Scolyte

Les scolytes sont des coléoptères très utiles dans la décomposition des bois morts mais ils sont aussi attirés par les arbres affaiblis par des conditions de culture défavorables ou des arbres malades.

Scolytus rugulosus (pommiers, pêchers, cerisiers)

Dégâts

ResponsableScolytus scolytus (orme), Scolytus mali (arbres fruitiers), Scolytus rugulosus (pommiers, pêchers, cerisiers), Ips typographus (sapins), Ips sexdentatus (pins), Leperesinus varius (frênes)
DégâtsÉcorce soulevée, petits trous visibles, dessèchement de branches, écoulement de résine. Traces visibles sous l'écorce, mort de l'arbre.
PériodeToute l'année.
PlantesLes arbres sont les plantes les plus sensibles. Pin, épicéa, orme, frêne, arbres fruitiers ont chacun une espèce de scolyte attitrée.
ConditionsLes scolytes sont attirés par les arbres affaiblis par la sécheresse, la tempête ou des carences.
Scolytus rugulosus (pommiers, pêchers, cerisiers)
» Proposer une photo

Traitements

Traitement préventif

Évitez tous types de stress sur vos arbres. Nourrissez-les bien. Favorisez la biodiversité et donc les prédateurs.

Traitement biologique

Pièges à phéromones.

Traitement chimique

Aucun

Conseils

Les scolytes font partie de l'ordre des coléoptères. Ces insectes xylophages de 2 à 7 mm au corps brun sont très utiles car dans la nature, ils se nourrissent de bois mort et régénèrent donc les forêts en transformant cette matière organique rapidement.

Ces petites insectes sont attirés par des phytohormones dégagées par le bois mort ou par celles émises par les arbres en stress et mal en point. Si un dérèglement de l'écosystème est opéré, et que les prédateurs ne sont plus assez nombreux ou que les arbres morts sont arrachés, les scolytes se multiplient et s'attaquent aux arbres vivants mais affaiblis.

Les scolytes adultes creusent des trous dans l'écorce et stoppent le processus de défense de l'arbre (écoulement de résine) grâce à un champignon qu'ils véhiculent. Sachant que ces coléoptères ne digèrent pas la cellulose du bois, le champignon a le double avantage de stopper les systèmes défensifs de l'arbre et de leur permettre de consommer le bois.

Une fois passée sous l'écorce, la femelle pond ses œufs (jusqu'à 80) dans le phloème de l'arbre. Ils se transformeront bientôt (2 semaines) en larves voraces qui passeront par 4 stades avant d'atteindre la phase nymphale puis l’émergence de l'imago (adulte).

Selon le climat, l'altitude et la température on compte une a deux générations par an. Les arbres attaqués, souvent déjà affaiblis par un stress hydrique, une maladie ou un manque de nutriments, risquent une mort certaine, d'autant que les champignons qui aident les scolytes à digérer le bois tuent l'aubier.

Pour préserver vos arbres, arrosez-les régulièrement en été pour qu'ils ne subissent aucun stress hydrique. Amendez le sol pour qu'ils ne manquent d'aucun nutriment. Préservez et attirez la biodiversité dans votre jardin afin de privilégier les prédateurs que sont certains oiseaux comme les troglodytes et les pics ainsi que les guêpes parasites qui pondent dans le corps des larves de scolytes. Placez des pièges à phéromones lors des périodes de vol des adultes pour les capturer et empêcher la ponte.

Lire aussi
Les ravageurs de l'olivier Les ravageurs de l'olivier

Voyons les quelques ravageurs propres à l'olivier et les moyens de lutte

La taille de l'olivier La taille de l'olivier

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille sur la taille de l'olivier

Bien choisir un gros sujet pour son jardin Bien choisir un gros sujet pour son jardin

Florian DUROUSSET de la pépinière Bio Jardins nous explique comment choisir un gros sujet

Orme champêtre, Ulmus minor Orme champêtre, Ulmus minor

Ulma minor, l'orme champêtre est un grand arbre caduc appartenant à la famille des Ulmacées. L'orme champêtre est une essence indigène qui était autrefois très commune dans nos forêts ou[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire