Questions fréquentes sur le basilic

Très prisé dans la cuisine méditerranéenne, le basilic fait partie des saveurs si spécifiques de l'été. Délicieusement odorant, il agrémente les salades et évoque une note de fraîcheur dans les plats. Si vous voulez tout savoir sur cette plante aromatique, vous êtes à la bonne adresse !

Un bourbon sur des fleurs de basilic
Un bourbon sur des fleurs de basilic

Retrouvez dans cette FAQ vos questions les pluis fréquentes sur la culture et l'entretien du basilic...

À quelle famille botanique appartient le basilic ?

Le basilic (Ocimum basilicum) fait partie de la famille des Lamiacées. Cette plante annuelle herbacée ou vivace éphémère est originaire d'Inde où elle était déjà utilisée 2000 ans av JC dans les rituels religieux.

Arrivé par trafic maritime en méditerranée, le basilic fait partie intégrante de la cuisine italienne et provençale. De nos jours on compte plus de 150 variétés de basilics, au feuillage vert, pourpre, panaché de blanc, au goût de citron ou de cannelle. Notons qu'il existe une espèce vivace 'Ocimum kilimandscharicum' qu'il est possible de cultiver plusieurs années en place au potager si le climat le permet ou d'être cultivée en pot pour être hivernée durant la mauvaise saison.

Comment conserver le basilic ?

Si vous devez cuisiner le basilic dans la journée, vous pouvez le conserver dans un verre d'eau, le temps de l'utiliser.

En fin de saison, vous pouvez faire sécher le basilic à l'aide d'un déshydrateur pour le conserver ensuite en pot de verre. Il perdra cependant son parfum.

Vous pouvez conserver le basilic congelé dans des glaçons. Il suffira de faire fondre la quantité souhaitée avant de s'en servir mais là encore, le parfum ne sera pas le même !

Comment entretenir le basilic en pleine terre ?

Pensez à arroser régulièrement en été en laissant sécher la terre en surface entre chaque arrosage.

Coupez souvent les extrémités de tiges pour garder un port compact et favoriser la ramification de la plante.

Coupez les fleurs dès leur apparition pour éviter la montée en graines qui épuise la plante et pour conserver tout le parfum des feuilles.

Griffez un peu de compost à son pied en début d'été.

N'arrosez pas le feuillage, seulement le pied de la plante.

Comment planter le basilic au potager ?

Choisissez un emplacement très ensoleillé pour installer votre basilic. Le basilic a besoin de chaleur pour se développer, attendez que les températures diurnes et nocturnes se stabilisent au delà de 15°C.

  • Laissez tremper la motte dans de l'eau à température ambiante.

  • Pendant ce temps, creusez un trou d'une taille deux fois égale à celle de la motte.

  • Remplissez le fond du trou de bon compost additionné de poudre de corne broyée et de sang séché.

  • Ajoutez un peu de terre et placez votre basilic au centre du trou.

  • Le collet de la plante devra affleurer la surface du sol.

  • Rebouchez le trou et tassez autour du pied.

  • Formez une cuvette au pied du basilic.

  • Arrosez copieusement.

Est-il possible de cultiver le basilic en pot ?

Il est tout à fait possible de cultiver le basilic en pot sur une terrasse ou un balcon. Vous pourrez ainsi le rentrer dès les premiers frimas, surtout s'il s'agit d'une variété vivace.

Plantation du basilic en pot

Choisissez un pot de 20 cm de diamètre au minimum pour que le système racinaire soit à l'aise, s'il n'est pas en souffrance à ce niveau là, il montera moins vite en graines et produira un beau feuillage.

Dans un pot en terre cuite non vernissée, les racines profiteront des échanges gazeux et ne seront pas soumises à la chaleur brûlante des conteneurs en plastique noir.

Le pot doit être percé en son fond.

Ménagez un lit drainant au fond du pot (pouzzolane, graviers, billes d'argile...).

Préparez un mélange composé pour 1/3 de terreau, 1/3 de compost et 1/3 de sable de rivière.

Plantez votre basilic dans ce mélange.

Tassez puis arrosez pour que le substrat soit bien humide.

Culture du basilic en pot

Placez le pot au plein soleil à l'abri des vents desséchants.

Arrosez très souvent pour que le substrat ne sèche jamais complètement entre deux arrosages. Soyez particulièrement vigilants dans les régions méridionales où l'évaporation est très rapide !

