A LA UNE »
Pudding de chia

Le bouleau, un arbre élégant et apprécié

Arbre d'ornement élégant et apprécié, le Bouleau accompagne l'homme depuis la préhistoire. Ses propriétés médicinales reconnues, ses utilités nombreuses, variées, en ont fait un végétal fondamental dans le quotidien des hommes.

Le bouleau, un arbre élégant et apprécié qui accompagne l'homme depuis la préhistoire
Le bouleau, un arbre élégant et apprécié qui accompagne l'homme depuis la préhistoire

L'arbre blanc

Les Bouleaux, arbres rarement solitaires, marquent les paysages de leurs silhouettes claires, leur feuillage délicat. L'élégance et la légèreté les caractérisent. Deux espèces de grande taille se rencontrent en Europe, de la famille des Bétulacées, le Bouleau verruqueux et le Bouleau pubescent, ce dernier préférant les zones humides. Pionniers, ils aiment les terres défrichées, incendiées, de pleine lumière. Ils s'installent, se renouvellent, le temps d'un passage de vie d'homme, leur longévité n'excède pas 100 ans, 150 tout au plus. Leurs propriétés sont communes et multiples...

Propriétés médicinales

De plus en plus reconnues et appréciées, les propriétés médicinales du Bouleau méritent de s'y attarder.

En interne elles présentent principalement des intérêts diurétiques, dépuratifs, anti-rhumatismaux. L'infusion de feuilles et la décoction de bourgeons interviennent dans les soins des coliques néphrétiques, hydropisies, cellulite...La sève, dont la réputation ne cesse de grandir, se récolte en fin d'hiver, dès les premiers signes du printemps. Les cures printanières sont recommandées, à petites doses, quelques cuillères à soupe par jour. Ses propriétés anti-oxydantes sont au goût du jour, son rôle possible aussi dans la régulation des troubles intestinaux.

En externe la décoction de feuilles ou d'écorce est détersive, désinfectante et soignerait de nombreux problèmes de peau. Feuilles enveloppantes du corps ou des organes douloureux apaisent les rhumatismes, tout comme les feuilles d'Aulne.

Un bois aux qualités variables mais nombreuses

Le bois blanc du Bouleau peut tirer sur le jaunâtre voire le roux. Ni trop dur ni trop lourd il se travaille facilement, il sera de meilleure qualité soumis à des conditions climatiques rudes, en montagne ou dans le Nord de l'Europe, avec une croissance d'autant plus lente.

Il se prête au tournage, pour la fabrication d'assiettes, bols, cuillères, ustensiles divers. Son absence de tannins favorise les contacts alimentaires. Utilisé pour la fabrication de sabots légers et solides, la menuiserie l'appréciera pour les structures de meubles. L' ébénisterie avec des teintures appropriées le transformera en noyer et acajou ; son bois parfois noueux ou « madré », entrelacement de fibres, chez certains Bouleaux verruqueux, sera du plus bel effet.

La liste, longue, se complète de l'usage des jeunes tiges souples pour cercler les tonneaux, de la fabrication de manches d'outils, d'échelles, mais aussi de pâte à papier, panneaux de fibres, contre-plaqués minces, maquettes...

Une écorce à tout-faire

Si le bois de Bouleau se prêtent à de de nombreux usages, son écorce n'est pas de reste, loin de là. Très concentrée en résines, elle ne se dégrade pas, et fût utilisée, et s'utilise encore, pour étanchéifier les toitures, fabriquer des chapeaux, capes, paniers, ceintures, nattes... Les pirogues amérindiennes étaient célèbres pour leur légèreté et leur capacité à porter de lourdes charges. Dès la préhistoire des boîtes étaient conçues, pliées, roulées, cousues, permettant de transporter silex, amadou, plantes médicinales.... Au siècle dernier des bergers s'en faisaient encore des guêtres...

Par chauffage de morceaux d'écorce, on obtient le brai de Bouleau, un goudron permettant le collage, l'étanchéification. Et si les usages de l'écorce de Bouleaux sont encore nombreux, il faut toutefois en citer un incontournable : le papier.

Usages divers

Au feu, le Bouleau émet une chaleur vive sans fumée laissant très peu de cendres, propriétés recherchées par les boulangers et verriers. On le dit « bois de boulange ». Comme combustible, son écorce roulée permit de confectionner des torches à longue durée.

Le Bouleau a également bonne réputation comme balai. Ses branchages attachés à un manche de frêne par des liens d'osier, de ronce, servaient à fabriquer des balais célèbres pour leur robustesse, mais aussi des baguettes pour les écoliers indisciplinés... D'où lui vient son nom « d'arbre de la sagesse ».

Ses propriétés tinctoriales, utilisation des feuilles, permettent d'obtenir une teinte jaune ou verte, selon qu'on y rajoute de la craie ou de l'alun.

Autrefois les feuilles étaient séchées pour servir de fourrage au cours de l'hiver.

Le vin de Bouleau viendra clore cette liste incomplète, breuvage pétillant et rafraîchissant, obtenu par fermentation de la sève récoltée au printemps.

Quelques histoires

Arbre à l'écorce blanche, léger, élégant, pionnier, le Bouleau est symbole de pureté, de renouveau. Il est associée à la lumière de la lune, Déesse féminine, et joue un rôle protecteur et purificateur. Les balais servaient d'ailleurs à chasser poussières et mauvais esprits.Les berceaux en bois de bouleau protégerait les enfants des forces maléfiques, le bois était habité par les fées...

Le Bouleau serait aussi un arbre de passage entre les mondes.

Lire aussi
Bouleau verruqueux, Betula pendula Bouleau verruqueux, Betula pendula

Betula pendula, le bouleau verruqueux, est une espèce d'arbre caduc de petit à moyen développement appartenant à la famille des Bétulacées. Le bouleau verruqueux est un arbre typique et assez[...]

Polypore du bouleau, Piptoporus betulinus Polypore du bouleau, Piptoporus betulinus

Fidèle à son hôte le bouleau, le polypore du bouleau colonise troncs et branches de ses chapeaux beiges, mous au toucher. Ce champignon lignicole persistera et se développera encore sur[...]

Bouleau blanc de l'Himalaya, Betula utilis var. jacquemontii Bouleau blanc de l'Himalaya, Betula utilis var. jacquemontii

Betula jacquemontii est une sous- espèce de Betula Utilis, le Bouleau de l'Himalaya. Le bouleau de l'Himalaya est originaire d'Asie, de l'Afghanistan jusqu'en Chine occidentale. La variété...

Bouleau de Mandchourie, Betula costata Bouleau de Mandchourie, Betula costata

Betula costata, le bouleau de Mandchourie, fait partie de la famille des Bétulacées. Betula costata est un arbre de développement moyen. Il croit dans les forêts mixtes de conifères et[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire