La plantation à racines nues une technique très avantageuse

Tous les jardiniers devraient s'intéresser de près à la plantation des arbres et des arbustes à racines nues. Pratiquée de l'automne à la fin de l'hiver, cette technique à bien des avantages ! Découvrons-les ensemble...

La plantation à racines nues une technique très avantageuse pour les rosiers
La plantation à racines nues une technique très avantageuse pour les rosiers

Qu'est-ce qu'une plante à racines nues ?

Une plante à racines nues, est comme son nom l'indique, dépourvue de pot, pour la bonne raison qu'elle a eu la chance de se développer en pleine terre.

Ces végétaux dits 'à racines nues' ont eu tout l'espace nécessaire à leur développement et une croissance soumise à des éléments naturels qui permettent de les renforcer contrairement aux plantes dont le développement est contrôlé à tous les niveaux sous serre. Les arbres et les arbustes concernés sont déterrés à la période adéquate, c'est à dire lorsqu'ils entrent en repos et que la sève descend des parties aériennes vers les racines. Le traumatisme est donc moindre.

Quels sont les avantages à planter des végétaux à racines nues ?

Ces végétaux n'ont pas connu le traumatisme d'une croissance en pots, les racines ont eu la possibilité de se renforcer et de s'étendre en pleine terre, apportant de la vigueur à la plante. Vous avez sans doute déjà constaté que certaines plantes cultivées en pots sont très à l'étroit ; Les racines sortent du pot, voire déforment le conteneur en plastique, un chignon racinaire est formé densément dans le pot qui ne contient presque plus de terre. Tous ces signes mettent à mal les chances de reprise de la plante une fois installée dans votre jardin ! Si elle reprend, il lui faudra au moins deux ans pour se développer correctement.

Les végétaux présentés à racines nues ont de bien meilleures chances de reprise  même si une partie des racines (périphériques) a dû être sacrifiée lors de l'arrachage.

L'idéal étant bien sûr de choisir vos végétaux chez un pépiniériste local, ainsi vous serez assurés que ces végétaux sont déjà habitués au climat, contrairement à des plantes importées de serres lointaines n'ayant jamais poussé au grand air ni connu un souffle de vent, pas plus que le vrai rayonnement solaire.

Les plantes choisies localement et présentées à racines nues seront bien plus vigoureuses et adaptées, donc plus faciles à cultiver.

Autre avantage : ces plantes sont généralement bien moins coûteuses à l'achat et au transport. Vous pouvez donc acheter plus de plantes pour un budget égal !

Quels sont les végétaux adaptés à cette technique ?

Les arbres et les arbustes à feuillage caduc sont généralement disponibles en automne et en hiver sous la forme de racines nues. Les rosiers sont également vendus à racines nues, tout comme les fruitiers (pruniers, cerisiers, pommiers...), vous ne trouverez pas d'agrumes car ils sont frileux et ne doivent pas être plantés avant que les dernières gelées ne soient passées.

Les végétaux au feuillage persistant comme la majorité des conifères, les eucalyptus, les photinias, les pittosporums ou les éléagnus sont pas disponibles sous la forme de racines nues car ils ont besoin de terre pour survivre et alimenter leur feuillage toujours présent.

Comment faire si les conditions climatiques ne permettent pas une plantation immédiate ?

En cas d'imprévu ou de conditions climatiques défavorables, il est toujours conseillé de creuser un grand trou dans un partie abritée du jardin dans lequel vous verserez du sable de rivière pour y installer provisoirement vos végétaux.

Cette technique s'appelle la 'mise en jauge', elle doit être mise en place si la plantation ne peut pas intervenir dans un délai de 4 jours après l'achat direct ou la livraison. Les plantes mises en jauge correctement peuvent y séjourner quelques semaines. Attention, elles devront toujours être plantées avant le débourrement.

Comment préparer la plantation des végétaux à racines nues ?

Munissez-vous d'un sécateur dont les lames auront été au préalable désinfectées pour éviter de transmettre des agents pathogènes aux plantes.

  • Coupez les racines mortes, ramollies ou blessées à leur base.

  • Réduisez d'1/3 les autres si elles sont vraiment longues. Cette opération se nomme 'l'habillage'. Faites de même avec les parties aériennes. Idéalement le volume des parties aériennes doit être légèrement supérieur à celui des racines. Attention : évitez de tailler les parties aériennes des fruitiers à noyaux, ils le supporteraient mal en cette saison !

  • Préparez un pralin dans un seau à base d'argile, de compost et d'eau, il existe aussi du pralin dans le commerce. Certains jardiniers préconisent d'ajouter du fumier à cette préparation, d'autres sont contre car il véhiculerait des agents pathogènes... Une chose est certaine : l'ajout de poudre de mycorhizes sera toujours bénéfique !

  • Plongez les racines dans ce mélange afin de praliner copieusement les racines avant la plantation. Laissez sécher quelques minutes avant de planter.

Comment planter une plante à racines nues ?

Après l'habillage et le pralinage des racines, il ne restera plus qu'à planter le végétal choisi.

  • Creusez un trou au moins deux fois égal à la motte et plantez bien profondément un tuteur face au vent dominant.

  • Versez au fond du trou une bonne couche de compost et de terre.

  • Réalisez une petite butte et placez votre arbre dessus, bien au centre du trou.

  • Le collet devra affleurer la surface du sol. Attention de ne pas enterrer l’éventuel point de greffe (renflement situé sur la tige principale).

  • Rebouchez en tassant au fur et à mesure pour éviter la formation de bulles d'air.

  • Tassez bien autour du pied de la plante.

  • Réalisez une cuvette autour du pied pour contenir les eaux d'arrosage.

  • Arrosez copieusement.

  • Placez des liens souples pour joindre votre plante à son tuteur.

Lire aussi
Plantation et tuteurage d'un arbre en racines nues Plantation et tuteurage d'un arbre en racines nues

Céline BOUETARD des pépinières HUCHET nous conseille sur la plantation et sur le tuteurage d'un arbre en racines nues

La plantation d'un arbuste à racines nues La plantation d'un arbuste à racines nues

Quand la végétation est en dormance, de fin octobre à la mi-mars, il est alors temps de planter les arbustes à racines nues. Mais que signifie exactement ce terme ?[...]

Comment planter un rosier à racines nues ? Comment planter un rosier à racines nues ?

L'automne est la période idéale pour la plantation des rosiers à racines nues. Que vous les achetiez à un producteur, en pépinière ou par correspondance, ne tardez pas à les[...]

Planter un scion en racines nues Planter un scion en racines nues

Cécile BOUETARD des pépinières HUCHET nous explique comment bien planter un scion en racines nues d'arbre fruitier

Vos commentairesAjouter un commentaire