Septembre au jardin fruitier

Septembre au jardin fruitier
Septembre au jardin fruitier

En septembre, il y a de l'action au jardin fruitier. Les récoltes se poursuivent avec à la clé d'excellentes confitures. Il est temps de s'occuper de la taille de certains fruitiers, mais aussi de prévoir les futures plantations, et pourquoi pas, si ce n'est pas déjà fait, de créer votre verger !

Arrosez

  • Réduisez progressivement les arrosages excepté si les pluies ne sont pas au rendez-vous.

Entretenez

  • Ramassez tous les fruits tombés aux pieds des arbres avant qu'ils ne pourrissent pour éviter la propagation de maladies.

  • Ensachez les raisins pour les protéger en attendant la récolte.

  • Nettoyez et désinfectez les plateaux et les clayettes ainsi que le local dans lequel vous stockerez votre récolte de fruits pour l'hiver.

Multipliez

  • Greffez les cerisiers en écusson à oeil dormant.

  • Greffez en écusson les pêchers et les oliviers.

  • Semez les noyaux de pêches que vous avez particulièrement appréciées sous châssis froid.

Plantez

Prévoyez

  • Pensez à vos futures plantations et commandez les variétés souhaitées en prenant bien garde à ce que le sol et le climat leur correspondent pour éviter les déconvenues.

  • Créez votre verger si vous n'avez pas déjà la chance d'en posséder un.

Récoltez

Taillez

  • Taillez en vert les coursonnes des pêchers et nectariniers conduits en espaliers.

  • Taillez les arbres à noyaux (abricotiers, pruniers ou pêchers) de façon légère en fin de mois. Les pruniers peuvent être élagués en cette période, mais n'oubliez pas de badigeonner les plaies de mastic cicatrisant car l'humidité de l'automne peut multiplier les risques d'entrées de maladies.

  • Continuez à tailler les tiges de ronces ayant fructifié.

  • Effeuillez les actinidias pour assurer un maximum d'ensoleillement aux fruits.

Traitez

  • Continuez les pulvérisations de bouillie bordelaise et de souffre sur les cerisiers après la récolte pour prévenir les attaques de chancre bactérien.

  • Luttez contre le pourridié qui sévit en cette période. La maladie se caractérise par une couronne jaunâtre au pied de l'arbre, un dessèchement du feuillage et un soulèvement de l'écorce laissant apercevoir des filaments blancs. Il n'y a alors qu'une solution pour que la maladie ne se propage pas : arracher et brûler l'arbre en ne laissant rien sur place. Les racines devront être brûlées dans le sol pour éviter la contamination.

Lire aussi
Septembre au jardin d'intérieur Septembre au jardin d'intérieur

Les plantes ayant profité du plein air cet été retrouvent leur place au jardin d'intérieur en septembre afin d'échapper aux premiers frimas qui leur seraient fatal. Quelques gestes de taille, un...

Septembre au jardin d'ornement Septembre au jardin d'ornement

Au jardin d'ornement, septembre constitue une période transitoire. Préparation du sol aux futures plantations, remise en état du gazon, création de nouveaux aménagements, taille de certains...

Septembre à la ruche Septembre à la ruche

Les températures commencent à baisser et les journées à se raccourcir. La ruche prend en septembre un tout autre rythme, bien moins effréné pour se préparer à l'hiver. L'apiculteur commence à...

Septembre au balcon et sur la terrasse Septembre au balcon et sur la terrasse

Nettoyage, hivernage des plantes les plus fragiles, récoltes de graines mais aussi plantations en prévision des saisons à venir sont au programme de ce mois de septembre au balcon et sur la...

Vos commentairesAjouter un commentaire