Agaric des trottoirs, Psalliote des trottoirs, Agaric à 2 anneaux

L'Agaric des trottoirs, cousin du Rosé-des-prés, s'installe en milieu urbain, où il perce le bitume de la pointe de son chapeau pour sortir à l'air libre.

Agaric des trottoirs, Psalliote des trottoirs, Agaric à 2 anneaux, Agaricus bitorquis
Agaric des trottoirs, Psalliote des trottoirs, Agaric à 2 anneaux, Agaricus bitorquis

Botanique

N. scientifique Agaricus bitorquis
Synonymes Agaricus campestris susp.bitorquis, Psalliota bitorquis
Famille Agaricacées
Chapeau convexe puis étalé, blanc crème à brun, de 4 à 12 cm
Hyménium lames libres roses puis brunes
Spores sporée brune
Anneau double anneau
Pied blanc crème, cylindrique, haut.3 à 8 cm, diam.1 à 3 cm
Chair très ferme, blanchâtre
Volve absente
Odeur agréable, fongique

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodedu printemps à l'automne
Habitatsols piétinés, bords de chemins, trottoirs
Confusions possiblesAgaricus bernardii
Toxicitécomestible, mais prudence selon le lieu de récolte
Intérêt culinaireculinaires
Agaric des trottoirs, Psalliote des trottoirs, Agaric à 2 anneaux, Agaricus bitorquis
» Proposer une photo

L'Agaric des trottoirs, Agaricus bitorquis, cousin du Rosé-des-prés, s'installe en milieu urbain, où il perce le bitume de la pointe de son chapeau pour sortir à l'air libre. Champignon Basidiomycète de la famille des Agaricacées, un peu dur pour être consommé, il révèle la diversité des habitats de sa famille.

Description de l'Agaric des trottoirs

Le chapeau de l'Agaric des trottoirs, convexe-globuleux jeune, s'étale en vieillissant. Son centre reste plat. Lisse, il se craquèle par temps sec. De 4 à 12 cm de diamètre, il se teinte de blanc, crème, brun. La cuticule se détache avec facilité, sur toute sa surface. La marge initialement enroulée se déploie progressivement , dévoilant des lames serrées, rose pâle évoluant vers le rose intense puis le brun à maturité. Ces lames restent libres sur un pied blanc crème, trapu, s'amincissant légèrement vers la base. Le port d'un double anneau est un caractère typique de l'Agaric des trottoirs, vestiges de 2 voiles, l'un partiel et l'autre total. Sa chair, du pied au chapeau, est particulièrement ferme, voire dure en son centre. Elle se teinte de rosâtre, lentement, aux blessures.

L'odeur de l'Agaricus bitorquis est agréable, de bon champignon, sa saveur douce.

Le mycélium, partie végétative cachée, s'installe en un réseau de fins filaments dans les sols compactés.

Détermination de Agaricus bitorquis

Le double anneau, la chair très ferme et l'habitat particulier de l'Agaricus bitorquis le caractérisent sans faille. Agaricus bernardii pourra prêter à confusion, mais il porte un seul anneau ascendant, son odeur est désagréable et se rencontrera la plupart du temps en milieu salé.

Milieu de vie

L'Agaric des trottoirs se développe dans des zones compactées, des sols très durs, bords de chemins, routes, dans des cailloux mais aussi des espaces couverts de bitume. Le mycélium a la capacité d'investir ces milieux ingrats, et le sporophore, partie reproductive visible, dur et massif, peut percer même le bitume pour diffuser ses spores à l'air libre. Comme tous les Agarics, Agaricus bitorquis se nourrit de matières organiques. On le dit saprophyte.

Toxicité

Aucune en zone non polluée.

Intérêt culinaire

L'Agaric des trottoirs est un bon comestible à la saveur douce, mais sa chair très ferme le rend peu attractif. De plus son habitat, généralement proche d'activités humaines polluantes, doit inciter à la prudence avant toute récolte.

Usages

Peu commun, rarement rencontré dans des habitats non pollués, Agaricus bitorquis est rarement utilisé.

Espèces et variétés de Agaricus

Parmi une centaine d' Agarics, certains affectionnent des milieux particuliers, en particulier les sols sableux :

  • Agaricus cupreobrunneus : petit Agaric, sur sols sableux, bon comestible
  • Agaricus freirei : sur sols sableux, sous forêts de pins et chênes verts
  • Agaricus menieri : Agaric des sables, sur sols sableux, dunes de la Méditerranée et de l'Atlantique, toxique
  • Agaricus devoniensis : sur sols sableux, spécifique sur dunes, comestible
  • Agaricus pseudopratensis : sur sols sableux, dunes fixées, toxique
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Agaric jaunissant, Agaricus xanthodermus Agaric jaunissant, Agaricus xanthodermus

L'Agaric jaunissant ressemble à s'y méprendre au Rosé-des-prés. Chapeau blanc et lames roses dans une prairie, au premier coup d'oeil on sort son couteau. Pourtant ce champignon est toxique, il[...]

Champignon de Paris, Agaric bispore, Champignon de couche, Agaricus bisporus Champignon de Paris, Agaric bispore, Champignon de couche, Agaricus bisporus

Le champignon de Paris est un excellent comestible si facile à cultiver qu'il ne manque jamais sur les étalages des primeurs.

Rosé-des-prés, Agaric champêtre, souris-rose, Agaricus campestris Rosé-des-prés, Agaric champêtre, souris-rose, Agaricus campestris

Représentant incontesté des champignons des prés, le bien nommé Rosé-des-prés est un excellent champignon comestible, cousin proche du Champignon de Paris.

Inviter la nature en ville Inviter la nature en ville

En ville la nature a perdu peu à peu ses droits au fil des siècles laissant place à la grisaille de l'asphalte et des trottoirs bétonnés. Quelques îlots de verdure[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire