Questions fréquentes sur les fraises

Des fraises en cagette...
Des fraises en cagette...

Irrésistibles fruits rouges, les fraises se dégustent aussi bien cueillies directement sur le pied qu’accommodées en salades, en pâtisseries ou déclinées dans des desserts. Pour en savoir un peu plus sur ce fruit délicieux, voici quelques questions fréquentes auxquelles nous allons répondre.

Retrouvez vos questions les plus fréquentes sur les fraises et les fraisiers...

Comment arroser le fraisier ?

Arrosez copieusement au pied de la plante, jamais sur le feuillage pour éviter l'apparition de maladies cryptogamiques. Paillez le pied pour préserver la fraîcheur du sol.

Comment choisir les fraises ?

Achetez vos fraises en saison aux petits producteurs proches de chez vous, si possible en culture bio. Privilégiez les fraises ayant poussé en pleine terre, au soleil (elles auront plus de goût) et oubliez les fraises cultivées en serre dans de la laine de roche boostées aux engrais chimiques et aux pesticides. Évitez les fraises provenant de pays célèbres pour employer ces substances en abondance.

Optez pour des variétés connues pour leur saveur comme la 'Gariguette', la 'Mara des bois' ou la 'Ciflorette'. Fiez-vous au parfum qu'elles dégagent et choisissez-les bien fermes, sans tâches ni pourriture.

Comment conserver les fraises ?

Les fraises se conservent jusqu'à 72 h au réfrigérateur. Si vous les lavez n'ôtez pas le pédoncule au risque de les gorger d'eau. Les fraises supportent mal la congélation, si vous en avez en excès, réalisez des coulis, des sorbets, des confitures, des compotes et des gelées !

Comment cuisiner les fraises ?

Les fraises tout juste cueillies peuvent être croquées nature, en salades, agrémentées de citron, de menthe ou de chantilly.

Ces petits fruits révèlent leurs saveurs dans les pâtisseries et les desserts (gâteaux, tartes, sorbets, soupes, glaces, charlottes, macarons, crumbles...). La fraise se marie parfaitement avec tous les autres fruits rouges, mais aussi avec la mangue, l'ananas, la pomme, la rhubarbe ou la poire. Elle s'associe au chocolat noir ou au champagne avec subtilité mais aussi avec la vanille qui révèle encore son parfum.

Les plus audacieux l'associent aux crevettes, à la mâche, au fromage de chèvre et même au jambon cru dans des recettes créatives. Elle entre dans la composition de confitures, de gelées, de coulis et de liqueurs.

Comment cultiver le Fraisier ?

Le fraisier se plaît dans un sol plutôt neutre à acide, très riche. Une terre lourde et retenant l'eau en excès peut engendrer l'apparition de maladies cryptogamiques. Préparez la terre au préalable, en la désherbant manuellement, en l'aérant avec un grelinette, puis en faisant un ajout de compost bien décomposé et d'engrais bio en granules. Le fraisier aime le plein soleil et être à l'aise, espacez les plants de 30 cm en tous sens. Une plantation sur buttes de 20 cm de hauteur est idéale. L'arrosage doit être régulier tout au long de la culture. Un paillage sera toujours le bienvenu pour conserver la fraîcheur du sol, empêcher la pousse des herbes folles et préserver les fraises des éclaboussures de terre.

Comment récolter les fraises ?

Récoltez les fraises de préférence le matin tôt ou le soir après le coucher du soleil, lorsqu'elles sont bien rouges et encore fermes. Conserver la petite collerette verte et un petit bout de tige lors de la récolte surtout si vous ne mangez pas vos fraises immédiatement, elles se conserveront bien mieux.

Faut-il fertiliser le fraisier ?

En mars, faites un apport d'engrais bio 'Spécial fraisiers' et étalez une belle couche de compost sur le sol. Renouvelez l'opération en juillet et septembre sur les variétés remontantes.

La fraise est-elle un fruit ?

La fraise n'est pas un fruit au sens botanique du terme. Le fruit du fraisier est présent sur les fraises sous la forme d'akènes jaunes (les petites graines que l'on trouve sur la surface de la partie charnue de la fraise). La fraise est donc un faux-fruit car ses graines sont disposées sur le réceptacle charnu de l'inflorescence, elle n'est donc pas issue du seul pistil comme l'est un vrai fruit.

Peut-on cultiver le fraisier en pot ?

Oui les fraisiers sont très bien adaptés à ce type de culture. 'Mount Everest', un fraisier grimpant peut être palissé contre une rambarde de balcon ou un mur, il est idéal pour les petits espaces, 'Charlotte', 'Gariguette', 'Rabunda' tolèrent très bien ce type de culture, alors que 'Vivarosa' au port retombant fera merveille en suspension sur un balcon.

Plantez le fraisier dans un pot dont le fond sera drainé avec une couche de billes d'argile. Réalisez un mélange de compost et de bon terreau et ajoutez un engrais bio de fond avant de planter votre fraisier.

Arrosez très régulièrement et paillez pour maintenir la terre humide en été. Ne laissez pas d'eau stagner dans les coupelles.

Fertilisez avec un engrais 'Spécial fraisiers'.

Peut-on semer des fraisiers ?

Oui il est tout à fait possible de semer des graines de fraisier.

Commencez par placer les graines au réfrigérateur durant deux semaines pour provoquer la levée de la dormance.

Dès février, semez les graines dans un mélange composé de terreau et de sable sans les enfouir, puis arrosez avec un pulvérisateur. Placez la caissette à la pleine lumière et à une température comprise entre 18 et 22 °C.

