Le kernza, une céréale pérenne et prometteuse

Plante espoir pour les chercheurs en agronomie, le kernza pourrait bien faire parler de lui dans les décennies à venir ! Cette céréale facile à faire pousser, très riche en protéines pourrait peu à peu se substituer au blé grâce à sa nature vivace et robuste.

Le kernza, une céréale pérenne et prometteuse
Le kernza, une céréale pérenne et prometteuse

Qu'est-ce que le Kernza ?

Thinopyrum intermedium est une plante vivace herbacée faisant partie de la famille des Poacées. Autrement connue sous les noms d'Agropyre intermédiaire ou de Kernza, cette graminée prometteuse originaire d'Eurasie trouve une double valorisation en agriculture, notamment dans la production de grains pour l'alimentation humaine et de fourrage pour les animaux. Le feuillage est linéaire, vert à vert/bleuté, la plante produit de long épis (jusqu'à 30 cm de longueur), légèrement courbés en été. Le kernza peut atteindre jusqu'à 1,85 m de hauteur.

Cette graminée est cultivée à l'essai depuis quelques année au Canada et aux États-Unis où elle donne de réels espoirs, seule sa rentabilité est pour l'instant mise en cause.

En France, Christophe David directeur scientifique à l'Isara de Lyon et Olivier David, étudient cette graminée avec attention notamment sur le suivi des cultures avec des agriculteurs ayant voulu tenter l'aventure, mais aussi en laboratoire afin de réaliser de nouvelles sélections adaptées à l'alimentation humaine et au rendement nécessaire à celle-ci.

Intérêts de la culture de kernza

La plante, facile de culture est semée en place pour plusieurs années car elle est vivace. Rhizomateuse, elle occupe le sol toute l'année et empêche la pousse des herbes folles.

Cette plante peut atteindre près de 2 m de hauteur, cependant, c'est dans le sol qu'elle s'étend le plus avec un système racinaire pouvant descendre jusqu'à 5 m de profondeur. Ce système racinaire lui assure, une fois bien installée, de capter les réserves en eau et nutriments au-delà des couches superficielles du sol, ce qui permet des économies en eau et en intrants.

Actuellement, un travail est mené sur la sélection de variétés plus rentables et adaptées aux diverses conditions climatiques. Notons que le kernza est tout à fait rustique (il ne craint pas le froid), s'adapte à la majorité des sols, même légèrement salins, et résiste à de nombreuses maladies contrairement au blé.

Quels sont les domaines d'application du kernza ?

Outre l'alimentation animale grâce au fourrage coupé après récolte du grain, le kernza comporte aussi des débouchés dans l'alimentation humaine.

Il peut être transformé en farine au goût très spécifique de noisette, qui remporte un succès très important aux États-Unis.

Toutes les applications de la farine de blé peuvent lui être allouées : pain, pâtisseries, biscuits, galettes, céréales pour le petits déjeuner, pâtes...

La farine de kernza contient beaucoup de protéines, peu de glucides et très peu de gluten, un atout non négligeable en ces temps où l'intolérance à la substance devient courante.

Plus étonnant, de la bière à base de kernza existe déjà ! On lui confère une saveur entre le houblon et l'agrume. Commercialisée aux États-Unis, elle est également concoctée en France par un ancien élève de l'Isara de Lyon, Christophe Bellet à la brasserie Dulion, qui veut utiliser des produits locaux dans ses recettes. Il nomme son concept 'Ultra local' dans le but de réduire son impact sur l'environnement et de travailler avec des producteurs locaux.

Pourquoi s'intéresser à la culture du Kernza ?

Outre le fait que le kernza offre une diversification des cultures, il change aussi la manière de voir les choses au niveau des pratiques agricoles en installant d'une manière pérenne une culture sur une parcelle.

La biodiversité a ainsi plus de temps pour s'installer dans le champs et le sol n'est plus malmené par le travail des outils de labour nécessaires au semis annuel.

Couverte toute l'année durant, la terre ne subit pas les phénomènes d'érosion et de lessivage si courants dans l'agriculture classique de plantes annuelles.

Le système racinaire très étendu en profondeur permet une meilleure infiltration des eaux de pluie, la terre demeure meuble et vivante, ce qui favorise le vie des micro-organismes qui la composent. De plus, en fixant le carbone dans le sol grâce à son système racinaire si puissant, la plante limiterait les émissions de gaz à effet de serre. Elle capte aussi les nitrates, les empêchant de s'infiltrer et de polluer les nappes phréatiques, ce qui est un point positif de plus !

Une fois bien installée, la plante ne laisse pas de place aux adventices, ce qui nécessite moins d'emploi potentiel d'herbicides, d'ailleurs, il serait difficile d'en utiliser car elle ne résiste pas à cette pratique, la culture serait alors détruite en même temps que les herbes folles !

La culture pérenne de Kernza peut aussi être associée à d'autres parcelles annuelles.

Rustique, peu sensible aux maladies et aux aléas climatiques, elle offre un confort de culture pour l'agriculteur qui n'aura pas la hantise de perdre toute sa récolte en cas de mauvais temps, de froid ou de parasites ce qui constitue également une garantie contre l'insécurité alimentaire.

Lire aussi
Le quinoa, comme une céréale... Le quinoa, comme une céréale...

Encore méconnues il y a une dizaine d'années, les graines de quinoa entrent peu à peu dans notre alimentation. Les habitudes changent pour le meilleur et notre santé en bénéficie[...]

Mil perlé, Millet à chandelle, Pennisetum glaucum Mil perlé, Millet à chandelle, Pennisetum glaucum

Pennisetum glaucum est une graminée annuelle, de la famille des Poacées. Cette graminée est cultivée depuis des millénaires en Afrique, probablement issue de l'espèce Pennisetum violaceum. C'est...

Gingembre rouge, Alpinia purpurata Gingembre rouge, Alpinia purpurata

L'Alpinia purpurata, que l'on rencontre sous l'appellation Gingembre rouge, est une très belle plante tropicale, pérenne dans son milieu naturel (Indonésie, Océanie). Mais sous nos latitudes, sa...

Sétaire d'Italie, Millet des oiseaux, Millet d'Italie, Moha de Hongrie, Setaria italica Sétaire d'Italie, Millet des oiseaux, Millet d'Italie, Moha de Hongrie, Setaria italica

Le millet des oiseaux ou sétaire d'Italie, Setaria italica, est une très belle graminée annuelle ornementale et une céréale vivrière. Très facile à cultiver, elle se plante au printemps et[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Cjc27 (Dordogne)
    Il serait intéressant de savoir si on mettait une bande de kernza de chaque coté d'une rivière au niveau des champs cultivés pour l'absorption des nitrates. Inra au boulot.....
    Répondre à Cjc27
    Le 26/04/2021 à 16:12
  • Génial (Hauts de france)
    On en apprend tous les jours. Et ce n'est pas fini. Merci
    Répondre à Génial
    Le 21/04/2021 à 19:15