Les plantes xérophyles

Un Ariocarpus fissuratus, difficile à préserver
Un Ariocarpus fissuratus, difficile à préserver

Fabuleuses adaptations et témoins de l'évolution, les plantes xérophyles sont totalement adaptées à de longues périodes de sécheresse et peuvent pratiquement se passer d'eau, d'ailleurs, elles préfèrent cela ! Découverte …

Qu'est-ce qu'une plante xérophile ?

La racine grecque du terme 'Xérophile' nous en dit long sur sa signification : 'xeros' signifie 'sec' et 'philos', 'ami'. Ces plantes sont donc les amies de la sécheresse sans laquelle elle ne survivraient pas. Trop d'humidité les tuerait.

Différence entre xérophytes et xérophiles

Les deux termes sont souvent confondus, car très approchants au niveau de leur signification. Cependant, une plante xérophile ne tolérera que des apports d'eau extrêmement rares et en petites quantités, alors qu'une plante xérophyte est adaptée à la sécheresse mais survivra à un excès d'eau ponctuel si le sol est bien drainé ou si elle pousse en épiphyte (hors sol).

Les plantes réellement xérophiles sont donc bien plus rares que les xérophytes.

Les plantes xérophytes ont développé des systèmes de protection contre la sécheresse comme des aiguillons à la place des feuilles et l'ouverture des stomates nocturne (cactus), des stomates protégés par une forte pilosité (Phlomis, Stachys byzantina...), des stomates situés sur les faces inférieures dans des replis (romarin, lavande...), des racines profondes et pivotantes (Lophophora, Escholtzia, Lithops...), un suc protecteur (plantes succulentes), un port prostré ou en coussin (Sedum, saxifrages, Mamillaria...). Autant de parades contre la chaleur et la sécheresse pendant lesquelles, elles poussent au ralenti.

Il suffit d'observer la floraison et l'accroissement en hauteur de certains cactus après une forte pluie suivant une période de sécheresse pour s'en rendre compte.

Tout comme les plantes éphémérophytes qui ont un cycle de vie très réduit (1 à 3 jours) durant lequel, la graine germe et produit fleurs et fruits dans la foulée pour se reproduire juste après une forte pluie et dans un laps de temps très court !

Les plantes cryptophytes ne possèdent pas de parties aériennes durant les périodes les plus sèches, seuls les bulbes ou les rhizomes enterrés assurent la survie de la plante en attendant que les pluies arrivent !

Les cactus épiphytes poussant pourtant dans les forêts tropicales sont eux aussi xérophytes. Ils peuvent supporter le manque d'eau sur une longue période mais tolèrent parfaitement un taux d'hygrométrie très élevée et ne poussent vraiment que si les apports en eau sont réguliers. Et pourtant les beaux epiphyllums, rhipsalis ou hylocereus, aux fleurs spectaculaires sont bien des cactus !

Tous ces exemples nous montrent parfaitement la différence entre les plantes xérophytes qui peuvent se passer d'eau sans en souffrir un certain temps, mais qui se développent tout de même mieux avec des apports d'eau réguliers et les plantes purement xérophyles qui ne supportent pas du tout l'humidité. C'est le cas par exemple des Ariocarpus ou des Turbinicarpus que les amateurs de cactées ont tant de mal à préserver ! Et pour cause : un léger apport d'eau, c'est encore trop !

Lire aussi
Les plantes hybrides Les plantes hybrides

De plus en plus présentes dans les rayons des jardineries, les semences et les plantes hybrides ont tendance à supplanter les espèces traditionnelles. De quoi s'agit-il réellement ? Quel est...

Les plantes bisannuelles Les plantes bisannuelles

Très utiles pour leur floraison précoce en fin d'hiver et au tout début de printemps, les plantes bisannuelles sont très souvent associées aux plantes à bulbes. Elles sont caractérisées par un port...

Les plantes annuelles Les plantes annuelles

Elles font leur apparition au printemps sur les étals des jardineries sous le nom de plantes annuelles à floraison estivales. Mais que signifie vraiment ce terme ? Quelles espèces se cachent sous...

La feuille, l'élément indispensable à la survie des plantes La feuille, l'élément indispensable à la survie des plantes

Les plantes et les arbres ne sauraient vivre sans feuilles. Grâce aux feuilles, la plante capte et sépare le CO2 pour se nourrir mais aussi synthétise les acides animés. Ces deux actions sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire