Protéger les fruits

Chouchoutés durant de longs mois, nos fruits arrivent enfin à maturité ! Seulement voilà, nous ne sommes pas les seuls à attendre ce précieux moment : oiseaux et parasites de tous styles veillent ! Ils dévoreraient notre future récolte bien vite sans ces quelques précautions.

Protéger les fruits
Protéger les fruits

Installer des filets

Les oiseaux sont nos alliés, ils se repaissent de chenilles et d'insectes qui autrement proliféreraient en masse. Il faut donc les protéger mais aussi trouver des solutions pour les éloigner de nos fruits murissants. Ils ont une prédilection pour les cerises et les petits fruits rouges. Au delà des CD, rubans métallisés et effaroucheurs sonores qui ne fonctionnent qu'un temps, le filet reste une solution efficace. Les plantations de groseilliers, framboisiers et autres fruits rouges de petites tailles seront protégés par des filets fixés au dessus de la culture. Quant aux cerisiers, le filet sera attaché à même le tronc pour envelopper l'arbre ou fixé au sol. Les filets ne devront être installés que lorsque les fruits commencent à prendre de la couleur. Pour éviter que les oiseaux ne se blessent, choisissez-les avec des petites mailles et en fil épais.

Protection contre les insectes piqueurs/suceurs

De nombreux insectes comme les guêpes et certaines mouches peuvent mettre à mal une récolte.

Pour protéger les fruits, l'ensachage reste une bonne solution. Il fonctionne sur les poires, les pommes, le raisin ou les pêches. Il suffit d'enfermer les jeunes fruits dans un sachet en papier kraft perforé. Les fruits seront ainsi protégés des parasites et des intempéries.

Pour lutter contre les guêpes, il est aussi possible d'installer des pièges spécifiques contenant un peu de sirop afin de détourner leur attention et de vous en débarrasser définitivement.

Protection contre les vers et les chenilles

Il est bien désagréable de croquer un fruit véreux ! Carpocapses des pommes, des poires, des coings ou des pêches, et mouches de la cerise sont responsables des dégâts. Pour lutter de manière écologique, rien ne vaut les pièges à phéromones qui, installés à l'époque de la reproduction attireront les mâles et les empêcheront de se reproduire.

Des pièges en carton ondulé placés à au moins 30 cm de sol sur le tronc des arbres et dans les branches serviront aussi à capturer les larves de carpocapses, il faudra les renouveler de la fin mai à la fin août.

De la glu contre les insectes

Fourmis, pucerons, thrips, noctuelles et aleurodes visitent nos fruitiers causant parfois quelques dégâts. Il existe des solutions simples de lutte biologique comme l'entourage des troncs avec des bandes de glu arboricoles qui stopperont les remontées d'insectes vers la cime.

Pour les insectes volants, installez des pièges chromatiques couverts de colle dans les branches. Le jaune attire particulièrement les aleurodes et les noctuelles alors que les thrips auront une préférence pour le bleu.

Lire aussi
Canneberge à gros fruits, Airelle à gros fruits, Cranberry, Vaccinium macrocarpon Canneberge à gros fruits, Airelle à gros fruits, Cranberry, Vaccinium macrocarpon

Vaccinium macrocapon, la canneberge, airelles à gros fruits, ou cranberry, est un arbrisseau appartenant à la famille des Éricacées, proche des bruyères et de la gaulthérie. Elle est originaire...

Les fruits comestibles des cactus Les fruits comestibles des cactus

Les fêtes de Noël et de fin d'année approchent, et les fruits exotiques sont de plus en plus présents dans les magasins. Avez-vous songé aux fruits des cactus ?

Protéger les plantes des insectes Protéger les plantes des insectes

Pour protéger toutes vos plantes contre les insectes, pulvérisez du savon de Marseille liquide (carolin) à raison de 10cl/ l . Succès garanti à condition d'effectuer des pulvérisations chaque semaine.

Des bouteilles pour protéger les jeunes pousses Des bouteilles pour protéger les jeunes pousses

Contre les escargots et les limaces, un petit truc pour protéger vos jeunes pousses, il suffit de couper des bouteilles en plastique en deux et d'y percer des petits trous[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire