Comment photographier son chat ?

Confortablement installé dans le canapé, le chat s’est endormi  avec son jouet entre les pattes. Vite l’appareil photo ! Clic, la photo est prise. Malheureusement la réalisation n’est pas à la hauteur. Flou, mal cadré, quelques petits conseils pour éviter le pire et réaliser un beau cliché.

On peut s'approcher près d'un chaton endormi
On peut s'approcher près d'un chaton endormi
Le chat était sous un oreiller, occasion à ne pas rater: 70-200 mm Canon L 400 ISO  f 5,6 vitesse 1/5 60mm Canon 60D
On peut s'approcher près d'un chaton endormi. Canon 60D, 28-80 Canon L , f 3,5  vitesse 1/20, 50mm. 400 ISO
Les chatons s'endorment vite. Canon 60D, 17-50 tamron, f 2,8  vitesse 1/13, 400 ISO
Le chat du voisin se trouvait sur le toit d'un cabanon et était craintif. Canon 450D, 200 mm  Canon L, f 2,8  vitesse 1/160, 100 ISO

Connaitre son chat

Patience, observation et anticipation, telles sont les qualités que l’on doit avoir pour une photo réussie de son animal préféré. Votre compagnon a sa personnalité, ses habitudes, ses jeux,  il faut pouvoir en tirer profit pour le mettre en valeur. Profitez qu’il joue, chasse, mange ou dorme pour le photographier. C’est plus facile quand il est occupé, le chat étant un animal relativement craintif, il peut être effrayé par l’appareil photo et son objectif. Les chatons quant à eux sont très vifs mais s’endorment rapidement. Ils permettent de réaliser des images attendrissantes.

A l’intérieur

Privilégiez la lumière du jour, le flash pourrait lui faire peur. Il est également préférable de ne pas utiliser le faisceau d’aide à la mise au point, le point rouge pourrait l’inquiéter.

Si l’animal est endormi : vous pouvez prendre la focale que vous voulez puisqu’il dort. Du 50mm au  grand angle (28mm) on peut s’approcher assez près. Attention au risque de bouger, la faible luminosité peut se compenser soit par une ouverture assez grande (f 2,8 à 4), mais la profondeur de champs est assez faible, soit en augmentant les ISO (400 ou plus).

Petit rappel pour éviter le flou de bouger du photographe : vitesse = focale. On peut également compter sur le stabilisateur optique mais il n’évitera que le bouger du photographe, pas celui de l’animal s’il est en mouvement.

Quand le chat joue, il est préférable d’utiliser un petit téléobjectif ou un zoom plus pratique (80mm à 135mm) pour ne pas le perturber. Soignez l’arrière-plan, le sujet doit bien s’en différencier, sous peine de rendre la photo trop chargée.

Surtout n’oubliez pas : l’œil attire l’œil et la mise au point se fera sur lui.

A l’extérieur

Dans le jardin le chat à d’autres habitudes, du pantouflard, il devient chasseur. Tout ce qui bouge l’attire. Il passe son temps à surveiller les alentours et se tient prêt à bondir.

De votre côté, préparez-vous à déclencher.  Une vitesse élevée (1/500 au moins) figera le mouvement quand il bondira sur le pauvre papillon. A ce moment, le photographe à plutôt intérêt à se faire le plus discret possible pour ne pas déconcentrer minou. Un téléobjectif est conseillé car il permettra de prendre la photo de loin sans le perturber dans ses jeux.

Pour la mise au point il est préférable d’opter pour le mode continu, la mise au point se faisant en même temps que le sujet se déplace. L’ouverture, comme abordée pour la photo en intérieur, va servir à gagner en vitesse mais aussi à faire ressortir le chat de l’arrière-plan. Le mode « Tv » permet de d’obtenir la vitesse d’obturation désirée. On peut aussi saisir l’instant d’une rencontre avec son copain le chien, un autre collègue chat ou pourquoi pas une poule !

Soyez créatif et changez les angles de prises de vue. Jouant, chassant, dormant, n’hésitez pas à photographier votre compagnon préféré. Des portraits peuvent être réalisés pour finir encadrés ou en poster à une place de choix dans votre maison. 

Lire aussi
Comment récompenser son chat ? Comment récompenser son chat ?

Le chat est un animal sensible et ayant une mémoire redoutable, la récompense est donc une très bonne idée pour fixer un comportement positif et pour l'éduquer.

Photographier les insectes Photographier les insectes

Le printemps est arrivé, la nature commence à s'activer. Les abeilles bourdonnent autour des fleurs, pourquoi ne pas les photographier ?

Photographier dans son jardin Photographier dans son jardin

Pouvoir photographier au fil des saisons dans un lieu près de chez vous et en plus avec des thèmes variés, cet endroit existe : votre jardin. En plus de vos[...]

Photographier dans une serre à papillons Photographier dans une serre à papillons

Pris d'une envie bucolique de photographier les papillons ailleurs que sur les parebrises ?  Il y a bien sur le jardin mais si la patience n'est pas votre fort, il reste[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire