A LA UNE »
Histoires de sureau

Cultiver des légumes sans traitements chimiques

Tout l'intérêt de cultiver ses propres légumes réside dans le fait d'obtenir des produits sains et goûteux, bien différents de ceux achetés en grandes surfaces. Nul besoin de pesticides pour obtenir de belles récoltes. Suivez le guide !

Un potager bio pour des légumes sains...
Un potager bio pour des légumes sains...

1- Respecter le sol

Un sol équilibré et vivant est la base de toute culture. Tout comme dans la nature, la terre ne doit jamais être laissée à nu entre deux cultures, elle sera ainsi protégée du lessivage des nutriments et la vie sera foisonnante. Pour cela, il existe plusieurs solutions :

  • La plantation d'engrais vert permet de couvrir le sol tout en l'aérant et en apportant des nutriments, notamment lorsque vous plantez des fabacées qui fixent l'azote atmosphérique et le rendent disponible dans le sol pour les plantations suivantes. Une fois fauchées et enfouies, ces plantes vont se décomposer et apporter des éléments fertilisants au sol.

  • Le paillage organique constitue lui aussi une solution de choix, vous pouvez ainsi recycler vos résidus de tonte mais aussi de taille une fois les éléments passés au broyeur de végétaux. Feuilles mortes, paille, fumier, compost, paillettes de lin ou de miscanthus offriront une couverture de choix à votre sol.

2- Choisir des légumes adaptés au terroir

Certains légumes comme les carottes, les asperges, les betteraves ou les radis poussent bien mieux en sol meuble où les racines pourront bien se développer. Un ajout de sable constituera une bonne solution en sol lourd et argileux pour les faire pousser.

D'autres ne tolèrent pas l'humidité comme l'ail ou l'oignon ; La formation de buttes pour leur culture pourra aider. Enfin, certains légumes préfèrent un type de sol bien particulier, par exemple, le chou-fleur qui pousse bien mieux en sol alcalin, tenez-en compte !

3- Mettre en place une rotation des cultures

Cette technique permet au sol de se régénérer entre deux cultures, les plantes de la même famille n'étant pas cultivées deux années de suite sur la même parcelle. Les légumes gourmands en nutriments suivront une culture de plantes moins demandeuses ou qui améliorent le sol et ainsi de suite sur 4 ans.

La rotation des culture permet aussi d'éviter la propagation des maladies et de contrôler la pousse des herbes indésirables.

4- Planter dans les règles de l'art

Vérifiez bien les dates de semis et de plantations avant d'installer vos légumes au potager. Certains comme les tomates, les melons ou les aubergines sont gélifs et vous devrez attendre avant de les planter. Nul besoin de se presser, lorsque les conditions seront favorables, ils pousseront bien mieux. N'oubliez pas de planter vos légumes à une exposition adéquate, certains requièrent le plein soleil, d'autres comme les laitues ou les radis apprécieront un ombrage, surtout en été.

Ménagez un bel espace entre les plants pour que la ventilation soit optimale, ce qui permet encore de réduire le risque de maladies. Enfin, penchez-vous sur les plantes compagnes pour réaliser le plan de votre potager, car certaines plantes se protègent mutuellement des parasites et poussent mieux lorsqu'elles sont situées à proximité les unes des autres.

5- Arroser juste ce qu'il faut

Arrosez toujours de préférence au pied des plantes (pour éviter de mouiller le feuillage et de voir apparaître des maladies cryptogamiques) le soir, au coucher du soleil. Vos plantes profiteront ainsi de la fraîcheur durant toute la nuit. Arrosez régulièrement pour éviter les chocs hydriques qui fragilisent les plantes.

Lire aussi
Je refuse les traitements chimiques Je refuse les traitements chimiques

Jardiniers en herbe La France compte 13 millions de jardiniers amateurs dont la moitié se sert de produits phytosanitaires (désherbants, pesticides) et presque tous d'engrais. Leur consommation...

Comment cultiver les légumes sous serre ? Comment cultiver les légumes sous serre ?

Cultiver des légumes sous serre offre de nombreux avantages. La saison de culture se fait plus longue qu'au potager sans oublier que vous serez bien à l'abri pour jardiner. Dans[...]

Cultiver sans eau ? C'est possible ! Cultiver sans eau ? C'est possible !

Cultiver sans eau ? C'est possible ! La parole est donnée à Thierry BELSACK, maraîcher à Choupeyre, un village de la commune de Beurières, qui nous fait part de son[...]

Cultiver les mini légumes Cultiver les mini légumes

En pots sur un balcon, dans un potager en carré ou sur des meubles de culture, les petits légumes constitueront la solution idéale au manque de place. Espèces classiques récoltées[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire