Gratin dauphinois

Le gratin dauphinois est une recette régionale incontournable qui s'invite depuis toujours à la table des repas du dimanche, en famille. Moelleux dessous, croustillant au dessus, en accompagnement d'une volaille rôtie, ou d'un rosbeef, il est loin d'être passé de mode !

Gratin dauphinois
Gratin dauphinois

Nombre de personnes : 4

Liste des ingrédients

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 2 heures 30 minutes

Recette

Préchauffez le four à 150°C.

Épluchez les pommes de terre. Lavez-les et coupez-les en fines tranches (3 mm environ).
Épluchez la gousse d'ail et frottez-en le plat à gratin.
Beurrez le plat.

Étalez une première couche de pommes de terre au fond du plat. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de noix de muscade.
Étalez une deuxième couche de pommes de terre. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de noix de muscade.
Réitérez l'opération une troisième fois, si nécessaire.

Versez le lait sur les pommes de terre, puis la crème liquide, de sorte que les pommes de terre soient juste immergées.

Enfournez durant 2h30. Surveillez de temps en temps le plat afin que le dessus ne brûle pas. Le gratin dauphinois est prêt lorsque la pointe du couteau s'enfonce sans résistance dans les tranches de pommes de terre.

Conseils pour réussir la recette

Choisissez une variété de pomme de terre à chair ferme : Charlotte, Monalisa, Roseval...

Ne lavez surtout pas les pommes de terre une fois qu'elles sont coupées en tranches afin de ne pas enlever lamidon ; il assure la cohésion du plat.

Pour un meilleur résultat, optez pour une cuisson « comme autrefois » : douce et lente.

Pour une recette un peu moins liquide mais plus calorique, inversez les proportions de crème et de lait.

Fromage ou pas fromage ?

Si aujourd'hui, ajouter du fromage à la recette du gratin dauphinois semble être une hérésie, cela n'a pas toujours été le cas. Au XIXe siècle, il fait partie intégrante de la plupart des recettes.

Le saviez-vous ?

Le gratin dauphinois est, comme son nom le laisse supposer, une recette du Dauphiné, une région du Sud Est de la France. Même si la recette est répertoriée en France dès le XVIe siècle, elle n'a acquis son nom qu'au XVIIIe.

L'histoire raconte que le 12 juillet 1788, le duc Charles-Henri de de Clermont-Tonnere, Lieutenant Général et Commandant en chef du Dauphiné, offre un repas aux officiers municipaux de Gap ; il semblerait que ce soit à cette occasion que le nom « gratin dauphinois » ai été, pour la première fois, consigné par écrit.

Lire aussi
Gratin de potiron et pommes de terre Gratin de potiron et pommes de terre

Le gratin dauphinois est une recette qui se décline à l'envie. Ici, on associe les pommes de terre à des tranches de potirons pour obtenir un plat aux notes légèrement[...]

Gratin de butternut, navets et panais Gratin de butternut, navets et panais

Vous aimez le gratin dauphinois ? Goûtez cette variante aux trois légumes : butternut, navet et panais. Mijotés dans un peu de lait de riz, il est tout en douceur et en[...]

Gratin de courgettes et pommes de terre Gratin de courgettes et pommes de terre

Voici La recette, simple et efficace, du gratin de courgettes et pommes de terre. Légère mais rassasiante, vous pourrez la servir tout l'été, à vos invités, ou pour faire plaisir[...]

Gratin de courge (butternut, potiron...) Gratin de courge (butternut, potiron...)

Un grand classique en automne, le gratin de courge est un plat d'accompagnement pour viandes ou poissons que l'on a toujours plaisir à déguster. De plus, les diverses variétés de[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire