Trois arbres pour un automne coloré

Nombreuses sont les essences caduques offrant de belles colorations automnales mais certaines sont très spectaculaires…

Liquidambar : peut-être le plus bel arbre de l'automne ?
Liquidambar : peut-être le plus bel arbre de l'automne ?

Ambiance "sous-bois de charme" avec le Parrotia

De la famille des Hamamélidacées, Parrotia persica est originaire des bois d’Iran et du Caucase. Il est aussi nommé Arbre de fer car son bois est très dur. Il peut former un petit arbre en étant conduit sur un tronc unique mais aussi un large buisson à port étalé si on laisse son tronc se ramifier naturellement. Cet arbre ou arbuste encore trop peu connu mérite une belle place au jardin ou sur la terrasse.

Ses feuilles caduques vert foncé sont ovales et rappellent celles du hêtre. Elles prennent à l'automne de magnifiques couleurs, se teintant de jaune, d’orangé puis de rouge flamboyant.

H : 6-8 m. E : 3-5 m.

Ses atouts

  1. Sa floraison précoce apparaît au début du printemps (mars), avant la naissance des feuilles : de curieux petits bouquets de fleurettes rouge vif sans pétale évoquant des araignées colorées !
  2. Son écorce décorative se détache sur les sujets adultes, un peu comme celle du platane. Pour mettre cet atout en valeur : supprimez sans pitié les branches basses ! 
  3. Très facile à cultiver, le parrotia résiste naturellement aux parasites et aux maladies, supporte le froid sans problème et ne nécessite aucune taille (il atteint ses dimensions adultes en 25 ans !).

Nos conseils

  1. Offrez-lui un grand trou de plantation, sol frais mais bien drainé en hiver, meuble en profondeur. Il préfère les terres acides mais tolère un peu de calcaire
  2. Choisir un emplacement au soleil non brûlant ou à mi-ombre
  3. Se plait aussi en grand bac sur le balcon
  4. Fertiliser au printemps
  5. Prévoir un paillis de feuilles mortes pendant toute la belle saison.

Trois variétés Coup de Coeur

  1. Parrotia persica ‘Compacta’ : de petite taille, croissance très lente. Pour petits jardins et bacs.
  2. Parrotia persica ‘Pendula’ : ne dépasse pas 2 m de haut. Plus large que haut car très pleureur.
  3. Parrotia persica ‘Vanessa’ : port plus érigé que le type, silhouette fastigiée. Jeunes feuilles teintées de rouge. A tendance à se dénuder de la base en vieillissant, évoque alors plus un arbre.

L'idée alternative : Cercis canadensis ‘Forest Pansy’ (arbre de Judée) au beau feuillage pourpre foncé.

Liquidambar : peut-être le plus bel arbre de l'automne ?

Encore un membre de la famille des Hamamélidacées ! Originaire de l’ouest de l’Amérique du Nord, Liquidambar styraciflua, nommé aussi Copalme d’Amérique est un bel arbre d’ornement à croissance lente surtout les premières années. Sa silhouette élégante conique s’intègre aussi bien dans un grand bosquet  d’arbres qu’en vedette isolée au milieu de la pelouse.

Les feuilles caduques sont finement découpées. Elles rappellent celles des érables mais s’en distinguent par une disposition alterne. Elles flamboyent en automne de superbes nuances d’or et de rouge : cuivrées, écarlate ou pourpre violacé.

H : 10 à 15 m (peut atteindre 30 m dans ses contrées d’origine). E : 5-6 m.

Ses atouts

  1. Son bois liégeux à ailettes est très décoratif
  2. Très rustique (il supporte – 15°, - 20°)
  3. Aucune taille 
  4. Ne craint ni parasites ni maladies

Nos conseils

  1. Un sol frais, profond même calcaire
  2. Une exposition ensoleillée : pour intensifier les couleurs d’automne. Mais il tolère une ombre légère. 
  3. Un paillis de compost mûr pour faciliter la reprise.

