Novembre au jardin fruitier

Novembre au jardin fruitier
Novembre au jardin fruitier

Le jardin fruitier est au repos en novembre. Cela tombe bien ! Le jardinier a tout le loisir de préparer ses futures plantations, mais aussi d'appliquer divers traitements biologiques sur les arbres du verger.

Entretenez

  • Nettoyez et binez le pied des arbres.

  • Enrichissez le sol au niveau de la couronne des arbres déjà installés avec des amendements organiques.

  • Traitez à la bouillie bordelaise les fruitiers qui n'ont plus de feuilles.

  • Brossez, puis chauler le tronc des arbres afin d'éliminer les champignons et les larves de parasites qui passent l'hiver sous l'écorce des arbres.

Multipliez

  • Bouturez les cassissiers, les groseilliers à maquereau, les framboisiers et les myrtilliers.

  • Bouturez les figuiers dans le Sud.

  • Marcotter les kiwis.

  • Stratifiez les noyaux et graines d'arbres en les plaçant par couches successives dans un pot rempli de sable humide.

Plantez

  • Plantez les fruitiers après avoir praliné les racines.

  • Pensez à tuteurer vos nouvelles plantations pour les soutenir le temps que le système racinaire ne se forme. Haubanez les sujets exposés à de forts vents. Attention, choisissez des liens spécifiques et souples car le sol se tasse toujours légèrement après la plantation et les liens pourraient alors blesser l'arbre.

  • Plantez les arbustes à fruits rouges.

Préparez

  • Préparez le terrain qui recevra les fruitiers, c'est le meilleur mois pour travailler le sol rendu meuble par les pluies automnales.

  • Préparer les trous de plantation des futurs arbres, en nettoyant bien le sol et en apportant des amendements qui permettront de l'améliorer.

  • Prévoyez vos achats de tuteurs en fer ou en bois imputrescible pour soutenir les jeunes arbres.

  • Préparez la plantation des fruitiers en habillant racines et branches.

  • Pralinez les racines juste avant la plantation.

Récoltez

  • Récoltez les pommes et les poires.

  • Conservez-les en clayettes dans un local sombre, frais et aéré.

  • Récoltez les châtaignes.

  • Récoltez les arbouses pour en faire des confitures.

  • Récoltez les coings lorsqu'ils sont bien colorés et couverts d'un léger duvet, signe de leur arrivée à maturité. Attention, ces fruits ne se conservent pas très longtemps, mieux vaut les cuisiner et en faire des pâtes de fruits, des confitures, ou des compotes.

  • Récoltez les kiwis dans le Sud.

  • Récoltez le raisin.

  • Récoltez les variétés précoces de mandarines.

Semez

  • Semez les graines ou noyaux d'arbres fruitiers pour obtenir des francs qu'il sera possible de greffer d'ici deux ans.

Taillez

  • Taillez les noyers, noisetiers et figuiers.

  • Taillez les framboisiers, les groseilliers et cassissiers en supprimant le vieux bois et en dégageant la partie centrale des plantes pour faire entrer la lumière.

  • Taillez les pommiers et les poiriers palissés.

  • Pratiquer le taille de formation des jeunes sujets à pépins.

  • Supprimez tous les fruits momifiés, ils constituent de parfaits nids à parasites et à maladies.

  • Débutez la taille de fructification des poiriers

Lire aussi
Novembre au jardin d'ornement Novembre au jardin d'ornement

Que ce soit dans les massifs, les rocailles ou les plates-bandes, le jardinier ne chôme pas en novembre au jardin d'ornement ! La pleine époque des plantations d'arbustes et d'arbres à commencé,...

Novembre au jardin d'intérieur Novembre au jardin d'intérieur

Les heures de luminosité naturelle se réduisent comme une peau de chagrin au jardin d'intérieur en novembre. Un subtil dosage de l'emplacement des plantes non loin des fenêtres, de l'arrosage et de...

Novembre à la ruche Novembre à la ruche

En novembre, un calme apparent règne en maître sur la ruche. À l'intérieur, les abeilles se préparent pourtant à l'hiver. Pour les aider, il est nécessaire de vérifier que rien ne puisse venir les...

Novembre au bassin Novembre au bassin

En novembre, le bassin entre doucement dans l'hiver. Il est temps de préparer toutes les protections, de nettoyer et d'hiverner le système de filtration et de songer à l'avenir de vos poissons pour...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • AUGIRON (SUD VENDEE)
    Bonjour, C'est une vraie joie de lire vos conseils. Tous sont intéressants ,une vraie mine d'or. Tout est bien expliqué, facile à lire ,donne l'aide à ceux qui comme moi ne sont pas des foudres de guerre... Merci et à bientôt.
    Répondre à AUGIRON
    Le 29/11/2014 à 23:53
    AUGIRON Jean Claude (S ud Vendée)
    Je suis étonné de constater que quelqu'un ait pris mon patronyme ou bien existe réellement en sud Vendée. Si c'est la deuxième qui est réelle ne doutez pas que je suis impatient de vous connaître et attend votre mail.
    Répondre à AUGIRON Jean Claude
    Le 18/11/2018 à 00:35