Ciste Skanbergi, Ciste rose nain

Ciste Skanbergi, Ciste rose nain, Cistus x skanbergii

Botanique

Nom latin  : Cistus x skanbergii
Famille  : Cistacées
Origine  : Sicile et Grèce
Période de floraison : avril, mai
Couleur des fleurs  : rose
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : arbrisseau
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 50 à 75 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -12 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant, sablonneux, rocailleux
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : sec à normal
Utilisation : potée, talus sec, enrochement

Généralités

Cistus x skanbergii, est un arbuste, issu du croisement de Cistus monspeliensis  et  Cistus parviflorus, espèces du pourtour méditerranéen, appartenant à la famille des Cistacées. Cet hybride naturel a été observé en Sicile et en Grèce,  se développant sur les sols rocailleux ou au milieu des amas rocheux.

Le ciste Skanbergii est utilisé comme plante ornementale, appréciée pour sa robustesse et sa résistance à la sécheresse.

Description du ciste Skanbergii

Cistus x skanbergii  est un arbuste dense, assez  bas et étalé.  Il est capable de faire un intéressant couvre-sol arbustif, sur un talus rocailleux ou une pente sèche. Sa hauteur dépasse rarement les 75 cm  et son feuillage dense est dans les tons de gris, tout  comme beaucoup de plantes xérophytes.

Les feuilles sont opposées, allongées et grises, elles mettent joliment en valeur les délicates fleurs rose pâle, qui se développent en groupe à l’aisselle des feuilles.

Les fleurs ne durent généralement qu’un jour, mais sont très nombreuse sur l’arbuste : la floraison dure d’avril à mai. La corolle est faite de 5 larges pétales fin un peu  chiffonnés, de 3 cm de large.

Culture du Ciste Skanbergii

Cistus x Skanbergii est une plante robuste, plus rustique que la plupart des autres cistes. Elle apprécie une exposition ensoleillée, et devient très résistante à la sécheresse, une fois bien enracinée. Elle est introduite au jardin au printemps, après les derniers grands froids.

Le ciste  nain rose supporte beaucoup de sols différents. Il se plait en sol sablonneux ou caillouteux, ou tout autre à partir du moment où le drainage est correct. En effet, les racines supportent mal d’être dans un sol gorgé d’eau. Lors de la plantation, il faudra pourtant arroser  aussitôt, puis  lorsqu’il fera trop sec pendant l’été la première année.

Cistus x Skangerggii croît en sol acide à légèrement basique. Un sol vraiment  trop calcaire  occasionnera cependant une chlorose.

La taille du ciste nain rose

Le ciste nain rose supporte une taille légère, au niveau des branches feuillées,   juste après la floraison. Sans être indispensable, celle-ci permet  de rééquilibrer ou de façonner  l‘arbuste. Attention cependant, car si la coupe descend sous les feuilles, et atteint  la zone lignifiée, la branche en question dépérit au lieu de se ramifier.

Multiplier le ciste Skanbergii

Le ciste nain rose  est de vie relativement brève, et peut succomber  parfois brutalement, au bout de 5 à 7 ans, c’est pourquoi il est conseillé de le propager  avant le vieillissement de la plante.

Ce ciste  vigoureux et florifère se multiplie facilement par bouture de bois mi- mûr, en été  dans  une terre légèrement  humide, et à l’ombre. Mais des boutures de racines un peu épaisses, semblent reprendre  également et former de nouveaux buissons assez rapidement. Elles sont prélevées  et rempotées en été, puis arrosées jusqu’à l’apparition de branches.

Espèces et variétés de Cistus

Le genre comprend moins de 200 espèces et de nombreux hybrides
Cistus albidus, aux grandes fleurs mauves
Cistus purpureus, magnifique espèce ornementale
Cistus creticus, le ciste de crête
Cistus salviilfolius, le ciste à feuilles de sauge
Cistus laurifolius, ciste à feuilles de laurier
Cistus populifolius, ciste à feuilles de peuplier

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Histoire de la rose et du rosier (suite) Histoire de la rose et du rosier (suite)

Suite de l'histoire de la rose et du rosier ... » Histoire de la rose et du rosier En 1700, l’arrivée de rosiers de Chine et de Japon bouleversa la culture de la rose en France. En quelques...

Creer une nouvelle variété de rose Creer une nouvelle variété de rose

Si vous avez l'âme d'un apprenti sorcier et que vous aimez les surprises, n'hésitez pas à tenter de créer une nouvelle variété de rose. La technique demande un peu de savoir-faire et beaucoup de...

Histoire de la rose et du rosier Histoire de la rose et du rosier

Dans tout l’hémisphère nord, l’histoire de la rose remonte à la nuit des temps. Reine du jardin à juste titre, la rose est un joyau que les jardiniers ont façonné patiemment de...

Le bouturage du Laurier Rose Le bouturage du Laurier Rose

Emblème des jardins méditerranéens qu'il pare de son abondante et odorante floraison durant de long mois, le Laurier rose (Nerium oleander) est une plante facile à multiplier par bouturage. Une...

Vos commentairesAjouter un commentaire