Trois variétés Coup de Coeur

  1. Liquidambar styraciflua ‘Gum Ball’ (ou ‘Nanum’) : un sujet très compact et arrondi,  idéal pour les petits jardins et les grands bacs, formant un gros coussin offrant des tons flamboyants à l’automne. H max : 3m.
  2. Liquidambar styraciflua 'Aurea' : ses grandes feuilles aux lobes arrondis sont vert irrégulièrement panaché de jaune qui vire au rose à l'automne ! 
  3. Liquidambar styraciflua ‘Worplesdon’ : feuillage très denté qui prend d’admirables coloris d’automne jaune orangé.

L'idée alternative : Nyssa sylvatica, un grand arbre nord-américain qui prend d’abord des teintes jaune d’or avant  de devenir rouge orange à l’automne.

On ne peut pas s'en passer : les érables du Japon !

Le port naturel gracieux et plein d’élégance des Acer palmatum (et Japonicum) et leur croissance lente leur permettent de s’inviter dans les petits jardins et sur les terrasses citadines. Véritables petits joyaux qui connaissent leur heure de gloire en automne en prenant des teintes flamboyantes. 

H : 1,5 à 3 m. E : 1,5 à 4 m.

Ses atouts

  1. De très beaux feuillages printaniers aux couleurs kaléidoscopes 
  2. Des dimensions modestes grâce auxquelles il trouve sa place même dans de petits espaces
  3. Ils s’intégrent à tous les styles de décor

Nos conseils

  1. Lui offrir un sol acide, fertile et bien drainé, frais en été
  2. Choisir un emplacement au soleil non brûlant ou à mi-ombre
  3. Arroser régulièrement durant toute la belle saison pour qu'il ne souffre pas de la sécheresse

Cinq variétés Coup de Coeur

  1. Acer japonicum ‘Aconitifolium’ : feuillage automnal rouge vif.
  2. Acer palmatum ‘Dissectum Garnet' : feuillage ciselé grenat foncé au printemps qui vire au rouge écarlate à l'automne. Port retombant en cascade.
  3. Acer palmatum ‘Orange Dream’ : feuillage printanier jaune  orangé, rouge orangé en automne.
  4. Acer palmatum ‘Osakazuki' : feuillage rouge feu en automne.
  5. Acer palmatum ‘Senkaki’ : feuillage printanier jaune orangé, rameaux rouge corail, feuilles automnales jaune d’or.

L'idée alternative : Fothergilla major, un petit arbuste de terre de bruyère à la floraison printanière blanche odorante et aux feuillages vert foncé qui vire au jaune, à l’orange et au rouge en automne.

Lire aussi
Planter des bulbes de narcisses pour un printemps coloré Planter des bulbes de narcisses pour un printemps coloré

Les narcisses font partie de ces plantes toutes simples qui perdurent dans les jardins depuis des générations. Les nouveaux cultivars viennent encore agrandir les rangs des multiples variétés déjà...

Géastre à trois couches, Etoile de terre, Geastrum triplex Géastre à trois couches, Etoile de terre, Geastrum triplex

L'étoile de terre est un champignon à l'étrange allure, entre fleur et étoile. Le Géastre à trois couches protège ses spores dans une sphère entourée d'enveloppes

Quel entretien pour les arbres fruitiers après la récolte ? Quel entretien pour les arbres fruitiers après la récolte ?

Gérard BOURGES nous conseille sur l'entretien à apporter aux arbres fruitiers après la belle saison. Dans notre exemple, un pommier...

Camélia d'automne, Camellia sasanqua Camélia d'automne, Camellia sasanqua

Appelé au Japon camélia d'automne, le Camellia sasanqua est un petit arbre aux fleurs simples, dont les pétales tombent facilement, formant sur le sol un tapis coloré, comme le font[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Suzon (Plein sud face mont st michel )
    Site très intéressant pour créer son parc par couleur et hauteur selon les saisons, merci.
    Répondre à Suzon
    Le 20/06/2014 à 17:58