Le pinot noir, un cépage très ancien

Le pinot noir, un cépage très ancien
Le pinot noir, un cépage très ancien

Bien qu’étant exigeant et difficile à cultiver, le pinot noir est l’un des cépages majeurs en France, et plus particulièrement dans le Nord-Est. Largement répandu en Champagne et en Bourgogne, où il donne des vins français qui sont parmi les plus reconnus à l’internationale, il commence petit à petit à se répandre dans de nombreuses régions du monde.

Histoire du cépage

Le pinot noir est un cépage très ancien, à tel point qu’il est difficile à dater avec précision. Selon certaines sources, il aurait été présent déjà à l’époque gauloise, avant les invasions romaines.

Dans son De re rustica, l’agronome romain Columelle décrit une variété de grappes similaire au pinot noir et présente en Bourgogne durant le Ier siècle apr. J.-C.

Plus tard, les Ducs de Bourgogne, se souciant de la qualité du vin de leur duché, vont en faire le cépage principal, au détriment par exemple du gamay. C’est notamment Philipe le Hardi qui, au XIVe siècle, publiera une ordonnance pour interdire tous les cépages autres que le Pinot.

Il est toujours très présent dans cette région aujourd’hui et c’est celle qui semble lui convenir le mieux par son climat septentrional et la composition calcaire de ses sols.

Le Pinot noir a rendu les vins de Bourgogne célèbres, et vice versa.

Reconnaitre un pied de pinot noir

Les feuilles adultes du pinot noir sont de couleur vert foncé (plus clair, voir jaune pour les jeunes feuilles). Elles sont entières et formées de trois à cinq lobes. Le pinot noir produit des petites grappes de raisins compacts et cylindriques (en forme de pomme de pin, d’où le nom pinot). Les baies sont arrondies, la peau du raisin est noire et sa chair blanche, c’est pourquoi il est nécessaire de le laisser macérer pour donner sa couleur au vin.

Répartition géographique

Pour multiplier les pieds de vigne en viticulture, on utilise la greffe pour multiplier une plante mère. Les individus obtenus sont généralement identiques. Cependant, le pinot noir est particulièrement sensible aux mutations, et du fait de sa longue histoire et de son développement sur la planète, il existe des centaines de différents « clones » repartis dans le monde. Déjà dans son berceau, en Bourgogne, chaque terroir et chaque village garde jalousement un type particulier de pinot noir.

Sur 100 000 ha de pinot noir dans le monde, 10 580 ha sont cultivés en Bourgogne et 13 000 ha en Champagne. Il est présent également en Alsace, en Moselle ou dans le Jura, la vallée de la Loire ou le Languedoc.

En ce qui concerne les autres pays, il est très présent en Allemagne et aux USA (principalement en Californie et dans l’Oregon), ainsi qu’en Suisse, au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Les vins

Le panel de bouquets, de texture ou de couleur que peut fournir le pinot noir déroute les œnologues les plus avertis. Le pinot noir donne des vins de garde. Généralement, jeunes, ses arômes se rapprochent de fruits rouges tels que la framboise ou la mûre. Au contact des fibres de bois de fûts neuf ou ancien, le vin va devenir plus corsé. Ce sont souvent des vins de gardes qui, en vieillissant, développent des arômes plus complexes de fruits mûrs et de sous-bois.

Le pinot noir est souvent utilisé en mono-cépage, sans assemblage avec d’autres cépages.

Il est à l’origine de grands crus célèbres de la Bourgogne comme ceux du domaine Romaine-Conti, Chambertin ou encore Clos-Saint-Denis.

Lire aussi
Le Bonsaï, des styles très codifiés Le Bonsaï, des styles très codifiés

Elevé au rang d'un art par les Japonais, la culture du bonsaï répond à des codifications esthétiques très formelles. La transgression imaginative n'arrive théoriquement qu'après l'assimilation...

Les fougères, des feuillages très décoratifs Les fougères, des feuillages très décoratifs

Gino VANDEKINDEREN de la pépinière Hostafolie nous conseille sur la culture des fougères Si, pendant très longtemps, les jardiniers se sont intéressés essentiellement aux plantes à fleurs,...

Un gendarme en rouge et noir Un gendarme en rouge et noir

On aperçoit souvent sa silhouette ovale se déplaçant avec d'autres congénères en petits groupes dans nos jardins. Très commun, le gendarme, au corps masqué de rouge et de noir, est un auxiliaire du...

Un jardin «Très mousse » par Marilyne LEVECQ Un jardin «Très mousse » par Marilyne LEVECQ

Un jardin éphémère «Très mousse » a été crée à l’occasion de la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard de septembre 2014 par Maryline LEVECQ. Le jardin éphémère crée par Maryline LEVECQ...

Vos commentairesAjouter un commentaire