Définir les dimensions de son potager

La création d'un potager est une question d'espace disponible bien sûr, mais il faut aussi savoir définir ses besoins et le temps que l'on pourra y consacrer. Nous allons vous y aider...

L'emplacement et les dimensions du potager sont importantes pour démarrer
L'emplacement et les dimensions du potager sont importantes pour démarrer

Quelques généralités

Afin de bien définir les futures dimensions de son potager quelques notions devront être prises en compte :

  • Le nombre de personnes composant la famille, sachant que l'on compte une surface d'environ 50 m² par personne pour pouvoir s'en nourrir.
  • La place qui pourra lui être dédiée.
  • Le temps que l'on pourra lui consacrer. Selon sa taille votre potager sera certes très productif mais il requerra beaucoup plus de temps et vous devrez investir dans un matériel plus lourd pour l'entretenir.

Un potager minimaliste

Ce type de potager concerne tout particulièrement les jardins de ville ou les petits espaces. Sa surface ne dépasse pas les 40 m². Simple et rapide à mettre en œuvre il convient parfaitement aux personnes qui n'ont pas beaucoup de temps à consacrer à cette activité ainsi qu'aux novices en jardinage qui pourront ainsi se faire la main. En carré surélevé, en pleine terre ou même en lasagne, ce petit potager devra comporter des légumes à croissance rapide et qui s'étendent peu ou qui pourront être cultivés à la verticale pour un gain de place. Parmi eux, les salades, les radis, les tomates ou les haricots à rames que l'on fera grimper sur des tuteurs formant des tipis très esthétiques. Vous pourrez y ajouter quelques plantes aromatiques faciles de culture.

Une telle surface, une fois bien préparée ne vous demandera qu'un petit quart d'heure d'entretien par jour.

Un potager standard

La taille standard d'un potager varie aux alentours de 100 m². S'il est bien agencé, respecte la rotation des cultures et que les plantations sont échelonnées et réfléchies il permet de nourrir une famille de 3 à 4 personnes une bonne partie de l'année. Tous les légumes peuvent y être introduits en privilégiant une fois de plus les cultures verticales afin de gagner de la place et les culture ne requérant pas une présence constante. Ce type de potager vous demandera un peu moins d'une heure de travail par jour.

Un grand potager

On parle de « grand potager » dès que la surface atteint plus de 350 m². Il permet de vivre pleinement de ses récoltes et ce, toute l'année durant. Vous pourrez stocker votre production en silo mais aussi en conserves ou au congélateur. Fruits, légumes et même fleurs seront au rendez-vous. Les cultures de légumes vivaces qui resteront en place toute l'année comme les artichauts, la rhubarbe ou les asperges ne posera plus de problème. A vous les longues rangées de pommes de terre, de carottes de poireaux et de choux ! Les melons, les courges et les concombres pourront s'y étendre à loisir. Ce potager demande bien sûr beaucoup de temps et d’énergie. En mettant en place des astuces comme un paillage efficace et une culture raisonnée en préservant un bel équilibre, vous gagnerez un temps fou !

Lire aussi
Organiser son potager Organiser son potager

Un potager, tout comme un jardin ornemental, reflète souvent la personnalité de son propriétaire. Que votre style soit créatif, fantaisiste ou classique, une bonne organisation de l'ensemble du...

Un potager aux notes asiatiques Un potager aux notes asiatiques

Envie d'originalité au potager ? Voici quelques idées pour faire entrer de nouvelles saveurs, formes et textures dans votre quotidien. D'inspiration asiatique, le potager que nous vous proposons...

Ou et quand aménager un potager ? Ou et quand aménager un potager ?

Comment aménager son potager ? Gérard BOURGES répond à vos questions.

Concevoir un petit potager surélevé Concevoir un petit potager surélevé

Gérard BOURGES nous conseille sur la conception d'un petit jardin ou d'un potager surélevé.

Vos commentairesAjouter un commentaire