Coupez l'extrémité des tiges régulièrement pour assurer une récolte abondante. Chaque extrémité de tige coupée provoquera la naissance de deux nouvelles tiges.

Coupez les boutons floraux dès leur formation pour prolonger la durée de vie de la plante.

Ajoutez un engrais azoté à l'eau d'arrosage tous les 15 jours durant toute la période de croissance.

Si vous cultivez une variété vivace, hivernez-la dans une pièce très lumineuse durant la mauvaise saison. Arrosez seulement lorsque le substrat est sec en surface et stoppez les apports d'engrais.

Est-il vrai que le basilic est un répulsif naturel contre les ravageurs ?

Le parfum très fort du basilic et encore plus celui du basilic vivace a pour avantage de faire fuir les fourmis, les pucerons et même la piéride du chou, les doryphores et la mouche de la carotte. Plantez du basilic un peu partout au jardin pour éloigner les indésirables ! Le basilic aurait aussi le pouvoir d'éloigner les moustiques ! Placez des potées sur vos fenêtres ou sur votre table qui accueillera vos repas estivaux !

N'hésitez pas à réaliser un purin de basilic : il constitue un très bon insecticide.

Le basilic est-il rustique ?

La plupart des variétés de basilics ne sont pas rustiques. Le feuillage souffre dès que les températures descendent en dessous de 5°C.

Le basilic vivace, ou basilic du Kenya est donné pour résister à des températures de -7°C.

Peut-on bouturer le basilic ?

Dès que la chaleur est au rendez-vous, le bouturage du basilic devient un jeu d'enfant.

Coupez une extrémité de tige de 10 cm, placez-la dans un verre d'eau.

Installez le verre dans un endroit chaud et lumineux sans soleil direct et patientez quelques jours jusqu'à ce que les racines fassent au moins 3 cm de long.

Rempotez dans un godet contenant un mélange léger. Pensez à arroser souvent et sans excès.

Lorsque les racines sont bien développées et que les signes de reprises sont flagrants, plantez le basilic au jardin ou dans un grand pot. Arrosez souvent pour assurer la reprise sans jamais laisser d'eau stagner dans la coupelle.

Quand et comment récolter le basilic ?

Récoltez le basilic au fur et à mesure de vos besoins. Si possible en jours feuilles et en lune montante sur le calendrier lunaire : il sera encore plus parfumé !

Préférez toujours couper proprement des extrémités de tiges juste au dessus d'une paire de feuilles avec des ciseaux plutôt que d'arracher les feuilles une à une, ainsi la plante va s’étoffer rapidement et se ramifier.

Consommez le basilic immédiatement après la récolte pour qu'il demeure très parfumé.

Quand et comment semer le basilic ?

Les semis ont besoin d'une température de fond de 20°C pour germer et de la pleine lumière.

  • Semez en mini-serre chauffante dès le mois de mars.

  • Les graines ne doivent pas être enfoncées profondément dans le mélange. Semez-les à la surface et recouvrez d'1 mm de terreau léger (type 'Spécial semis') auquel vous aurez ajouté un peu de poudre de charbon de bois broyé pour éviter la fonte des semis. Arrosez.

  • La levée devrait intervenir en une semaine.

  • Repiquez en godets individuels quand les plantules ont 4 feuilles.

Quand repiquer le basilic au jardin ?

Qu'il soit issu de vos semis ou acheté en godet, le basilic ne devra pas être planté au jardin avant que les dernières gelées ne soient passées, soit vers mi-mai dans la majorité des régions. Si les températures fluctuent un peu n'hésitez pas à protéger vos plants avec des cloches de jardinage.

Quelles sont les conditions idéales pour la culture du basilic ?

  • Le basilic a besoin de plein soleil, de chaleur, et d'une terre riche et drainée. Dans les régions les plus méridionales, il tolère la mi-ombre aux heures les plus brûlantes.

  • Les arrosages doivent être réguliers sans jamais que le sol ou le substrat ne demeurent détrempés.

  • Il s'agit d'une plante frileuse, ne la plantez pas au jardin avant que les gelées ne soient plus à craindre.

  • Il aime la compagnie des tomates, poivrons, piments et aubergines.

  • Dans la rotation des cultures, il sera planté après une culture de Légumineuses (pois, fèves, haricots).

Quelles sont les variétés les plus intéressantes de basilic ?

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive, tant les variétés sont nombreuses.

  • Basilic 'Grand Vert'
    C'est le plus courant des basilics, que l'on reconnaît à ses grandes feuilles nervurées vert franc très parfumées.

