Que faire de ses déchets verts ?

Que faire de ses restes de tailles ?
Que faire de ses restes de tailles ?

Résidus de taille ou de désherbage, tonte de gazon, feuilles mortes, fruits tombés au sol, herbe fauchée, sont autant de déchets verts qui peuvent encombrer le jardin. Pour s'en débarrasser en accord avec la loi, il existe des solutions faciles à mettre en œuvre.

Brûler ses déchets verts ?

En zone urbaine comme à la campagne, le risque d'incendies, les nuisances olfactives et les troubles de voisinage constituent les raisons pour lesquelles le brûlage des déchets verts est interdit par la loi et peut être puni par une amende de 450 €.

Des dérogations existent notamment dans les communes dépourvues de déchetterie ou de collecte sélective des déchets verts mais aussi dans certaines communes où s'applique une obligation de débroussaillement ou un plan de prévention des risques 'incendie de forêt'.

Pour connaître la législation qui s'applique chez vous renseignez-vous auprès de votre mairie.

Jeter les déchets verts à la poubelle ?

Là encore, il est interdit de jeter les déchets verts issus du jardinage à la poubelle communale. Ils doivent être évacués dans une déchetterie ou par le service de collecte sélective, s'il en existe un chez vous. Renseignez-vous auprès de votre mairie car dans certaines communes ce service est hebdomadaire ou fonctionne à la demande.

Quelles solutions pour les déchets verts ?

Le recyclage des déchets verts sur place constitue une solution pratique et écologique.

  • Les déchets verts comme la paille, les résidus de tonte ou les feuilles mortes peuvent servir tels quels de paillage aux pieds des plantes. Les branches et les résidus plus coriaces seront au préalable passés au broyeur de végétaux. Ils assurent ainsi une couverture du sol, le protégeant de la pousse des adventices et de l'évaporation de l'eau. En se décomposant ces déchets organiques vont apporter des éléments fertilisants au sol ! Que du bonus !

  • Si vous avez des animaux domestiques ou que vos voisins en possèdent, vos déchets végétaux peuvent servir à les nourrir ou à être utilisés comme litière. Lapins, poules, cochons, chevaux, vaches, moutons seront ravis de vous aider à évacuer les herbes encore fraîches ou même vos épluchures issues de la cuisine.

  • Autre solution : le compostage. Il suffit de se munir d'un broyeur de végétaux pour réduire les branches, les brindilles et les feuilles coriaces en copeaux prêts à être ajoutés au compost. Ces déchets serviront à l'équilibre de celui-ci en apportant des éléments carbonés, alors que les déchets humides (tonte, herbes fraîches, épluchures, fruits...) feront leur contribution en éléments azotés.

  • Pensez aussi à recycler vos déchets humides directement en couche sur les planches inoccupées du potager ou aux pieds de vos végétaux d'ornement. Le processus de décomposition aura lieu sur place, boostant la vie du sol et ravissant les micro-organismes qui le composent. Si vous trouvez cela inesthétique, couvrez cette couche d'un paillage classique (paille, paillette de lin, de chanvre etc...).

  • Enfin, vos pouvez utiliser certains déchets pour accueillir de petits animaux. Un tas de bois laissé au fond du jardin abritera de nombreux auxiliaires, tout comme de la paille placée dans un pot retourné ou que des fagots de brindilles liés ensembles dans un hôtel à insectes !

Lire aussi
Les déchets verts et l'exportation de la biomasse Les déchets verts et l'exportation de la biomasse

Le tri sélectif permet de recycler ses déchets verts grâce au ramassage des ordures. Pourtant, tout ce que vous jetez est autant de matière que vous exportez hors de votre jardin, et qu’il...

Comment faire du bon compost ? Comment faire du bon compost ?

Recycler ses déchets ménagers est un geste pour un jardinage durable et apporte au sol de la matière organique nécessaire aux végétaux, mais comment faire un bon compost ? Le compost est le...

Quels déchets dans le composteur ? Quels déchets dans le composteur ?

Comment faire pour composter les déchets ? Quelle que soit la technique utilisée, le principe est toujours le même, il faut s’assurer que les micro organismes aient les conditions idéales...

Comment faire son compost ? Comment faire son compost ?

Rien ne semble plus simple que d'empiler divers éléments organiques pour en faire un bel humus noir. Toutefois dans la réalité, la confection du compost réclame technique et savoir-faire. Voyons...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Khames (Djelfa)
    Bonjour et merci pour ces orientations si précieuses et nécessaires pour la contribution à la protection de notre environnement.
    Répondre à Khames
    Le 20/01/2019 à 15:49