Mineuse

Phillocnistis citrella, mineuse des agrumes sur une feuille de citronnier

Les dégâts en résumé

Responsable : Nombreuses espèces regroupant des chenilles de lépidoptères, d'hyménoptères ou des asticots de diptères creusant des galeries dans le feuillage. Les espèces les plus communes de mineuses sont : Napomyza gymnostoma (mineuse du poireaux) ; Lyriomyza brassicae (mineuse du choux), Chromatomyia syngenesiae (mineuse du chrysanthème), Phillocnistis citrella (mineuse des agrumes, de la vigne et du jasmin)
Dégâts apparents : Les mineuses forment des galeries dans le limbe des feuilles. Ces galeries sont généralement arrondies, circulaires ou en arabesques blanches, grises ou parfois légèrement brunes. Sur les agrumes, les feuilles ont tendance à s'enrouler. Sous la feuille est souvent cachée la larve. Les feuilles jaunissent, se dessèchent et tombent.
Période des dégâts : Printemps, été, automne.
Plantes les plus sensibles : Les mineuses de lépidoptères s'attaquent au verger notamment aux pêchers, pommiers et agrumes. Les mineuses d'hyménoptères préfèrent les arbres comme l'orme, le bouleau, l'érable. Les mineuses de diptères s'attaquent volontiers aux plantes potagères comme l'ail, l'oignon, les carottes, les poireaux, ou encore les choux.
Conditions favorables : Beau temps, chaleur (la ponte est favorisée lorsque les températures varient entre 20° et 30°C). Elle est relativement faible dès que la température tombe sous les 10°C.

Les traitements

Traitement préventif

Mise en place d'une rotation des cultures au potager.

Destruction systématique des parties infestées.

Mise en place d'un filet anti-insectes.

Ramassage des feuilles et nettoyage du pied des arbres.

Traitement biologique

Au potager, planter des œillets d'Inde dont l'odeur fait fuir certaines mineuses.

Introduire les insectes auxiliaires spécifiques à chaque espèce de mineuses.

Traiter avec du purin de tomate, d'ortie ou de rhubarbe, en pulvérisation sur toutes les parties aériennes une fois par semaine.

Installer des pièges à phéromones pour capturer les mâles adultes et ainsi limiter la reproduction.

Traitement chimique

Insecticides systémiques dès le début du printemps.

Conseils

Le terme « mineuses » regroupe plusieurs sortes de chenilles ou d'asticots qui produisent des dégâts apparents sur le limbe des feuilles des végétaux. Elles y tracent des galeries et se développent ainsi dès avril. Plusieurs générations peuvent se succéder du printemps à l'automne. En hiver, elles se mettent à l'abri dans le sol attendant que les températures soient plus clémentes pour réapparaître.

Le traitement préventif commencent donc dès l'automne avec un nettoyage scrupuleux du sol. Dès l’apparition des premiers symptômes au printemps, coupez et brûlez toutes les parties atteintes. Pulvérisez une fois par semaine du purin d'ortie et installez des pièges à phéromones. Au verger, la mise en place d'un filet anti-insectes peut permettre de limiter les dégâts.

Au potager, ne replantez pas des légumes précédemment attaqués sur la même parcelle et effectuez une rotation des cultures chaque année. Plantez des œillets d'Inde entre les rangs de poireaux, de carottes et de choux mais aussi au pieds des tomates, leur forte odeur fait fuir la mineuse.

Lire aussi
Mouche mineuse de l'oignon, Delia antiqua Mouche mineuse de l'oignon, Delia antiqua

Ressemblant étrangement à une mouche classique avec de plus grosses pattes et un abdomen plus fin, Delia antiqua, est grisâtre et présente 5 bandes grises plus foncées sur le thorax. Ses ailes sont...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Roland86 (Poitou)
    Mon citronnier et mon pamplemousse sont atteints par les mineuses, quel peut-être le traitement ? Un pied de romarin dans un pot à c^té peut-il être efficace ?
    Répondre à Roland86
    Le 15/08/2017 à 09:57
  • Cathy de louchaux (13)
    Ok pour l'huile essentielle de romarin mais diluée à combien ? C toujours le même citronnier qui est touché.
    Répondre à Cathy de louchaux
    Le 19/03/2017 à 12:16
  • Viking 30 (NIMES)
    De l'huile essentielle de romarin pour traiter la mineuse d'un citronnier ? Cette astuce m'a été conseillé chez truffaut
    Répondre à Viking 30
    Le 14/12/2016 à 10:49
    Titou (66)
    Merci pour ce renseignement car peu de personnes n'ont pu me renseigner
    Le 18/03/2017 à 11:11