La poire, pour garder la forme été comme hiver

Vertes, jaunes, ou rouges, ventrues ou allongées, crues ou cuites, les poires font vibrer nos papilles et nous maintiennent en bonne santé, été comme hiver, et ça ne date pas d'hier !

La poire, pour garder la forme été comme hiver
La poire, pour garder la forme été comme hiver

Carte d'identité de la poire

Le poirier (Pyrus communis) est un arbre fruitier de la famille des Rosacées (au même titre les pommiers, les cerisiers, les pêchers, les pruniers...). Comme bon nombre d'autres fruitiers, ses origines (très anciennes) se situent en Asie centrale ; ce qui ne veut pas dire, pour autant, que son arrivée en Europe soit récente. En effet, il faut remonter le temps jusqu'au néolithique pour trouver les premières traces des poiriers sauvages dans des cités lacustres suisses. Quant à sa domestication, elle semble débuter durant l'Antiquité, avec les premières mises en culture et les premières greffes menées par les agronomes romains et dont le but été d'améliorer les qualités gustatives des fruits qui, alors, se caractérisaient par une petite taille, une texture « pierreuse » et un goût acre. Mais malgré l'intérêt précoce porté aux poires, ce n'est qu'au XVIIe siècle qu'elles deviendront des fruits très appréciés et à la mode. Il faut dire qu'au fil de ses transformations, elles s'étaient fortement bonifiées.

La saison des poires

Se distinguent deux groupes de poires en fonction de leur maturation :

  • les variétés précoces, cueillies au cours de l'été (mi-juillet à septembre), qui ne se conservent que très peu de temps (consommation possible jusqu'en octobre) ;
  • les variétés d'automne et d'hiver (poires de garde) cueillies de septembre à novembre et adaptées à une longue conservation (consommation possible jusqu’en février/mars).

Les variétés de poires

Bien qu'il existe plus de 2 000 variétés de poires, seulement une dizaine sont en vente sur les étals.

Parmi les variétés les plus répandues de poires d'été :

  • 'Dr Jules Guyot' ('La Guyot') : grosse poire jaune moucheté de rose. Chair fondante mais fragile. Disponibilité : mi-juillet / fin septembre.
  • 'Williams' ('Bon-Chrétien') : poire jaune paille teinté de vermillon, juteuse et sucrée (très bonne qualité gustative). Disponibilité : septembre / fin octobre.

Parmi les variétés les plus répandues de poires d'automne / hiver :

  • 'Conférence' : poire allongée jaune verdâtre. Juteuse et légèrement acidulée. Disponibilité : octobre / fin février.
  • 'Doyenné du Comice' ('La Comice') : poire lisse et jaune lavé de rouge. Chair très fine et sucrée mais fragile (excellente qualité gustative). Disponibilité : octobre / fin mars.
  • 'Angys' ('Angélys') : nouvelle poire d'hiver jaune bronze, fondante et très parfumée avec une bonne capacité de conservation. Disponibilité : décembre / juin.

Comment choisir les poires ?

Les poires font parties des fruits qui continuent de mûrir après la récolte. Selon vos besoins, achetez-les plus ou moins fermes, à différents stades de maturité.

À savoir : les poires d'été sont à consommer rapidement car vendues à maturité. Les poires de garde sont achetées fermes et un peu vertes pour être affinées à la maison.

Comment conserver les poires ?

  • Les poires mûres : 2 ou 3 jours, dans une pièce à température ambiante (20 °C). S'il fait trop chaud, stockez-les dans la bac à légumes du réfrigérateur.

  • Les poires non mûres : dans une pièce fraîche (idéalement 3 à 4 °C), obscure et ventilée, sur des étagères à claire-voie et disposées en une seule couche, sans qu'elles soient en contact les unes avec les autres. La durée de conservation dépendra du stade de maturité et de la fraicheur de la pièce.

Les qualités nutritionnelles des poires*

La poire est un fruit riche en fibres insolubles et solubles (3,10 g / 100 g) qui contribuent à l'amélioration du transit intestinal (fibres insolubles), au contrôle de la glycémie ainsi qu'à la réduction du taux de cholestérol et des risques de maladies cardio-vasculaires.

Alcalinisante, peu calorique et hydratante (85,30 g d'eau pour 100g de poire) elle est également intéressante par les nombreux nutriments qu'elle contient - même si c'est en quantité modérée – et qui sont nécessaires à une alimentation équilibrée : vitamines A, B (dont 6,39 VNR de vitamine B9 pour 100g de poire), C et K, cuivre (5 % des VNR), potassium 4,95 % des VNR), magnésium, phosphore, calcium, antioxydants...

Faut-il éplucher les poires avant de les manger ?

Si les poires ne sont pas bio, oui. Si elles sont bio, ce serait dommage car c’est surtout dans la peau que sont concentrés les vitamines, les antioxydants et les fibres insolubles (attention, consommées en excès, ces dernières peuvent irriter les intestins). De plus, la peau apporte au fruit sa saveur « terroir » tant appréciée !

Comment consommer les poires ?

Pour profiter au mieux de la saveur et des bienfaits de la poire, il suffit simplement d'y croquer dedans, ou bien de la mixer (sans la peau) pour la transformer en une « purée » adaptée aux jeunes enfants. Crue, vous pouvez également l'épépiner et la découper en morceaux pour l'intégrer dans une rafraichissante salade de fruit, ou apporter une touche sucrée à une salade de légumes.

Cuite, elle permet la confection de savoureux desserts (exemple du Moelleux aux poires & amandes) mais peu tout aussi bien intégrer quelques recettes salées (exemple des Crêpes sarrasin au méli-mélo de radis noir et de poire).

Prêt(es) pour cultiver un poirier ?

Vous raffolez des poires et vous souhaitez planter un poirier ? Pour savoir comment faire, c'est par ici : Poirier (Poire).

La poire, pour garder la forme été comme hiver
Infographie - La poire, garder la forme été comme hiver

*Sources : Anses 2020 (Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual) / aprifel.com.

**VNR : valeur nutritionnelle de référence, anciennement appelés Apports Journaliers Recommandés (AJR)

Lire aussi
Du méthylène pour garder un bassin propre Du méthylène pour garder un bassin propre

Pour garder votre bassin propre ajouter quelque goutte de bleu de méthylène, ce n'est pas toxique pour les plantes et les poissons.

Nashi, Poire asiatique, Pomme-poire, Pyrus pyrifolia Nashi, Poire asiatique, Pomme-poire, Pyrus pyrifolia

Pyrus pyrifolia, la poire asiatique ou nashi est un arbre fruitier appartenant à la famille des Rosacées. Originaire d'Asie, où il se développe jusqu'en moyenne montagne, le nashi est cultivé[...]

Des crudités pour garder la ligne Des crudités pour garder la ligne

Textures, couleurs, goûts, les crudités multiplient les possibilités pour garder la ligne avec plaisir ; il suffit juste de savoir les accommoder pour varier ainsi les plats à l'infini.

Garder les bulbes de cannas en pleine terre en hiver Garder les bulbes de cannas en pleine terre en hiver

Vers la mi-novembre, couper les tiges de cannas à 5 centimètres du sol et les recouvrir de 15 centimètres de foin ou de paille, comme ça au printemps prochain, les[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire