Les terrains en pente, plusieurs solutions

Un jardin en pente
Un jardin en pente

Les aménagements paysagers doivent être conçus dans le respect des styles architecturaux existants, des goûts de chacun mais aussi en fonction des contraintes liées au lieu ou au type d’habitat. La contrainte la plus couramment rencontrée est le relief qui peut s’exprimer par des pentes au niveau du terrain naturel ou provoquée par le type d’habitation (maison sur sous-sol). Il existe plusieurs solutions pour aménager ce genre d’espace afin de transformer cette contrainte en atout majeur.

Le choix spontané : le soutènement

Lorsqu’un terrain a une forte pente et peu d’espace, le procédé le plus répandu est le mur de soutènement. Celui-ci peut être réalisé en béton ou en pierres mais il peut également s’agir d’éléments tels que des sections de bois (traverses, rondins) ou des dalles de pierre (palis ardoise ou de grès) scellés dans du béton.

Pour ce genre d’aménagement, trois choses sont primordiales, tout d’abord les éléments doivent être de section suffisante pour résister à la poussée. De plus, il est important de donner ce que l’on appelle un “fruit” à la structure (faux aplomb poussant vers le haut) de manière à réduire la poussée.

Enfin, ils doivent être scellés dans le sol sur une profondeur au moins égale au tiers de la hauteur apparente. Ce choix est sans doute l’une des solutions les plus onéreuses à sa mise en place mais à l’avantage principal de ne pas être gourmand en espace.

Un aménagement plus souple et tout aussi fiable : la rocaille

La rocaille est une solution qui permet d’associer minéral et végétal en jouant sur le volume et les masses. Le minéral peut être sélectionné en fonction de sa taille, sa forme, sa couleur et sa structure.

Les roches volcaniques type pierre percée et pouzzolane sont répandues mais plutôt appliquées lorsque les surfaces plantées sont plus importantes et les pentes plus faibles. Leur densité est plus faible ce qui diminue leur capacité à retenir les poussées liées aux fortes pentes.

Pour des jardins d’esprit japonais ou terre de bruyère, les gros galets de granit permettent un contraste intéressant avec l’écorce de pin et les plantes de terre de bruyère.

Enfin, vous pouvez utiliser les rochers de votre région lorsqu’il y a beaucoup de pente (blocs de grès, de schiste, etc). De forte densité, ils peuvent être disposés quasiment à la verticale sans risquer de chuter. De plus, étant extraits dans votre région, leur coût est nettement moins élevé et est favorable aux budgets un peu plus limités.

Pour la création d’une rocaille deux règles sont essentielles. Il est nécessaire d’enterrer suffisamment les blocs rocheux d’environ un tiers de leur hauteur et il faut commencer par mettre les blocs les plus imposants à la base de l’ensemble pour finir avec les plus petits.

Association du fer et de la pierre : les gabions

Cette association est très ancienne et utilise la méthode du XVIème siècle qui consistait à remplir de terre et de pierres des paniers en osier, pour se protéger des balles et éclats. Désormais ces structures peuvent être une très bonne solution pour retenir la terre tout en offrant une architecture structurée et moderne. Le remplissage des gabions peut être effectué avec tous types de pierres, permettant ainsi de jouer avec les couleurs et les formes. Exemple : galets blancs avec vagues d’ardoise. Ces blocs d’acier galvanisés sont cubiques et d’une extrême résistance une fois remplis.

L’originalité et la fiabilité

Un terrain en pente doit être vu comme une qualité et non comme une contrainte. Il y a de nombreux moyens de le mettre en valeur et d’en faire un espace agréable à regarder et, où il est plaisant de se déplacer. Il suffit de faire parler son imagination qui, associée à la résistance des matériaux que nous offre la nature, ne peut que donner un résultat unique et fiable.

Lire aussi
Aménager un jardin en pente Aménager un jardin en pente

Érosion, pénibilité de culture, un jardin en pente peut vite venir à bout des meilleures volontés. Pourtant, il suffit de créer quelques aménagements pour transformer cet univers hostile en petit...

Un jardin légèrement en pente Un jardin légèrement en pente

Une demande de Mme Bauer en Alsace Nous avons un terrain de largeur 20 x 30 m longueur environ,très légèrement en pente. Comment l'aménager (murets, escaliers ? point d'eau ?...) pour donner...

Faire plusieurs réseaux d'arrosage Faire plusieurs réseaux d'arrosage

Vous avez maintenant l'étude technique en main afin de réaliser l'arrosage enterré de votre jardin. Donc, vous allez devoir sans doute faire plusieurs réseaux d'arrosage . Effectivement, à partir...

La pelouse des terrains de la coupe du monde de rugby, interview de Benjamin Thiery La pelouse des terrains de la coupe du monde de rugby, interview de Benjamin Thiery

« Un mauvais terrain peut être dangereux pour les joueurs », 3 questions à Benjamin Thiery, arrière au sein de l’équipe de Biarritz Lors d’un match, la pelouse est soumise à rude...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Tshimanga (Kinshasa)
    C'est bien mais ajouter plus des photos pour orienter notre lecture pour une bonne compréhension serait parfait !
    Répondre à Tshimanga
    Le 16/06/2016 à 16:29