A LA UNE »
Cyprès ou thuya ?

Campanule pyramidale

Campanula pyramidalis, la campanule pyramidale est une plante vivace extraordinaire : cette herbacée géante produit une imposante colonne de fleurs bien ouvertes. Elle apporte abondance et hauteur dans les jardins naturels comme dans les massifs structurés, ou simplement en pot sur une terrasse.

Campanule pyramidale, Campanula pyramidalis

Botanique

N. scientifique Campanula pyramidalis
Synonyme Campanula umbellulifera
Famille Campanulacées
Origine Europe du Sud-Est
Floraison juillet à septembre
Fleurs bleu
Typeplante vivace, parfois bisannuelle
Végétationherbacée
Feuillage persistant
Hauteur100 à 200 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -15 °C
Exposition soleil à mi-ombre
Soldrainant et assez riche
Acidité moyennement acide à neutre
Humidité normal à sec
Utilisationen massif, contre un mur, en grand conteneur, jardin de gravier...
Plantationsemis
Multiplicationautomne, printemps
Campanule pyramidale, Campanula pyramidalis

Campanula pyramidalis, la campanule pyramidale est une plante vivace appartenant à la famille des Campanulacées. Elle est originaire d’Europe du Sud-Est. Cette campanule géante est une magnifique plante ornementale, haute et fleurie justement pendant la période de creux de l’été, D’autant plus phénoménale que les campanules pyramidales sélectionnées pour le jardin rivalisent de floribondité. En groupes, elles apporteront du volume et une étonnante exubérance.

Description de la campanule pyramidale

Campanula pyramindalis développe une imposante rosette basale de feuilles ovales, larges et luisantes. Elle croît à partir d’une puissante racine charnue qui s’enfonce en profondeur, même en terrain graveleux. Une première année lui permet de croître sous terre et en largeur, et d’accumuler normalement assez d’énergie pour sa phénoménale floraison l’été suivant. Elle produit alors une ou plusieurs tiges florales hautes de 100 à 200 cm, ramifiées vers le bas et se terminant en fine pointe.

La campanule pyramidale fleurit sur toute sa hauteur à la fois et en profusion entre juillet et octobre.

Les fleurs bien ouvertes sont en coupe évasée, bleues, violacées ou blanches, larges de 3 à 4 cm. Elles sont mellifères et autofécondes. La campanule pyramidale est capable de produire ensuite un grand nombre de graines fines comme la poussière et se ressème souvent spontanément. Et c’est heureux, car bien souvent cette floraison dispendieuse en énergie signe généralement la fin de vie de cette belle campanule.

Quelques variétés intéressantes

  • Campanula pyramidalis ‘Alba’ : peut-être un peu moins rustique, ce cultivar aux fleurs immaculées se limite à environ 1 m de hauteur pour 50 cm à la base. Elle a une forme typiquement pyramidale.

  • Campanula pyramidalis ‘Lavander Blue’, est très haute.

  • Campanula pyramidalis Solidora® ‘Aida’ : ce phénoménal cultivar bleu clair semble pouvoir produire des colonnes de fleurs hautes de 2 à 4 m ! Même s’il faut absolument la tuteurer, elle est un ajout formidable dans n’importe quel endroit. Cette géante existe également en blanc sous l’appellation Campanula pyramidalis Solidora® ‘Carmen’.

Comment cultiver la campanule pyramidale ?

Campanula pyramidalis est une plante assez facile à satisfaire. Elle aime les terres plutôt drainantes, se plaît dans le gravier comme dans un sol humifère, dans une large gamme de pH. Elle demande cependant à ne pas trop se dessécher pendant l’été, mais normalement, une fois sa longue racine bien en place, elle trouve l’humidité qui lui est nécessaire en profondeur. Elle aime une exposition ensoleillée dans les régions les plus froides et une exposition mi-ombre lorsque les étés sont très chauds.

La seule difficulté pour acclimater Campanula pyramidalis dans son jardin est liée à cette longue racine pivotante. En effet, à cause d’elle, les grosses plantes supportent très mal la transplantation. Il faudra donc l’installer soit à partir de plantes en pot, mais toujours petites et jeunes, soit par semis direct.

Généralement, une fois qu’une Campanule pyramidale a fleuri dans un jardin, des semis spontanés apparaîtront ensuite, plus ou moins généreusement. Les plantules de quelques centimètres pourront être transplantées en emportant toute la terre autour des racines.