  • Basilic Genovese
    Le basilic AOP Genovese est cultivé en Ligure non loin de Gênes en Italie. Il est utilisé pour réaliser les meilleurs pestos au monde. Intensément parfumé et de couleur pâle, il est aisément reconnaissable.

  • Basilic Cannelle
    Amateur de chaleur, ce beau basilic au feuillage vert nervuré de pourpre dégage un parfum épicé mêlant les effluves de cannelle et de clou de girofle. Les épis de fleurs mauves sont très ornementaux.

  • Basilic 'Géant Monstrueux Mammouth'
    Comme son nom l'indique, il s'agit d'un des basilics qui produit les plus grosses feuilles ! Le parfum est très prononcé sur cette variété. Le feuillage est vert clair gaufré.

  • Basilic Grec
    Ce basilic est idéal pour la culture en pot car il présente un port compact en boule. En pleine terre, il est très facile à réussir. Les petites feuilles vert franc dégagent un parfum très puissant.

  • Basilic Pourpre
    Star de ces dernières années, le basilic pourpre a besoin de plein soleil et de chaleur pour garder sa couleur si caractéristique. Il dégage un parfum légèrement poivré, très doux. Idéal pour donner de l'originalité à vos salades.

  • Basilic Réglisse
    Très apprécié pour réaliser des plats thaï, cette variété présente de fines feuilles vert foncé contrastant avec des inflorescences mauve vif. L'arôme de réglisse est bien présent.

  • Basilic Fin 'Nain Compact'
    Plus connu sous le nom de basilic à petites feuilles, il présente un joli port en boule. Très fourni, il porte de nombreuses petites feuilles vert franc très fortement aromatiques.

  • Basilic Marseillais
    Cette variété au feuillage bien vert non brillant est idéale pour réaliser la soupe au pistou grâce à sa saveur typée et à son parfum inimitable. Vigoureux, ce basilic est facile à cultiver et monte tardivement en graines.

  • Basilic Citron
    Cette variété présente des petites feuilles étroites vert franc. Elles dégagent une douce odeur citronnée qui s'accorde parfaitement avec les plats de poissons.

  • Basilic 'Pesto Perpetuo'
    Variété assez rare à feuillage panaché de blanc qui peut être conservée d'une année sur l'autre si elle est placée au chaud en hiver.

  • Basilic du Kenya
    Ocimum kilimandscharicum est une des rares espèces vivace. Il se propage rapidement en pleine terre grâce à ses racines drageonnantes. Le feuillage vert mat à nervures pourpre est porté par des tiges dressées presque noires. Les fleurs sont très mellifères. La plante peut atteindre 1 m de hauteur. Le parfum des feuilles est très légèrement camphré.

Lire aussi
Basilic du Kenya, Basilic camphre, Basilic perpétuel, Ocimum kilimandscharicum Basilic du Kenya, Basilic camphre, Basilic perpétuel, Ocimum kilimandscharicum

Le basilic du Kenya, Ocimum kilimandscharicum, est une espèce vivace de basilic, que l'on peut qualifier de perpétuel. C'est une plante aromatique, appartenant à la famille des Lamiacées. Ocimum...

Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus[...]

Questions fréquentes sur l'oignon Questions fréquentes sur l'oignon

Cru ou cuit l'oignon est un légume très apprécié mais qui soulève beaucoup de questions. Cette FAQ vous aidera à répondre à la majorité d'entre-elles et même à celles auxquelles[...]

Basilic, Ocimum basilicum, Pistou Basilic, Ocimum basilicum, Pistou

Le basilic, connu aussi sous le nom de grand basilic, basilic romain, basilic aux sauces ou encore pistou comme il est appelé dans le midi, est une plante condimentaire annuelle[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Pascaline (Bruxelles)
    On peut conserver les feuilles de basilic dans l'huile d'olive. Mettre une couche de feuilles dans un bocal. Saupoudrer de sel fin. Renouveler l'opération tant qu'il il y du basilic ou jusqu'au remplissage du pot. Ensuite, remplir le pot avec de l'huile d'olive en tassant bien pour enlever les bulles d'air. Fermer le pot. Se conserve au frais jusqu'au moins la récolte suivante..
    Répondre à Pascaline
    Le 28/08/2021 à 15:13
  • Fredpapa (Aquitaine)
    Merci pour cet article ! Toujours très bien fait et intéressant.
    Répondre à Fredpapa
    Le 22/08/2021 à 16:16