En avril/mai, le semis peut être réalisé sous châssis froid de la même manière. Lorsque les plantules atteignent une dizaine centimètres de hauteur, installez-les au jardin et n'oubliez pas de bien arroser pour assurer la reprise.

Quand planter le fraisier?

Plantez le fraisier en automne ou au printemps. Le fraisier est rustique jusqu'à -20°C, il résiste donc très bien au gel. Une plantation automnale lorsque la terre est encore chaude et qu'il pleut souvent assurera une meilleure reprise et une récolte plus précoce.

Quelle est la différence entre fraisier remontant et non remontant ?

Les variétés non remontantes sont en général précoces, elles produisent des fraises dès la mi-mai jusqu'à fin juin. Les variétés remontantes produiront une nouvelle fois d'août à novembre.

Quelles sont les meilleures variétés de fraises ?

Le choix est vaste parmi les multitudes de variétés de fraisiers (1000). Elles seront choisies selon les goûts de chacun, selon leur parfum, leur teneur en sucre, leur acidité, la taille et la couleur de leurs fruits et bien sûr leur résistance aux maladies.

  • Gariguette

    C'est une des variétés les plus célèbres et les plus vendues en France, Label rouge depuis 2009, cette variété est une création de l'INRA en 1976 ! Précoce, elle présente des fruits rouge clair de forme allongée au parfum très prononcé et à la texture succulente. La récolte commence dès le mois de mai dans les régions les plus clémentes. Elle est résistante à de nombreuses maladies.

  • Maestro

    Variété remontante produisant de très gros fruits (jusqu'à 50g) coniques de juin à octobre. Très résistante aux maladies, cette variété exceptionnelle produit des fraises sucrées à la saveur et au parfum de fraises des bois.

  • Ciflorette

    Variété non remontante produisant des fraises rouge/orangé dès le mois de mai. Très résistante aux maladies, assurant une belle récolte, la ciflorette est à la fois parfumée, sucrée, juteuse et délicieuse en bouche.

  • Mara des bois

    Remontante, cette variété très productive assure des récoltes s'étendant de mai aux premières gelées. Peu sensible aux maladies, elle produit en nombre des petits fruits rouge clair, brillants, juteux et parfumés. Un véritable régal ! Rustique et résistante aux maladies, cette variété est idéale pour débuter.

  • Surprise des Halles

    Cette variété ancienne présente de nombreux atouts dont ceux d'être rustique et résistante aux maladies. Les fraises arrondies, rouge foncé, ont un goût très équilibré entre sucre et acidité. Très précoce, cette variété non remontante produit de mai à début juillet.

  • Reine des vallées

    Cette variété remontante produit des petites fraises coniques, rouge foncé, rappelant le goût et la forme de la fraise des bois de juin à octobre. Résistante aux maladies, rustique, elle ne produit pas de stolons.

  • Ananas

    Voici une variété non remontante idéale pour les amateurs d'originalité. Les petites fraises arrondies blanches présentent des akènes rouges créant un beau contraste. Sucrées, juteuses, elles ont un subtil goût d'ananas.

  • Charlotte

Cette variété remontante et très productive assure de belles récoltes de juin à octobre. Vigoureuse, rustique, résistante aux maladies, cette variété facile de culture présente des fraise sucrée, rouge foncé, en forme de cœurs. Elle produit peu de stolons.

Quelles sont les principales maladies du fraisier ?

La tache pourpre (Diplocarpon earlianum), la tache angulaire (Xanthomonas fragariae), la verticillose (Verticillium albo-atrum), la pourriture noire (Pratylenchus penetrans), l'oïdium (Sphaerotheca macularis f. sp. Fragariae), la pourriture du collet (Phytophtora cactorum) sont les principales maladies des fraisiers.

Quels sont les bienfaits des fraises sur la santé ?

Peu calorique, riche en fibres, en vitamine C, en potassium, manganèse et en antioxydants, la fraise est un concentré de bienfaits pour la santé.

Très riche en eau (90g pour 150g de fraises), la fraise contribue à l'hydratation du corps, elle contient aussi beaucoup de fibres qui favorisent le transit intestinal.

Les antioxydants permettent de prévenir l'attaque des radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire. Ainsi, la fraise aide à prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers grâce à sa teneur en flavonoïdes.

La fraise contient de la vitamine C source d’énergie et qui aide au bon fonctionnement du système immunitaire. Les fameuses envies de fraises des femmes enceintes peuvent être justifiées par sa teneur en vitamine B9 essentielle au développement de l'enfant durant la grossesse.

Avec seulement 30 kcal/100 g, les fraises au naturel peuvent tout à fait entrer dans le cadre d'une régime hypocalorique.

Quels sont les principaux parasites des fraisiers ?

Les limaces qui s'attaquent directement aux fraises et les nématodes (Pratylenchus spp. meloidogyne hapla) qui discrètement provoquent des lésions sur les racines, sont les principaux parasites du fraisier.

Lire aussi
Questions fréquentes sur la framboise Questions fréquentes sur la framboise

Fruits rouges mêlant un goût à la fois sucré et acidulé, les framboises sont de petits délices qu'il est facile de cultiver dans un jardin. Vous voulez tout savoir sur les différentes variétés,...

Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus courantes sur...

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici les réponses aux questions...

Questions fréquentes sur la permaculture Questions fréquentes sur la permaculture

Souvent utilisé à tord ou simplement pris pour une technique de jardinage, le terme 'permaculture' reste bien mystérieux pour de nombreuses personnes. Voici donc un éclaircissement bien mérité !

Vos commentairesAjouter un commentaire