Parmi les semis naturels de la campanule pyramidale, une légère sélection peut s’avérer nécessaire : elle consiste à enlever les pieds dont l’allure ne vous plaît pas (forme, couleur, taille) pour les empêcher de se ressemer.

Comment utiliser la campanule pyramidale ?

Cette somptueuse campanule trouve sa place dans toute sorte de style de jardins : naturelle avec ses petites fleurs, sa générosité et sa haute stature peuvent en faire un point de mire en isolé ou une scène d’abondance lorsqu’elle est plantée en groupe et de différentes teintes. Elle peut même être installée dans un pot profond pour agrémenter un balcon, une cour ou une terrasse.

Par précaution, dès que la hampe s’élève, elle sera tuteurée, car son foisonnement de fleurs devient très lourd à la longue.

La campanule pyramidale est aussi comestible :

Les fleurs comme les feuilles ont une saveur un peu sucrée. Les feuilles ont un croquant assez intéressant pour faire un excellent ajout dans les salades. Les fleurs décorent joliment les assiettes.

Comment multiplier Campanula pyramidalis ?

Le semis spontané, qui se produit dès que les conditions lui sont favorables, est l’une des meilleures manières de profiter de la campanule pyramidale chaque année et sans travail. Cependant, il nécessite de reconnaître et de laisser pousser les plantules, donc de ne pas sarcler à tout va.

Semis en pot : si les graines sont semées dès la maturité en fin d’été, elles germent en 2 à 4 semaines à 18 °C. Dans ce cas, elles pourront être repiquées en place tôt au printemps.

Les semis de printemps peuvent prendre jusqu’à 3 mois pour germer. Ces plantes ne fleuriront que l’année suivante, mais peuvent devenir plus imposantes, donc plus hautes. Dans un semis en pot, les mini plantes trop serrées devront être séparées et transplantées individuellement dès qu’elles sont manipulables. Le principe est d’éviter ensuite de perturber la longue racine pivotante, et même de repiquer la campanule pyramidale en place avant que cette racine ne s’enroule trop dans son pot.

Les plus beaux spécimens auront développé des rosettes latérales non florifères. Ces dernières pourront être prélevées (avec le maximum de tige) et bouturées à partir de septembre : une bouture par pot, qui sera repiquée en place dès que quelques racines apparaissent en dessous du pot. C’est une façon de conserver année après année un cultivar que vous appréciez particulièrement.

Des tiges au printemps, longues de 20 cm peuvent être éventuellement bouturées. Par contre, il ne vaut mieux pas tenter les divisions qui ne reprennent jamais vraiment bien chez cette espèce.

Espèces et variétés de Campanula

Plus de 250 espèces

  • Campanula muralis, la campanule des murailles
  • Campanula rapunculoides, la campanule fausse raiponce qui peut être un légume
  • Campanula carpatica, la campanule des Carpates
  • Campanula primulifolia, à feuilles de primevères
  • Campanula medium, campanule carillon des jardins
  • Campanula punctata, campanule ponctuée
  • Campanula cervicaria, la rare campanule cervicaire
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Campanule agglomérée, Campanule à bouquet, Campanule à fleurs agglomérées, Campanula glomerata Campanule agglomérée, Campanule à bouquet, Campanule à fleurs agglomérées, Campanula glomerata

Campanula glomerata, la campanule à bouquet est une plante vivace européenne, donc bien adaptée à notre climat français. Ses bouquets hauts et denses s'imposent en vigueur et intensité en une[...]

Campanule gantelée, Campanule à feuilles d'ortie, Campanula trachelium Campanule gantelée, Campanule à feuilles d'ortie, Campanula trachelium

Campanula trachelium ou la campanule à feuille d'ortie est une plante vivace florifère et sans entretien. Indigène, cette haute campanule est partout chez elle : tolérante, elle se pérennise...

Campanule des Carpates, Campanula carpatica Campanule des Carpates, Campanula carpatica

La campanule des Carpates, Campanula carpatica fait partie des plantes vivaces incontournables ; cette campanule en petit dôme est probablement celle qui fleurit le plus longuement ; elle tolère...

Campanule à feuilles rondes, Campanula rotundifolia Campanule à feuilles rondes, Campanula rotundifolia

La campanule à feuilles rondes, Campanula rotundifolia, est une petite plante vivace, délicate d'apparence, mais solide et fiable, sans grand entretien et avec une très longue période de floraison....

Vos commentairesAjouter un commentaire