quelques variants plus rares peuvent arborer des fleurs jaunes.

Rebutia minuscula est autogame : ses fleurs s’autopollinisent très facilement, et produisent alors une sorte de petit fruit rond et sessile, jaunâtre qui en séchant, libère de nombreuses petites graines sombres.

L’espèce est très florifère, surtout vers la fin du printemps, c’est pourquoi elle est appelée cactus à couronne rouge, et qu’il est couramment proposé dans les jardineries vers mai/juin.

Attention de ne pas confondre Rebutia minuscula avec Rebutia muscula qui est une autre espèce (à fleurs orange).

Il existe quelques variétés, ou variant géographique de Rebutia minuscula. Rebutia selinis est considéré comme une espèce proche, même parfois comme une variété de Rebutia minuscula.

Comment cultiver Rebutia minuscula ?

Rebutia minuscula est très facile à cultiver. Il est maintenu dans un pot en plastique ou en terre cuite proportionné à sa taille, avec au plus 0,5 à 3 cm de surface de terre libre autour de la plante. Idéalement, lorsque la plante devient plus large que haute, elle est installée dans un pot en forme de mini vasque. Lorsque vous l’achetez, vérifiez la nature de sa terre : s’il semble être élevé dans un terreau pur, il gagnera à être rempoté dès que possible dans un substrat plus approprié, c’est à dire plus minéral.

Rebutia minuscula est très tolérant, il peut être cultivé aisément dans un mélange dit à cactées, à faire soi-même ou à acheter tout préparé, soit 1/3 de terreau bien décomposé, 1/3 de sable ou gravier 1/3 de terre franche bien affinée. Il peut même éventuellement très bien se développer dans une terre franche pure, d’un pH aux alentours de neutre.

Lumière : Rebutia minuscula réclame une exposition très lumineuse, mais sans soleil direct quand il est brûlant. Il peut se contenter d’une lumière voilée par un rideau translucide.

Arrosage : les arrosages sont préconisés d’avril à fin septembre seulement. Bien qu’en tant que xérophyte, il supporte magnifiquement les périodes sans eau, un arrosage régulier, fait avec abondance et à chaque fois que sa terre est entièrement sèche est indispensable pour le voir se développer et fleurir de façon satisfaisante. Le sol doit avoir le temps de sécher entre chaque arrosage, c’est pourquoi nous n’avons pas avantage à lui donner un pot trop grand ni trop profond : une alternance sec/humide à un rythme rapide est excellente.

À partir d’octobre, c’est pour Rebutia minuscula une période sèche, dite de repos qui dure tout l’hiver. Idéalement pendant cette période, il est "rangé"  dans une pièce plus fraîche, entre 2 et 10 °C, même un cellier ou garage peu lumineux peut faire l’affaire.

Cette saison de repos au sec et au froid est indispensable pour la bonne santé de ce cactus, qui n’aura de toute façon pas assez de lumière pour croître sans s’étioler. De plus, elle permet l’induction florale.

Engrais : dans ce petit pot, les réserves de nutriments s’usent rapidement. Ce cactus peut être nourri d’un engrais NPK équilibré, ou d’une infusion de matière organique une fois par mois pendant la saison de croissance, mais le plus sage est encore de renouveler sa terre par un rempotage tous les ans ou tous les 2 ans.

Comment multiplier le cactus à couronne rouge ?

Bouturage : les boutres ne sont possibles que lorsque ce cactus prolifère. Il faut prélever un rejet de 1 à 2 cm de diamètre entre fin avril et août. La coupe de cette petite bouture doit sécher à l’air une semaine avant d’être posée contre un substrat à cactus légèrement humide.

Semis : les graines récoltées sont semées immédiatement ou mieux au printemps suivant (stockée au sec, bien étiquetées). À 25 °C, elles germent en 1 à 2 semaines. Les plantules sont minuscules et lentes à croître dans les débuts, puis accélèrent ensuite. Elles sont protégées du soleil direct et leur substrat ne doit pas être sec plus de 3 à 4 jours tant qu’elles ne mesurent pas 7 mm de diamètre.

Espèces et variétés de Rebutia

Une quarantaine d’espèces

  • Rebutia deminuta, petite espèce aux fleurs rouge vif
  • Rebutia aurantiaca, aux fleurs orange
  • Rebutia heliosa, presque sans aiguillons
  • Rebutia aureiflora, aux fleurs jaune orangé
  • Rebutia (Sulcorebutia) rauschii, au corps vert bleuté
  • Rebutia torquata, au corps plus cylindrique
  • Rebutia senilis, de culture très facile
  • Rebutia muscula, le cactus petite souris
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Cactus petite souris, Rebutia muscula Cactus petite souris, Rebutia muscula

Rebutia muscula ou Aylostera muscula, le cactus petite souris, doit son nom charmant à sa douce fourrure blanche. C'est un cactus miniature et proliférant, non piquant, qui exhibe de jolies[...]

Rebutia perplexa Rebutia perplexa

Rebutia perplexa est un cactus très florifère originaire de Bolivie. Il fait partie de la famille des Cactacées. Ce petit cactus, aujourd'hui rattaché aux Rebutia faisait partie auparavant du...

Rebutia heliosa Rebutia heliosa

Rebutia heliosa est une espèce rare de petit cactus globulaire qui ne pique pas. Elle appartient à la famille de Cactacées, et est parfois trouvée sous le nom latin Aylostera[...]

Rebutia krainziana Rebutia krainziana

Rebutia krainziana est un beau petit cactus florifère, aux courts aiguillons pectinés, donc qui ne pique pas. Il est assez facile à cultiver et fleurit tôt au printemps. Sa forme[...]

Vous aimerez...
Cactus petite souris, Rebutia muscula

Cactus petite souris, Rebutia muscula

Rebutia perplexa

Rebutia perplexa

Rebutia heliosa

Rebutia heliosa

Rebutia krainziana

Rebutia krainziana

Vos commentairesAjouter un commentaire