Agaric boule-de-neige, Agaric neigeux

Si ce champignon n'était si rare, l'Agaric boule-de-neige, Agaricus osecanus connaîtrait certainement la même renommée que son cousin le Rosé-des-prés, Agaricus campestris

Agaric boule-de-neige, Agaric neigeux, Agaricus osecanus
Agaric boule-de-neige, Agaric neigeux, Agaricus osecanus

Botanique

N. scientifique Agaricus osecanus
Synonymes Agaricus nivescens, Agaricus osecanus var.nivescens, Psalliota nivescens
Famille Agaricacées
Chapeau globuleux, hémisphérique puis étalé, blanc, de 7 à 17 cm
Hyménium lames libres, pâles puis roses et brunes
Spores sporée brune
Anneau blanc, membraneux
Pied blanc, cylindrique, floconneux à la base, haut.4 à 12 cm, diam.1 à 3 cm
Chair charnue, blanchâtre
Volve absente
Odeur amande amère

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodemai à novembre
Habitatzones herbeuses, pâtures
Confusions possiblesAgaricus campestris, Agaricus crocodilinus, Amanites blanches mortelles
Toxicitéaucune
Intérêt culinairetrès bon comestible
Usagesculinaire
Agaric boule-de-neige, Agaric neigeux, Agaricus osecanus

S'il n'était si rare, l'Agaric boule-de-neige, Agaricus osecanus connaîtrait certainement la même renommée que son cousin le Rosé-des-prés, Agaricus campestris. Ce Basidiomycète de la famille des Agaricacées est un excellent comestible de belle taille, qui se rencontre dans les prairies et pâtures.

Description de l'Agaric neigeux

Champignon blanc, en boule avec un pied bien formé, de bonne taille, jusqu'à 20 cm de diamètre pour 12 à 14 cm de haut, la silhouette de l'Agaric neigeux est remarquable. Le chapeau blanc, légèrement méchuleux, est d'abord globuleux, devient hémisphérique puis s'étale en vieillissant. Il se teinte progressivement de jaune, d'ocre grisâtre. La marge reste longtemps repliée sur des lames libres, très pâles jeunes, se teintant de gris-rose puis devenant brunes à maturité. La cuticule se détache facilement, et recouvre la chair épaisse, ferme, de teinte blanchâtre. Le pied blanc, cylindrique, se couvre de flocons, de méchules, vers la base remontant parfois jusqu'à l'anneau. Cet anneau membraneux reste longtemps lié à la marge, voile protecteur de l'hyménium, partie fertile du champignon. Il restera présent sur les vieux sujets, marqué de crans face inférieure.

La saveur de l'Agaric neigeux est douce, son odeur caractéristique d'amande amère.

Le mycélium, partie végétative cachée, se répand en fins filaments blancs dans le sol, à la recherche de matières organiques en décomposition.

Détermination de Agaricus osecanus

Les Agarics, nombreux, peuvent être difficiles à déterminer. Agaricus osecanus ressemble à Agaricus crocodilinus, l'Agaric géant des prés, mais celui-ci, plus grand, dégage une odeur désagréable et n'est pas toxique. Agaricus campestris, le Rosé-des-prés, porte lui un anneau fugace, on ne voit généralement que sa trace, et un pied aminci vers la base. Les confusions les plus graves sont dues aux récoltes d'Amanites blanches mortelles. L'Amanite vireuse, Amanita virosa, l'Amanite phalloïde, Amanita phalloïdes et l'Amanite printanière, Amanita verna, peuvent être blanches et portent un anneau. Forestières, elles débordent sur les prairies, se mélant alors aux Agarics des prairies comestibles. Mais ces trois Amanites se démarquent par leurs lames blanches et une volve persistante.

Milieu de vie

L'Agaric boule-de-neige apprécie les zones herbeuses, prairies, champs, pâtures, parfois clairières de sous-bois. Espèce saprophyte, comme tous les Agarics, il se nourrit des débris organiques du sol. Grégaire, il se développe en petits groupes de quelques individus. Rare, il peut se rencontrer à l'automne principalement, mais aussi printemps et été.

Intérêt culinaire 

L'Agaric neigeux est un très bon comestible, à la saveur douce.

Usages : Les préparations culinaires autour de l'Agaric neigeux ne manquent pas et seront les mêmes que celles du Rosé-des-prés. En salade, tapas, sauces, viandes, tourtes...ou tout simplement poêlé, saupoudré du traditionnel persil, si vous avez la chance de le rencontrer...

Espèces et variétés de Agaricus

Parmi les Agarics, nombreux apprécient les pelouses, prairies, pâtures :

  • Agaricus bisporus : le champignon de Paris, comestible
  • Agaricus campestris : le Rosé-des-prés, comestible
  • Agaricus crocodilinus : Agaric geant des prés, comestible
  • Agaricus xanthodermus : Agaric jaunissant, prairies, bois clairs, toxique
  • Agaricus benesii : Agaric squamuleux, montagnard, non toxique
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Agaric sylvatique, Agaric des forêts, Agaricus sylvaticus Agaric sylvatique, Agaric des forêts, Agaricus sylvaticus

L'Agaric des forêts, Agaricus sylvaticus, perce la litière des conifères de son chapeau brun-rougeâtre fissuré de blanc. Ce champignon commun et facilement reconnaissable, ne possède hélàs pas les...

Agaric du Devon, Agaricus devoniensis Agaric du Devon, Agaricus devoniensis

Cousin du Rosé-des-prés, l'Agaric du Devon, Agaricus devoniensis est un champignon qui se développe sur le sable du littoral méditerranéen ou atlantique.

Agaric des trottoirs, Psalliote des trottoirs, Agaric à 2 anneaux, Agaricus bitorquis Agaric des trottoirs, Psalliote des trottoirs, Agaric à 2 anneaux, Agaricus bitorquis

L'Agaric des trottoirs, cousin du Rosé-des-prés, s'installe en milieu urbain, où il perce le bitume de la pointe de son chapeau pour sortir à l'air libre.

Agaric jaunissant, Agaricus xanthodermus Agaric jaunissant, Agaricus xanthodermus

L'Agaric jaunissant ressemble à s'y méprendre au Rosé-des-prés. Chapeau blanc et lames roses dans une prairie, au premier coup d'oeil on sort son couteau. Pourtant ce champignon est toxique, il[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire