Des chauves-souris contre les moustiques

Chauve-souris en chasse aux moustiques et autres insectes à la tombée de la nuit
Chauve-souris en chasse aux moustiques et autres insectes à la tombée de la nuit

Loin des insecticides, des produits à la forte odeur, des plaquettes branchées sur les prises électriques ou des spirales gâchant vos repas, la chauve-souris est la nouvelle tendance en matière de lutte contre les moustiques ! Discrète, inodore et efficace, adoptez-la !

Chauve-souris qui es-tu ?

Avec près de 1000 espèces de part le monde, la chauve-souris appartient à la famille des Chiroptères. Seul mammifère volant activement, ses ailes sont constituées d'une membrane de peau fixée des doigts au corps. Elle est bien connue pour sa posture inversée lorsqu'elle est au repos la tête en bas ! Nocturne, elle chasse les insectes grâce à un système d'ultrasons qui lui permet de se diriger et de repérer ses proies.

L'abus de pesticides a considérablement réduit le nombre de ses colonies, elle fait l'objet de mesures de protection au niveau national et international. En France, 34 espèces sont actuellement protégées par l'article L.411-1 du Code de l’Environnement.

La chauve-souris, une solution contre les moustiques ?

Affolés par la présence du moustique-tigre et incommodés par les autres espèces provoquant irritations et démangeaisons, nous cherchons à nous débarrasser des moustiques de manière efficace. La chauve-souris serait une alternative intéressante puisque, selon des études menées en laboratoire, la bête pourrait engloutir 600 moustiques par heure ! Effectivement, la chauve-souris est amatrice d'insectes, il faut donc l'inviter au jardin. Son régime alimentaire est composé de diptères en tous genres (mouches), d'abeilles, de guêpes, de fourmis, sa scarabées, de carabes, de papillons de nuit...

Attirer les chauves-souris dans son jardin

Pour cela, nul besoin de construire une caverne, ou de laisser la porte de la cave ouverte. Les chauves-souris n'hibernent dans les grottes que durant l'hiver, période durant laquelle leur organisme est au ralenti. Au printemps, elles sortent pour se nourrir et se reproduire, c'est alors le moment de leur proposer un logement ou 'bat box'.

Ce nichoir est disponible sur certains sites de vente par correspondance, mais vous pouvez bien sûr le fabriquer vous même avec des planches et des clous. Vous l'accrocherez ensuite à 2 mètres du sol (au minimum) sur un arbre ou une façade protégée de la maison dès le mois de mars. Placez votre nichoir loin des éclairages nocturnes et des zones trop passantes pour que la bête y trouve un lieu propice au repos.

Le bémol sur le moustique

Le résultat des études en laboratoire doit être relativisé. Effectivement la chauve-souris lâchée dans un insectarium à moustiques a bien dévoré 10 moustique par minute environ, mais elle n'avait accès qu'à cette nourriture, était en milieu confiné etc... Par extrapolation de l'expérience, il a été conclu qu'une chauve-souris pouvait manger 600 moustiques chaque heure soit 5000 en une nuit. En réalité, les moustiques ne représentent qu'une très petite proportion (de 1 à 3 %) de ce que chassent les chauves-souris ! De plus, leur estomac n'est pas élastique !

La Pipistrelle commune, qui est la plus fréquente en milieu urbain, prend son envol entre 5 et 30 minutes après le coucher du soleil et vole entre 2 et 10 m de hauteur, ce qui est trop tard et trop haut pour capturer le fameux moustique tigre. Il faut donc moduler cette information et ne pas espérer trop de ces charmantes petites bêtes, ce qui n'empêche pas de les accueillir dans son jardin !

Lire aussi
La chauve-souris La chauve-souris

Emblème du mal et de l'horreur, la chauve-souris souffre, à tort, d'une bien mauvaise réputation ! Insectivore vorace, elle est au jardin une alliée de poids contre les moustiques et les mouches....

Aidez les chauves-souris en leur proposant un abri Aidez les chauves-souris en leur proposant un abri

Les chauves-souris méritent d'être protégées. Inoffensives malgré leur mauvaise réputation, en France elles sont toutes insectivores. Discrètes, vous ne les croiserez que la nuit, lorsqu'elles...

Plante chauve-souris, Fleur du diable, Tacca chantrieri Plante chauve-souris, Fleur du diable, Tacca chantrieri

Plante étrange à la floraison digne de figurer dans les appartements de la famille Adams, le Tacca arbore fièrement une inflorescence noire drapée de longs filaments la faisant ressembler à une...

Les diptères, mouches, moustiques Les diptères, mouches, moustiques

Les diptères sont caractérisés par la possession d'une seule paire d'ailes, l'autre s'est transformée en balanciers. Cet ordre contient pour l'essentiel les mouches et les moustiques.     La mouche...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • DOMI (Réunion)
    J'habite l'île de la Réunion où les moustiques sont nombreux toute l'année, vecteur de maladies. Les chauves-souris aussi sont là tout l'année. J'ai par hasard, ayant un grand jardin bien végétalisé, trouvé un truc qui fait partie des usages réunionnais oubliés quand le paludisme a disparue: un bassin, un bac quelconque voire un saladier recyclé avec de l'eau, quelques végétaux aquatiques comme papyrus, et des poissons mangeurs de larves, genre molys ou goupils. Diamètre d'action environ 10 mètres, ce qui fait que j'ai une douzaine de pièges aquatiques dans mon jardin ou parfois à l'intérieur, l'été par exemple ils aiment bien être dans une pièce un peu sombre où on rentre peu. Et j'ai éradiqué les moustiques chez moi, je reste la matinée dans mon jardin sans une piqûre alors qu'avant en 5 minutes même pas j'en avais 3 , J'ai distribué des poissons à mes voisins, des amis, ils se reproduisent vite, et il n'est même pas nécessaire de les nourrir, c'est un tahitien qui me l'a appris. Et l'action est immédiate. Coût de l"opération": zéro euro, sauf si on veut acheter un petit bassin, juste de la patience de réalimenter en eau, et vérifier qu'il n'y a pas d'eau stagnante nulle part ailleurs à savoir qu'une cuillère à café d'eau suffit! Et je pense que c'est pour ça que l'information ne circule pas, ça ne rapporte pas, alors que les victimes des moustiques si. Même les "démoustiqueurs" qui passent quand il y a des cas de dengue ou de chikungunya m'ont dit que non ça ne marcherai pas parce que le poisson fait peur au moustique qui s'est posé sur l'eau...c'était au début de mon expérience. Faux. A vous d'essayer! On m'avait donné les poissons avec des nénuphars, mais ils sont peu cher.
    Répondre à DOMI
    Le 09/08/2018 à 15:09
  • Martine Serreyn (Liège BELGIQUE)
    Chez nous on en voyait le soir... il y a 40 ans. Maintenant on en voit passer une quelquefois...
    Répondre à Martine Serreyn
    Le 09/08/2018 à 10:56