Les maladies des agrumes

Un oranger en pleine santé en fleurs mais restons vigilant !
Un oranger en pleine santé en fleurs mais restons vigilant !

Les agrumes sont souvent infectés par des maladies virales ou cryptogamiques, surtout si les conditions de culture ne leur conviennent pas vraiment, chose qui les affaiblit. Voyons ensemble qu'elles sont ces maladies et comment y remédier de manière biologique.

Maladies virales

Souvent fatales, les maladies virales sont très destructrices, elles diminuent les récoltes et mettent en péril la longévité des arbres atteints.

La psorose écailleuse est une maladie très répandue dans les vergers et affecte de nombreux agrumes excepté les citronniers. Les arbres atteints sont affaiblis, les fruits restent petits et tombent. Elle n'affecte que les sujets greffés et se propage au dessus du point de greffe. Le porte-greffe n'est pas concerné, seul le greffon présente les symptômes. Des écailles et une desquamation est tout d'abord observée sur le tronc puis sur les branches charpentières. La meilleure méthode de lutte est la prévention. N'achetez que des arbres certifiés indemnes.

Destructrice la tristeza touche les agrumes du monde entier. Une réduction du diamètre du porte-greffe, une nécrose de l'écorce au niveau de la soudure de greffe, une coloration et un enroulement des feuilles suivis d'une chute, de petits fruits de mauvaise qualité sont les symptômes les plus courants. Les pucerons constituent le principal vecteur de la maladie, la prévention et la lutte contre ces insectes est donc fondamentale.

Les maladies cryptogamiques

Provoquées par des champignons microscopiques, ces maladies sont rarement mortelles pour les agrumes mais réduisent les récoltes et affaiblissent les arbres.

La fumagine est fortement liée à la présence de pucerons, aleurodes ou cochenilles qui secrètent un miellat sur lequel le champignon se développe. Le feuillage se couvre d'une pruine noirâtre qui, si elle s'étend, peut empêcher la photosynthèse. Il suffit de mettre en œuvre des moyens de prévention contre ces ravageurs pour que la fumagine ne sévisse pas. Les pulvérisations de savon noir en cas d'attaque de parasites sont très efficaces.

La gommose est provoquée par un champignon se manifestant en cas d'excès d'eau dans le sol et au niveau du point de greffe. L'écorce forme alors des plaques foncées qui se craquellent pour laisser place à un écoulement de gomme. Là encore, la prévention reste de mise en prenant soin de bien drainer le sol avant la plantation et de ne pas enterrer le point de greffe. Pour soigner les plaies curetées, appliquez un badigeon d'argile ou de propolis.

La pourriture brune est facilement reconnaissable car elle se manifeste toujours après une forte pluie et des températures élevées. Les fruits atteints sont tout d'abord dépigmentés puis marqués d'une tache liégeuse qui s'étend progressivement jusqu'à couvrir tout le fruit. Cette tâche dégage une odeur particulière. Notons que certains fruits semblant sains peuvent montrer des signes après la récolte et lors du stockage.

La prévention est une bonne solution pour éviter la maladie. Plantez toujours en sol bien drainé et pensez à ôter les herbes sauvage très souvent pour ne pas favoriser l'humidité du sol. Pour la même raison, arrosez à intervalles bien distants en prenant soin de laisser la terre sécher sur quelques centimètres avant d'arroser à nouveau.

Les branches basses étant plus facilement atteintes par la pourriture brune, il est judicieux de les couper jusqu'à une hauteur de 60 cm au dessus du niveau du sol, ceci permettra d'éviter une trop forte propagation. Ôtez tous les fruits atteints et brûlez-les, ne les laissez pas au sol pour éviter que le champignon ne reste en dormance dans la terre jusqu'à la prochaine pluie.

Lire aussi
Les maladies et parasites des bananiers Les maladies et parasites des bananiers

Les bananiers sont des plantes plutôt résistantes aux maladies mais voyons cela... Les bananiers, bien que peu sensibles aux maladies et parasites, souffrent généralement d'erreur de culture, la...

Les maladies de l'olivier Les maladies de l'olivier

Voyons deux maladies propres de l'olivier et les moyens de lutte. La maladie des tumeurs de l’Olivier (Pseudomonas savastanoï) Pseudomonas savastanoï est une bactérie aussi appelée tumeurs...

Les maladies des rosiers Les maladies des rosiers

Les rosiers sont parmi les plantes les plus cultivées dans les jardins, mais parfois ces fabuleux arbustes sont victimes de maladies mettant leur beauté et leur existence en péril. Petit tour...

Les maladies des hortensias Les maladies des hortensias

Somptueuses plantes ornementales, les hortensias sont parfois malheureusement victimes de pathologies. Mieux les connaître vous aidera à les soigner et à agir dès les premiers symptômes. Les...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Abdelbaki (Rouhia siliana tunisie)
    Au debut de croissance de citronnier presque tous les fruits deviennent noir ;durs et finissent par tomber
    Répondre à Abdelbaki
    Le 18/07/2018 à 13:23