Aster à fleurs latérales, Aster calicot

Aster à fleurs latérales, Aster calicot, Symphyotrichum lateriflorum 'Horizontalis', Aster lateriflorus 'Horizontalis'

Botanique

N. scientifique Symphyotrichum lateriflorum
Synonyme Aster lateriflorus
Origine Amérique du Nord
Floraison septembre, octobre
Fleurs bleu
Typeplante vivace
Végétationherbacées
Feuillage caduc
Hauteur30 à 80 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -34°C
Exposition soleil à mi-ombre
Soltolérant
Acidité indifférent
Humidité normal à sec
Utilisationmassif
Plantationautomne, printemps
Multiplicationdivisions, semis
Aster à fleurs latérales, Aster calicot, Symphyotrichum lateriflorum 'Horizontalis', Aster lateriflorus 'Horizontalis'

Aster lateriflorus, aujourd’hui rebaptisé par les botanistes en Symphyotrichum lateriflorum, l’aster calicot ou l’aster à fleurs latérales, est une plante vivace appartenant à la grande famille des Astéracées. Cette espèce est originaire d’Amérique du nord, elle est assez courante en milieu ouvert, bordures de champs, prairies, sur les remblais.

L’aster calicot est une plante vivace appréciée au jardin pour  sa floraison automnale  très légère. Avec l’espèce Aster ericoïdes (également rebaptisée en Symphyotrichum ericoides), il change des asters plus communs aux tiges rigides : leurs branches fines et étalées offrent un nuage de fleurettes qui apporte beaucoup de naturel au jardin tout en dissimulant leurs voisines fanées en cette fin de saison.

Description de l’aster calicot

Symphyotrichum lateriflorum forme une souche avec un enracinement peu profond, d’où se développent chaque année plusieurs tiges. Chez l’aster calicot, les tiges sont ramifiées rapidement en longues et fines branches latérales. L’aster à fleurs latérales montre donc un port étalée, d’autant plus si on laisse ses tiges s’affaler librement. Il est le plus développées en fin d’été, et  peut s’appuyer sur  les  plantes voisines.

Les feuilles sont étroites et  longues de  5 à 10 cm, lancéolées.

Les fleurs,  s’épanouissent en septembre -octobre. Elles sont réunies en capitules de 1 à 2 cm. Elles montrent des ligules de blancs à mauve- bleuté entourant un cœur bombé, jaune au départ qui évolue vers le pourpre au fur et à mesure de la maturité de la plante. Ces petites inflorescences sont joliment éparpillées le long des tiges, à l’aisselle des feuilles. L’ensemble de la touffe, ressemble alors à une petite montagne  de petites  fleurs aux couleurs changeantes.

On leur choisit donc comme voisines proches des plantes vivaces qui ont fini leur floraison. Aster lateriflorus pourra ainsi voiler les restes un peu tristes des platycodons, des œillets,  des campanules d’été..

Cultiver Symphyotrichum lateriflorum

L’aster calicot est si facile à cultiver qu’il y a peu de conseils  à donner pour le planter. Il demande une exposition ensoleillée au moins la moitié de la journée, mais se plait dans presque tout type de sol, les plus lourds, ou même les sols assez pauvres. Il est très rustique, et  montre, une fois bien implanté, une relative résistance à la sécheresse.

Il se plante à l’automne ou au printemps, ne craint pas d’être repiqué en cours de floraison, moyennant un bon arrosage.

Chaque année, au printemps de préférence, car ses branches sèches sont un habitat pour la microfaune en hiver, les tiges mortes seront coupées près de la souche avant que les nouvelles ne redémarrent.

Multiplication de l’aster calicot

Symphyotricum lateriflorum se divise à l’envie, au printemps ou à l’automne. Il se bouture aussi facilement en tirant  vers le haut sur une tige en avril-mai  ou en fin de floraison : la tige vient avec un petit morceau de rhizome et souvent quelques racines.

Symphyotricum lateriflorum peut aussi se semer. Les graines duveteuses  sont séparées de leur duvet et semées directement dès leur maturité. Les descendants  des cultivars pourront montrer une certaine variation par rapport aux parents.

Espèces et variétés de Symphyotrichum

250 espèces dans ce genre :
Aster novae angliae, Aster novae belgiae 2 espèces proches aux nombreux cultivars attrayants
Aster alpinaus, qui fleurit den mai juillet
Aster amellus, d’origine européenne>>
Aster cordifolius intéressante espèce pour les zones plus ombragées
Aster ou Symphiotricum lateriflorum ‘Prince’, une variété aux tiges pourprées
Aster ou Symphiotrichum lateriflorum ‘Lady in Black’, aux branches plus longues
Aster ou Symphiotrichum lateriflorum ‘Horizontalis’, ligules blanches et branches plus étalées

Lire aussi
Aster divariqué, Aster à rameaux étalés, Aster divaricatus Aster divariqué, Aster à rameaux étalés, Aster divaricatus

Aster divaricatus, renommé dernièrement Eurybia divaricatus, l'aster divariqué ou aster à rameux étalés est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. Cet aster est originaire de...

Aster buissonnant, Aster nain, Aster touffu, Symphyotricum dumosum Aster buissonnant, Aster nain, Aster touffu, Symphyotricum dumosum

Aster dumosus, l'aster buissonnant est rebaptisé aujourd'hui en Symphyotricum dumosum. C'est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. L'espèce botanique est originaire d'Amérique...

Aster des Pyrénées, Aster pyrenaeus 'Lutetia' Aster des Pyrénées, Aster pyrenaeus 'Lutetia'

Aster pyrenaeus, l'aster des Pyrénées est une plante vivace de la famille des Astéracées. Cette espèce d'Aster française est rare et protégée. Elle est distribuée dans quelques stations des...

Aster d'automne de Nouvelle-Angleterre, Aster novae-angliae Aster d'automne de Nouvelle-Angleterre, Aster novae-angliae

Aster novae-angliae montrent les fleurs composées, en forme de petite marguerite, typique de la famille des Astéracées. Originaire de L'Amérique du nord, les asters de Nouvelle-Angleterre sont des...

Vos commentairesAjouter un commentaire