Le pincement des arbres fruitiers

Le pincement est une opération de taille légère, pratiquée généralement à la fin du printemps ou en été sur les arbres fruitiers afin d'assurer une meilleure fructification.

Pincement d'une jeune pousse (ici sur un fuchsia pour favoriser la ramification)
Pincement d'une jeune pousse (ici sur un fuchsia pour favoriser la ramification)

Quand pincer les arbres fruitiers ?

Le pincement se pratique de fin juin à mi-juillet selon l'arbre mais aussi selon la région, l'avancée de la végétation et le climat. Généralement, on pince les arbres fruitiers à mise en fruit précoce en premier. Les opérations s'effectueront tout d'abord sur les amandiers et les abricotiers, puis sur les pêchers et les cerisiers, pour finir par les pruniers, les poiriers et les pommiers.

En milieu d'été, une taille en vert pourra intervenir selon la vigueur de l'arbre.

Intérêts du pincement

Les intérêts de cette technique sont multiples :

  • Le pincement permet de préparer la fructification de l'année suivante en raccourcissant les rameaux afin que les bourgeons de la base soient favorisés.

  • Le pincement permet une meilleure ventilation de la ramure et une meilleure pénétration du soleil, pour un mûrissement des fruits plus rapide et afin d'éviter que des parasites ne s'installent dans le fouillis végétal.

  • Il évite le phénomène d'alternance sur les variétés qui y sont sujettes en diminuant le nombre de fruits et en laissant assez de force à l'arbre pour produire des bourgeons à fleurs qui apparaissent dès la fin de l'été à l'état latent.

  • Il assure un afflux de sève important vers les fruits qui seront alors privilégié par rapport aux rameaux feuillus.

Comment pincer les arbres fruitiers ?

Repérez les jeunes rameaux latéraux bien vigoureux et taillez leur extrémité d'1/3 ( conservez 5 ou 6 feuilles) s'il ne portent pas de fruits.

Ne taillez pas les rameaux terminaux.

Si une branche est porteuse de fruits et qu'un rameau feuillu est situé tout près d'elle, taillez celui-ci à 3 feuilles au dessus de sa base pour permettre un meilleur afflux de sève vers les fruits.

Pincer pour éviter l'alternance

Pour éviter le phénomène d'alternance sur les fruitiers y étant sensibles, la règle est de ne conserver qu'une quinzaine de fruits par mètre linéaire.

  • Pour les pommiers ne conservez que deux fruits au centre de chaque bouquet.

  • Pour les poiriers conservez deux fruits en périphérie du bouquet.

  • Sur les pêchers, supprimez la tige qui a porté des fruits après la récolte.

  • Sur les pruniers, après une récolte abondante, taillez les rameaux afin de ne conserver que 6 bourgeons à fleurs au dessus d'un bourgeon à bois.

  • Sur la vigne, pincez à 3 feuilles derrière la dernière grappe portée par le sarment. Coupez, les tiges vertes ne portant pas de fruits à une hauteur de 40/50 cm.

Lire aussi
Des cendres au pied des arbres fruitiers Des cendres au pied des arbres fruitiers

Récupérer vos cendres de cheminées, tamisez-les et épandez-les aux pieds des arbres fruitiers ou au fond de vos trous de plantation. La cendre contient de la potasse qui est bénéfique[...]

La taille des arbres fruitiers La taille des arbres fruitiers

Thierry GARNIER de la pépinière du CLOS NORMAND nous parle des arbres fruitiers et de leur taille

La taille des arbres fruitiers La taille des arbres fruitiers

José GUERVEL de la pépinière GUERVEL vous présente la taille des arbres fruitiers

Les mini-arbres fruitiers Les mini-arbres fruitiers

Spécialement dédiés aux tout petits jardins ou à la culture en pot sur un balcon ou sur une terrasse bien exposés, les mini-arbres fruitiers vont vous étonner. Ne vous refusez[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire