Dans la maison, ces plantes qui veillent sur notre santé

Véritables êtres vivants, rares sont les plantes d’intérieur qui nous veulent du mal. Bien au contraire ! Savez-vous que nombreuses sont celles qui purifient notre air et nous protègent des ondes électromagnétiques ? Alors, n’hésitez plus, mettez du vert de la cuisine à la salle de bains, en passant par le salon et les chambres.

Le Ficus benjamina utile contre le formaldéhyde, l'ammoniac, le xylène et le toluène
Le Ficus benjamina utile contre le formaldéhyde, l'ammoniac, le xylène et le toluène

On doit principalement à la NASA les études sur le comportement des plantes et leur action sur la dépollution de l’air. Tout simplement parce qu’il fallait bien trouver, lors des premiers vols intersidéraux, le moyen de purifier l’air des astronautes confinés dans l’espace très réduit de leur capsule spatiale. Impossible d’ouvrir le hublot pour changer d’air ! Les études très poussées qui ont été menées alors ont permis de démontrer que certains végétaux pouvaient éliminer plus de 90% des toxines présentes dans l’air et cela en moins de 24 heures !

Pour cela, la plante absorbe, par ses feuilles, ces polluants qui gâchent notre vie. Ces substances sont ensuite véhiculées vers les racines, où des microorganismes (bactéries et champignons), présents dans le support de culture, les transforment en produits organiques, lesquels sont utilisés par la plante pour se nourrir. Mais là ne s’arrête pas le processus, car, par un phénomène naturel de transpiration, le végétal émet de la vapeur d’eau, laquelle contribue à améliorer l’oxygène de l’air et le taux d’humidité, gages de bien-être. Mieux que n’importe quel appareil de dépollution de l’air !

Dans la cuisine...

Voici un lieu où l’on passe une bonne partie de la journée lorsque l’on est amateur de bonne chair et fin cuisinier. Installez des plantes appréciant l’humidité.

L’anthurium (Anthurium andreanum)

C’est un bon dépolluant qui absorbe le formaldéhyde, l’ammoniac et le xylène. 

Plante tropicale produisant des fleurs originales pratiquement d’un bout à l’autre de l’année, l’anthurium apprécie les pièces plutôt à atmosphère humide, comme la cuisine ou la salle de bains.

Le Cissus (Cissus rhombifolia)

C’est un grand amateur de formaldéhyde.

Original, ce Cissus Discolor aux feuilles teintées de rouge sur le revers, forme de belles cascades si vous le placez sur le haut d’un meuble. Évitez-lui les pièces à atmosphère très sèche.

Dans le salon...

C’est un lieu où l’on aime se reposer, lire un bon livre ou simplement regarder la télévision. Un espace où l’on passe de longs moment lorsqu’on est chez soi d’où la nécessité de bien purifier l’air.

Le Dracéna (Dracaena marginata)

L’un des plus dépolluants qui absorbe le formaldéhyde, le benzène, le trichloréthylène, le xylène, le toluène et le monoxyde de carbone. 

Placez-le proche de la lumière mais sans rayons directs du soleil. A placer partout dans la maison, sauf dans les chambres d’enfants, car l’extrémité de ses feuilles est pointue et piquante.  

Ultra résistant, proche du yucca de par sa silhouette. L’idéal, avec cette espèce, c’est que vous pouvez oublier de l’arroser de temps en temps sans que cela nuise à sa santé.

Le Figuier pleureur (Ficus benjamina)

Utile contre le formaldéhyde, l’ammoniac, le xylène et le toluène. 

A placer en peine lumière. Voici l’une des plantes vertes les plus intéressantes pour la dépollution de l’air : le Ficus benjamina, aux petites feuilles luisantes, aussi appelé figuier pleureur en raison de son port retombant.

Dans la salle à manger...

Décorez cette pièce du bon vivre avec des plantes à feuillage, mais aussi à fleurs.

Le Spathiphyllum (Spathiphyllum wallisii)

Le formaldéhyde, le benzène, le trichloréthylène, l’ammoniac et le xylène sont éliminés par cette plante.

Arrosez-la modérément. Elle préfère l’ombre à la lumière.

Appelée “Fleur de Lune”, le spathiphyllum est un des grands classiques des plantes d’appartement, mais aussi celui qui fleurit le plus, de janvier à décembre.

Dans la salle de bains...

Il faut des plantes qui apprécient l’atmosphère humide.

Le Rhapis (Rhapis excelsa)

Ses feuilles absorbent le formaldéhyde, l’ammoniac et le xylène. 

Donnez-lui une lumière indirecte et arrosez-le deux fois par semaine, un peu moins en hiver. Pulvérisez de l’eau sur son feuillage pour maintenir une ambiance humide.

Le Rhapis est un petit palmier rappelant un peu les bambous. 

Dans les chambres...

Évitez d’y placer des plantes parfumées ou garnies de feuilles piquantes, surtout dans les chambres d’enfants.

Le Nephrolepis (Nephrolepis exaltata)

Dépollue du formaldéhyde et du xylène. 

Sans danger, cette plante est intéressante pour les chambres d’enfants. Elle humidifie bien l’air ambiant dans les pièces à l’atmosphère un peu sèche. A placer en lumière tamisée.

Le Nephrolepis est une jolie fougère se plaisant un peu partout, y compris dans les chambres, mais qui ne supporte pas le manque d’eau.

Le Chlorophytum (Chlorophytum comosum)

Bonne plante dépolluante contre le formaldéhyde, le benzène, le xylène, le toluène et le monoxyde de carbone.

A placer à mi-ombre, le soleil direct faisant jaunir l’extrémité des feuilles.

Le Chlorophytum est une plante sans problème qui demande peu de soins. Elle est capable de vivre de nombreuses années.

Dans le bureau...

La majorité des plantes que nous venons de voir conviennent pour dépolluer cette pièce, mais il en est une très intéressante, car elle absorbe, en plus de certains polluants, les ondes électromagnétiques.

Le Céréus (Cereus peruvianus)

Il vous débarrasse des ondes électromagnétiques dégagées par votre ordinateur ou votre écran de télévision.

Arrosez très peu et placez en pleine lumière.

Le Céréus est aussi un cactus. Attention aux piquants.

Lire aussi
Le sucre et notre santé Le sucre et notre santé

Le sucre est au coeur d'une polémique quant aux méfaits qu'il peut avoir sur notre santé.

Les sources de pollution dans la maison Les sources de pollution dans la maison

Les divers polluants présents dans une maison ont une action insidieuse sur la santé de ses occupants. Pourquoi nos intérieurs sont-ils pollués, par quels agents et comment y remédier ? Des[...]

Les épices, c'est bon pour la santé ! Les épices, c'est bon pour la santé !

Les épices règnent en maître dans nos cuisines depuis l'antiquité. Produit miracle pour nos plats mais aussi pour notre santé, les épices sont parties intégrantes de notre culture et de[...]

Des plantes résistantes pour la maison Des plantes résistantes pour la maison

Idéale pour les débutants ou pour tous ceux qui n'ont pas énormément de temps à consacrer à leurs plantes d'intérieur, notre sélection va vous redonner l'impression d'avoir la main verte[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire