Clémenvilla

L’agrume Citrus reticulata de variété Clemenvilla, Suntina ou Nova produit une mandarine au goût explosif, très qualitative. Ce mandarinier vigoureux, rustique jusqu’à -7 °C, se cultive en pot ou en pleine terre dans les climats doux.

Citrus reticulata 'Nova', Clémenvilla

Botanique

N. scientifique Citrus reticulata 'Nova'
Synonymes Citrus reticulata 'Clémenvilla', Citrus reticulata 'Nova', Citrus reticulata 'Suntina'
Famille Rutacées
Origine horticole
Floraison fin de printemps, été
Fleurs blanc
Typeagrume
Végétationarbre fruitier
Feuillage persistant
Hauteur8 m en pleine terre

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -7 °C 
Exposition ensoleillée à ombre légère
Solriche et drainant
Acidité légèrement acide à neutre : pH 6,5 à 7,5
Humidité normal à frais
Utilisationpotée, serre, véranda, pleine terre
Plantationprintemps, été
Multiplicationgreffage
Sensibilité cochenilles, maladies cryptogamiques
Citrus reticulata 'Nova', Clémenvilla

Le Clémenvilla, appelée encore Nova ou Suntina est un agrume, un arbuste fruitier appartenant à la famille des Rutacées, comme le citronnier ou le poncirus.

La clémenvilla, le fruit, est considérée comme une variété de mandarines, issue d’un croisement complexe entre une clémentine, et un tangela d’Orlando soit un croisement entre la tangerine (la tangerine étant un agrume proche de la mandarine) et un pomélo (Citrus paradisi). Ce mandarinier est donc un hybride horticole, sélectionné pour son fruit de couleur vive et au goût extra. Si on souhaite approfondir, comme pour de nombreuses variétés d’agrumes, au sein de cette même appellation, il existe encore différents clones le plus souvent différenciés par des numéros.

La clemenvilla est cultivée de manière intensive en Amérique, Espagne, et Australie, entre autres… ce qui n’empêche pas de souhaiter cultiver cet excellent agrume de manière plus sobre dans son propre jardin en conteneur ou en pleine terre selon les régions.

Description du mandarinier ou clémentinier variété Clemenvilla

L’agrume clemenvilla est un petit arbre vigoureux qui peut mesurer 6 à 8 m de hauteur, mais bien souvent taillé et donc plus réduit. Il est généralement reproduit par greffage, greffé sur du poncirus ou pour la culture en pot, sur d’autres porte-greffe plus nanifiants.

Son feuillage bien fourni est persistant et un peu aromatique. Les branches sont légèrement épineuses.

Il fleurit au printemps, en bouquet de petites fleurs blanches aux pétales étroits. Le clemenvilla est capable de fructifier sans pollinisation croisée, mais produit plus de fruits si les abeilles (ou votre pinceau) le fécondent avec le pollen d’un agrume voisin et différent.

Les fruits, les clémenvillas, sont ronds, assez gros (4,5 à 7 cm de diamètre) et de grande qualité.

Cet agrume est caractérisé par une jolie écorce rouge orangé, qui adhère beaucoup au fruit en début de saison, alors qu’il est bien ferme, mais il ne prend cette chaude couleur que lorsqu’il a connu une période de froid. 

La chair du Nova est orange vif, juteuse (40 %), sucrée et acidulée avec des quartiers qui se séparent facilement.

Comment cultiver la clemenvilla ?

Citrus reticulata Nova ou Clemenvilla est assez rustique : il supporte des gelées jusqu’à -7 °C, cependant ses feuilles commencent à tomber à partir de -2 °C. Donc, il ne craint pas quelques gelées brèves.

Il peut tout à fait être cultivé comme fruitier de pleine terre dans la « zone de l’oranger », mais au-delà également, comme près des côtes où l’hiver est doux, avec une production de fruits plus aléatoire.

Pour en obtenir une production massive, on lui préconise un ensoleillement de 8 heures par jour. Dans votre jardin, Citrus reticula Clemenvilla sera planté au printemps, avec le plus de soleil possible, même s’il supporte la mi-ombre.

Il demande un sol drainant et riche en matière organique bien décomposée, de pH compris entre 6,5 et 7,5. Comme pour tout agrume, à la transplantation, ses racines ne sont pas dérangées : elles supportent mal la perturbation.

