Un jardin hypoallergénique

Éternuements, larmoiements, toux sont autant de désagréments provoqués par les allergies aux pollens. Pour limiter les dégâts, il est important de sélectionner des plantes qui ne soient pas allergisantes avant de les installer au jardin.

Un arbre dégoulinant de pollen
Un arbre dégoulinant de pollen

Connaître les espèces à risque

Les allergiques le savent bien, le printemps est souvent synonyme pour eux de cauchemar. Rhinites, conjonctivites et autres désagréments surviennent effectivement lors de la libération des pollens dans l'air par certaines plantes qui utilisent comme vecteur le vent afin d'assurer leur pollinisation. Ce type de pollinisation nommé « anémogamie » est la plus simple mais aussi la moins efficace, voilà pourquoi les quantités de pollens libérées sont massives. Parmi les espèces concernées, les chênes, les pins, mais aussi les saules ou les graminées utilisent cette méthode. Leurs pollens sont à l'origine de la plupart des fameuses rhinites allergiques.

Un jardin hypoallergénique

Composer un jardin provoquant le moins d'allergies possibles est tout à fait réalisable en suivant ces quelques conseils :

  • Évitez de planter des grands arbres dont le pollen est réputé allergisant. A la liste citée ci-dessus, rajoutons le cyprès, le platane, l'aulne, le frêne et le bouleau. Au niveau des plantes herbacées fuyez les graminées, le plantain, l'armoise et l'ambroisie.

  • Préférez introduire dans votre jardin des plantes pollinisées par les insectes ou des plantes dites « autogames » ou « autofertiles » c'est à dire se fécondant elles-même.

  • Privilégiez les jardin minéraux, comme les jardins zen où le graviers, les roches et le sable dominent. Les végétaux introduits dans ce type de jardin sont généralement peu allergisants Bambous, érables, rhododendrons, azalées, mousses ou fougères ne vous ferons pas grand mal.

  • Cultivez des rocailles de plantes succulentes. Cactus divers, aloes, agaves, echeverias ou crassulas n'émettent que très peu de pollen. N'hésitez pas à en abuser ! Vous composerez de magnifiques décors.

  • Pensez aux plantes aromatiques qui ne sont généralement pas allergisantes. La lavande, la menthe, la sauge ou le romarin conviendront bien.

  • Si vous rêvez d'un potager ne vous en priver pas ! Les plantes potagères comme les laitues, les tomates, les melons ou les pommes de terre ne provoquent pas d'allergies.

  • Si vous désirez planter un gazon, pensez à le tondre régulièrement pour qu'il n'ait jamais le temps de fleurir.

  • Plantez votre bassin de plantes aquatiques diverses, de nénuphars et de lotus qui sont soient hydrogames, c'est à dire qu'elles propagent leur pollen dans l'eau, soit entogames, c'est à dire pollinisées par les insectes.

Lire aussi
Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin

Dans le cadre de Jardins jardin 2014 aux Tuileries, Didier DANET a proposé pour Ma Maison, Mon Jardin, une vision conceptuelle d'un jardin de jour et de nuit. Le parcours[...]

Le jardin à la Française Le jardin à la Française

Le jardin à la Française en opposition au jardin anglais porte à son apogée l'art de l'ordre et de la symétrie. Un art majeur voulu par le Roi Soleil et[...]

Créer un jardin manège Créer un jardin manège

Gérard BOURGES nous présente un jardin manège, un jardin rond permettant une rotation simple des cultures.

Les joies du jardin en hiver Les joies du jardin en hiver

Gérard BOURGES nous parle des joies du jardin en hiver et ses rencontres imprévues avec les petits animaux du jardin

Vos commentairesAjouter un commentaire