La sécheresse et le jardin

La sécheresse et le jardin
La sécheresse et le jardin

Les pays du Sud sont plus coutumiers des périodes de sécheresse, ceux du Nord un peu moins excepté durant l'été où le manque d'eau peut s’avérer problématique dans les jardins et au potager. Quelques astuces existent cependant pour éviter que le manque d'eau combiné à un vent desséchant et à une fort ensoleillement n'aient raison de vos plus belles plantations.

Des moyens écologiques de lutter contre la sécheresse

En période de sécheresse les restrictions d'eau imposées par les communes risquent de réduire tout votre travail à néant, aussi, pensez à équiper votre maison de vastes récupérateurs d'eau de pluie. Fixés au pieds des gouttières ils constitueront d'appréciables réserves d'eau en ces périodes restrictives. Attention cependant à l'emploi de produits nettoyants pour la toiture contenant fongicides et autres produits néfastes pour les plantes. Si vous récupérez l'eau de pluie : évitez-les, au risque de voir périr vos végétaux !

Comme le dit l'adage « un binage vaut deux arrosages » ; aussi n'hésitez pas à biner régulièrement le pieds de vos plantes, les mauvaises herbes ainsi éliminées ne pourront plus pomper l'eau destinée à vos protégées et la terre une fois ameublie absorbera l'eau de façon plus uniforme.

Indispensable en été, le paillage permet de garder la fraîcheur du sol en limitant de façon conséquente l'évaporation. Ne lésinez pas sur la quantité, plus épais il sera, mieux protégé sera le sol.

L'installation d'un arrosage automatique fonctionnant par système de goutte à goutte programmé la nuit, permettra de réelles économies d'eau ; les plantes y gagneront en vigueur, car arrosées directement à leur pieds et en profondeur pendant les heures fraîches elles auront le temps de profiter de l'eau sans être soumises à l'évaporation due à la chaleur et au soleil. Elles en tireront un plus grand bénéfice que lors d'un arrosage au tuyau en pleine journée.

Le choix des plantes est aussi un bon moyen de limiter les arrosages. En effet, certains végétaux tolèrent bien mieux le manque d'arrosage que d'autres. Pour le jardin, observez la végétation locale et privilégiez les plantes indigènes à votre région, elles seront moins malades et bien plus résistantes aux variations climatiques.

Au potager, sachez que les pommes de terre, certaines aromatiques comme le thym ou le romarin, l'ail, les oignons et les échalotes se contentent de très peu d'eau une fois leur cycle végétatif bien établi.

Au jardin d'ornement, pensez aux graminées qui poussent toutes seules, aux polygalas, aux plantes grasses et autres cactus qui resteront éblouissantes de beauté malgré une longue période de sécheresse.

Les phormium, palmiers, yucca et mimosas peuvent aussi être intégrés sans problèmes dans les zones où l'hiver reste clément. Pour les haies choisissez des arbustes faciles comme les Viburnums, les Eleagnus, Pittosporums et certains conifères qui tolèrent bien le manque d'eau.

Lire aussi
Préparation du jardin pour les vacances Préparation du jardin pour les vacances

Le temps des vacances tant attendu est enfin arrivé ! Voici quelques petits conseils pour retrouver un jardin digne de ce nom à votre retour. Un peu d'entretien Quelques gestes simples au jardin...

La paille au jardin La paille au jardin

Matériau facile à se procurer, la paille peut faire des merveilles au jardin. Protectrice, elle constitue aussi une base à certaines cultures. Voyons comment l'utiliser. Une protection contre le...

La rentrée au jardin La rentrée au jardin

Au retour de vacances, des surprises attendent le jardinier. Exubérance de la végétation après un mois chaud et pluvieux ou au contraire spectacle de désolation provoqué par la sécheresse et la...

Le jardin pour fainéant Le jardin pour fainéant

Pourquoi seuls les courageux devraient avoir un jardin ? Nonchalants, fainéants, procrastinateurs peuvent aussi espérer que la terre soit généreuse avec eux et ce, avec un minimum d'efforts ! Les...

Vos commentairesAjouter un commentaire