Pour la culture en pot, choisissez un grand conteneur pour ce clémentinier vigoureux. On l’installe dans un mélange pour agrume tout prêt ou un mélange maison aux qualités correspondantes (humifère, drainant et presque neutre).

Il doit être arrosé à chaque fois que le tiers ou la moitié supérieure du pot est sec, soit presque toutes les semaines durant l’été, avec en prime, un peu d’engrais toutes les 3 semaines. Il est arrosé peu souvent en hiver.

L’hiver, votre agrume en pot sera placé dans une position abritée des vents glacés, mais laissé au dehors le plus souvent possible, et rentré seulement quand une gelée importante est prévue. De même, si vous le protégez d’un voile : celui-ci doit être ôté dès qu’il ne gèle pas pour éviter qu’il ne croisse avec l’effet de serre pendant l’hiver.

Il peut bien sûr être aussi installé en hiver dans une serre froide ou un jardin d’hiver, en sachant qu’il a besoin d’une période froide pour l’induction florale.

Il faut éviter à votre mandarinier les sols trop humides, ou de laisser tremper le pot plusieurs jours dans l’eau. Lorsqu’il fait trop humide, l’arbre à clémenvillas est sensible à la tache brune (Alternaria).

Production de fruits et récoltes

Ces clémenvillas ne sont pas autofertiles, et loin de tout autre agrume produisant du pollen, ils produiront tout de même des fruits dépourvus de pépins. Avec une pollinisation croisée, le nombre de fruits produits est plus important : en contrepartie, ils contiennent des pépins.

Les clémenvillas sont très précoces, leurs fruits sont matures au début de l’hiver ; on les récolte donc avant les grosses gelées. Pour autant, ils tiennent bien sur l’arbre. Mais, même si leur écorce reste verte, la chair est mature, et la période de récolte est assez courte, puisque si on les laisse sur l’arbre, ils perdent en qualité gustative. Les fruits commercialisés ont subi un « déverdissage » au froid pour obtenir cette rutilante couleur rouge orangé.

Comment tailler Citrus Clemenvilla ?

La culture en pot de cet agrume, vigoureux lorsqu’il est bien amendé, nécessite généralement une taille, pour le limiter en hauteur et largeur, mais pas systématiquement tous les ans. Il sera taillé légèrement après la floraison, en essayant d’y laisser le maximum de fruits.

De même, l’arbuste gagne à ce que son centre soit bien aéré.

Comment multiplier le mandarinier Clemenvilla ?

Les pépins ne sont pas intéressants à semer : la qualité de la descendance est aléatoire. La variété Clemenvilla est reproduite par greffage.

Espèces et variétés de Citrus

Le genre comprend environ 15 espèces mais des incertitudes persistent, tant il est hybridé depuis des millénaires

  • Citrus lemon, le citron
  • Citrus aurantium, l’orange amère
  • Citrus aurantifolium, le citron vert
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Mandarinier (mandarine) Satsuma, Citrus reticulata subsp. Unshiu Mandarinier (mandarine) Satsuma, Citrus reticulata subsp. Unshiu

Citrus reticulata subsp. unshiu, la mandarine Satsuma, est parmi les agrumes fruitiers les plus rustiques, capable de produire dans de nombreuses régions françaises. Il se cultive en pot ou en[...]

Mandarinier (Mandarine), Citrus deliciosa Mandarinier (Mandarine), Citrus deliciosa

Le mandarinier, Citrus deliciosa ou Citrus reticulata, est un agrume, cultivé depuis bien longtemps. C'est pourquoi des centaines de variétés ont vu le jour. Du point de vue de la consommation[...]

Oranger, Citronnier, Mandarinier, Pamplemoussier, Lime, Agrume, Citrus Oranger, Citronnier, Mandarinier, Pamplemoussier, Lime, Agrume, Citrus

Le terme agrumes regroupe des espèces des genres Citrus, x Citrofortunella et Fortunella. Les Citrus ne tiennent correctement que dans les règions méditerranéennes, ailleurs il est nécessaire de...

Yuzu, Citron du Japon, Citrus x junos Yuzu, Citron du Japon, Citrus x junos

Le Yuzu, Citrus x junos est un agrume, un petit arbre appartenant à la famille des Rutacées. Bien que parfois appelé citron du Japon, Citrus x junos est un hybride[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire