Au jardin après la sécheresse

Un hydrangea ayant souffert de sécheresse
Un hydrangea ayant souffert de sécheresse

Les épisodes de sécheresse laissent toujours des traces plus ou moins visibles au jardin. Amplifiée par la chaleur estivale et par les restrictions en eau, la situation peut vite devenir catastrophique pour les végétaux. Voyons comment gérer le jardin après la sécheresse.

La sécheresse au jardin

Phénomène alarmant pour les plantes, la sécheresse peut sévir aussi bien en été qu'en hiver. Elle est alors plus insidieuse car le jardinier peu habitué à arroser se laisse surprendre et voit ses végétaux périr.

En été, la chaleur et les vents dominants dessèchent les parties aériennes des plantes mais aussi le sol, le jardinier doit alors être vigilant et compenser par des arrosages copieux et réguliers. Si tel n'est pas le cas, les plantes 'grillent' littéralement, les feuillages se recroquevillent et brunissent puis finissent par tomber. La pelouse vire au jaune paille et des zones dénudées commencent à apparaître.

Les fleurs se font rares et la croissance est stoppée.

Au potager, la terre se craquelle, les légumes souffrent et ne produisent plus.

Le jardin après la sécheresse

Les plantes ayant subi un choc hydrique vont devoir être soignées avec une attention particulière.

L'arrosage devra être progressif, copieux mais pas trop abondant car la terre mise à mal par la sécheresse ne pourrait plus former ses agrégats et une croûte dure et épaisse se constituerait en surface.

Commencez donc par biner le sol avant d'arroser progressivement. Laissez bien pénétrer l'eau, passez à une autre zone, puis revenez arroser à nouveau une fois que l'eau est bien absorbée en profondeur.

Au jardin d'ornement, taillez les parties complètement sèches à leur base. N'hésitez pas à effectuer une taille drastique afin de permettre aux racines de se concentrer sur la production de nouvelles tiges. Placez tous les résidus de taille au compost. S'ils comportent des parties lignifiées, broyez-les avant de les ajouter au compost. N'ayez pas peur de tailler pétunias, surfinias, pélargoniums ou sauges : ces plantes repartiront de plus belle !

Coupez un maximum de fleurs fanées pour induire la formation de nouveaux boutons floraux. N'hésitez pas à arracher les annuelles grillées, vous les remplacerez par de nouvelles plantes fleuries.

Côté pelouse, scarification, terreautage et semis de garnissage sont au programme afin de lui redonner un bel aspect. Si les conditions climatiques sont bonnes cela prendra environ un mois pour retrouver un gazon resplendissant.

Au potager, coupez toutes les feuilles fanées et arrosez progressivement pour éviter l'éclatement des fruits et des légumes. Arrosez toujours au pied des plantes afin de ne pas favoriser le développement de maladies cryptogamiques. Si le sol n'était pas paillé, binez-le pour casser la croûte superficielle.

Lire aussi
Le jardin après la pluie Le jardin après la pluie

La pluie est source de vie au jardin mais elle peut parfois occasionner quelques dégâts lorsqu'elle tombe en abondance. Voyons comment aborder le jardin après une ondée. L'éveil des sens L'eau est...

Le jardin après la neige Le jardin après la neige

Parure immaculée aux notes féeriques, la neige apporte une ambiance feutrée au jardin qui semble soudain figé dans l'immobilisme et le silence. Une fois les derniers flocons tombés, il sera temps...

Le jardin après la tempête Le jardin après la tempête

Phénomène climatique violent, la tempête peut causer de gros dégâts. Après celle-ci, le jardinier devra se mettre à l’œuvre pour redonner un bel aspect au jardin et soigner les végétaux...

Les soins au jardin à l'entrée de l'hiver… Les soins au jardin à l'entrée de l'hiver…

Les températures baissent de plus en plus, le givre et le neige vont bientôt arriver et annoncent tout doucement l’arrivée de Noël. Si le mois de décembre n’est pas celui qui réclame le...

Vos commentairesAjouter un commentaire