Les plantes vivaces mellifères de début d'été pour nourrir la biodiversité

Laurent des Jardins d'Ollivier nous parle dans cette vidéo de plantes d'une importance cruciale pour la biodiversité : les végétaux mellifères. Attirant en masse les insectes pollinisateurs ainsi que les auxiliaires qui aident le jardinier à lutter contre les ravageurs de manière naturelle, ces plantes sont indispensables au bon équilibre du jardin.

Je m'abonne 

Intérêts des vivaces mellifères en début d'été

Au printemps, une palette de fleurs très importante nourrit un grand nombre d'insectes.

Cependant, lorsque survient le début de l'été, et ce, jusqu'en automne, on est très souvent en déficit de plantes mellifères. Il sera donc nécessaire de combler ce manque au jardin afin de pouvoir fixer une population d'insectes très diversifiée. Ces insectes attirés en grand nombre vont permettre par leur simple présence de créer un équilibre dans les divers écosystèmes du jardin.

Ce but sera atteint par la mise en place d'une grande diversité végétale, dont les floraisons seront étalées sur toutes les saisons. Dans cette vidéo nous parlerons essentiellement des floraisons de début d'été.

Quelles sont les végétaux mellifères fleurissant en début d'été ?

En cette période charnière, les fleurs à plateaux (corymbes) devront être représentées en masse au jardin, par exemple par la présence des nombreuses variétés d'achillées qui outre la couleur blanche classique, se déclinent en rouge, orange, rose, mauve et jaune.

Les fleurs composées comme celles des échinacées ou des leucanthèmes (marguerites) auront pour fonction de nourrir des insectes très différents des végétaux présentant des inflorescences à corymbes ou à ombelles.

Dans la pépinière de plantes nourricière de Laurent Ollivier, on ne s'intéresse pas qu'aux abeilles productrices de miel, mais également aux autres insectes et aux végétaux qui les nourrissent. Indispensables, ces insectes entrent dans de nombreux processus d'équilibre et de fonctionnement de la Nature. C'est par le butinage que la majorité des plantes sont fécondées ; Si l'on veut obtenir des fruits ou des graines, les plantes doivent être fécondées par les insectes se déplaçant de fleurs en fleurs, sans ces insectes pas de reproduction possible.

Les abeilles sociales font un travail énorme qui doit être complété par les autres insectes qu'il est important d'apprendre à mieux connaître. C'est le cas de la gamme des abeilles solitaires ou sauvages comme les bourdons, ainsi que les insectes de l'ordre des diptères, nom scientifique des mouches, dont la majorité sont butineurs. Une catégorie de diptères, les syrphes, des insectes souvent confondus avec des guêpes à cause de leur coloris noir rayé de jaune, se révèle très intéressante. Inoffensives, ces excellentes butineuses viendront en contrepartie du nectar prélevé sur les fleurs, pondre leurs œufs dans le corps des pucerons, limitant ainsi naturellement les colonies de ces ravageurs très présents au jardin. Une bonne diversité végétale va permettre d'attirer les nombreuses espèces de syrphes ; Les plantes à corymbes ou à fleurs composées comme les échinacées ou les marguerites les attirent tout particulièrement.

Chaque type de fleurs correspond à une catégorie d'insectes qui va prélever le nectar, le pollen ou le miellat et c'est donc par cette diversité florale que l'on va pouvoir rétablir les écosystèmes dans nos jardins.

D'autres plantes comme les Véroniques dont les splendides variétés 'Ulster Dwarf Blue' et 'Blue Indigo' portant des fleurs en épis bleutés, ou 'Charlotte' fière des ses inflorescence blanches, ainsi que les nombreuses variétés de veronicastrums aux épis fins et aériens, vont irrésistiblement attirer les butineurs que sont les bourdons, les abeilles domestiques et sauvages alors que les syrphes sont plus intéressées par les fleurs composées et à plateaux.

Les népétas, qui présentent des fleurs tubulaires, attirent tous les butineurs de type bourdons et abeilles, syrphes, mais aussi les papillons qui pourront, grâce à leur trompe, aller chercher le nectar au fond des fleurs tubulaires des népétas ou des sauges. Les papillons apprécient également les échinacées, des plantes très intéressantes par leur floraison de très longue durée.

Les sédums font la joie de tous ces insectes et prennent le relais en fin d'été et en automne, notamment avec l'orpin des jardin (Sedum spectabilis).

Les sauges constituent un réservoir très important en terme de nourrissage pour les insectes sur une très longue période. Salvia 'Amistad', une grande sauge qui fleurit de la fin de l'été aux premières gelées, permet d'offrir de la nourriture aux derniers insectes avant leur repos hivernal, jusqu'en novembre ou décembre selon la région. Cette plante fait partie, comme la népéta, de ces végétaux à fleurs tubulaires qui attirent tous les insectes pollinisateurs mais aussi ceux qui auront une corpulence assez fine pour se glisser dans les tubes ainsi que les papillons qui utiliseront leurs trompes pour pomper le nectar en leurs fonds. Sur ce type de plantes, la floraison est ininterrompue et abondante produisant jusqu'à une centaine de hampes florales simultanément sur un même pied.

Pour reconstruire les écosystèmes de votre jardin, n'hésitez pas à y introduire ces plantes, ainsi que d'autres qui fleuriront en dehors de l'été afin de procurer le gîte et le couvert aux insectes pollinisateurs tout au long de l'année.

Lire aussi
Les plantes mellifères Les plantes mellifères

Les plantes mellifères par la suavité de leurs parfums et l'abondance de leur nectar et pollen attirent les insectes pollinisateurs. Il s'agit pour la plupart de plantes toutes simples, faciles à[...]

10 arbustes mellifères pour aider les abeilles 10 arbustes mellifères pour aider les abeilles

Les abeilles effectuent un travail de pollinisation hors pair et ont besoin de se nourrir durant toute la belle saison puis de créer des réserves pour subsister l'hiver. Aidez-les en[...]

10 plantes mellifères pour attirer les butineurs 10 plantes mellifères pour attirer les butineurs

Les insectes butineurs sont essentiels au bon équilibre du jardin, pourtant ils sont de moins en moins présents à cause de l'activité humaine et de l'usage abusif de pesticides. Aidez-les[...]

Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter

Peu de jardiniers se lancent dans le semis de leurs plantes annuelles et encore moins dans celui des plantes vivaces. Pourtant le semis de plantes ornementales est une activité à[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire