La faune invasive

Des perruches à collier dans nos villes
Des perruches à collier dans nos villes

De nombreuses espèces d'animaux ont été introduites par l'Homme dans un écosystème qui n'était pas le-leur, mais auquel ils se sont si bien adaptés, qu'ils sont devenus une menace pour la biodiversité de la zone.

Frelon asiatique, Vespa velutina Coccinelle asiatique, Harmonia axyridis Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Perruche à collier, Psittacula krameri manillensis

Qu'est-ce-qu'une espèce invasive ?

Une espèce invasive vient par définition d'une autre région ou partie du monde et pose un souci écologique réel sur la faune ou la flore déjà présente. Par sa prédation, son développement excessif ou la compétition qu'elle instaure, elle déséquilibre l'écosystème où elle a été parachutée volontairement ou involontairement par l'Homme. Caisses de transport qui s'ouvrent par accident, animaux présents dans des plantes ou des contenants, vendus en animaleries et relâchés dans la nature... Les cas sont nombreux.

Toutes les espèces arrivées par mégarde ne sont pas potentiellement invasives ni dangereuses pour l'écosystème d'un lieu, seules certaines font partie de la fameuse liste de l'Inventaire National pour le Patrimoine Naturel.

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour qu'une espèce animale soit qualifiée 'd'invasive' :

  • elle a peu ou pas de prédateurs ;
  • elle peut se reproduire allègrement dans sa zone d'adoption ;
  • elle s'adapte très aisément aux conditions climatiques et prospère.

Problèmes posés par la faune invasive

Qui dit 'invasive', dit 'gêne' voire 'destruction' de la faune ou la flore autochtone.

Les espèces invasives ont une grande capacité d'adaptation, de reproduction et de résistance. Vigoureuses, elles deviennent très compétitives par rapport aux autres espèces de l'écosystème où elles se sont installées.

Elles ont parfois un comportement très agressif, chassant ou tuant, voire se nourrissant des espèces présentes et les mettant en danger de régression ou de disparition.

Elles ont souvent un régime alimentaire plus varié ou exclusif réduisant les ressources disponibles au strict minimum pour les autres espèces.

Elles dégradent parfois la zone dans laquelle elles se sont installées, déséquilibrant le fragile écosystème.

Certaines espèces peuvent transmettre des maladies ou des parasites à la faune locale mais aussi parfois à l'homme.

Elles sont susceptibles de détruire les récoltes ou d'occasionner des dégâts conséquents dans les cultures.

Quelles sont les principales espèces invasives en France ?

Parmi les espèces invasives comptabilisées en France, voici les plus communes :

Lire aussi
Des refuges pour la faune du jardin Des refuges pour la faune du jardin

Posséder un jardin, c’est avoir l’opportunité de recréer tout un écosystème. Plus l’équilibre entre les animaux et les plantes sera respecté, plus l’environnement sera...

La pédofaune, la faune du sol La pédofaune, la faune du sol

Très variée et incroyablement nombreuse, la faune du sol vit paisiblement cachée sous nos pieds. De sa diversité dépend l'équilibre du sol. Apprenons à mieux la connaître pour mieux la respecter....

La faune des murets de pierres sèches La faune des murets de pierres sèches

Les murets de pierres sèches constituent de véritables refuges pour une faune sécrète qui aime trouver abri entre les roches. La plupart de ces animaux sont les amis du jardinier et l'aident dans...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Vos commentairesAjouter un commentaire