Tillandsie violette, Fille de l'air

Tillandsie violette, Fille de l'air, Tillandsia ionantha

Botanique

Nom latin Tillandsia ionantha
Famille Broméliacées
Origine Brésil, Paraguay, Uruguay
Floraison printemps
Couleur des fleurs épi de bractées roses, fleurs violettes
Typeplante épiphyte, plante d'intérieur
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurjusqu'à 15 cm

Planter et cultiver

Rusticité 5°C, plante gélive
Exposition soleil à mi-ombre
Solpas de sol
Acidité acide à neutre
Humidité atmosphère humide
Utilisationen pot de support ou en suspension, attaché à une branche d'arbre, etc...
Plantationen dehors de la période de floraison
Multiplicationrejets, semis
Tailleretirer périodiquement les feuilles mortes
Sensibilité la pourriture
Tillandsie violette, Fille de l'air, Tillandsia ionantha
» Proposer une photo

Tillandsia ionantha est une plante appartenant à la famille des Broméliacées. C’est une petite espèce Xérophyte et épiphyte, dite fille de l’air, une bromélie atmosphérique qui vit aux côtés de cactacées en Amérique centrale. Son adaptation morphologique lui permet de survivre hors —sol en milieu très sec. La tillandsie violette vit accrochée aux branches des bosquets clairsemés semi-arides, au sud et sud-est mexicain. Tillandsia ionantha est courant en culture, c’est l’une des espèces qui supportent le mieux la sécheresse atmosphérique d’une serre ou d’une pièce avec chauffage central.

Description de Tillandsia ionantha

Cette bromélie est de petit développement, les feuilles sont longues de 3 à 5 cm, denses et effilées. Leurs bases engainantes sont rassemblées presque en pseudo-bulbe autour d’une courte tige, lui donnant une adorable forme de tulipe. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles de cellulose argentées, capables de capturer l’humidité de l’air, alors absorbée par l’épiderme.

Lorsque la tillandsie violette est suffisamment exposée au soleil, l’extrémité de ses feuilles se colore de rouge. L’inflorescence courte émerge à peine de la rosette de feuille, seules les longues fleurs violet vif apparaissent, pistil et étamines dépassent hors du calice tubulaire.

Tillandsia ionantha produit volontiers de multiples rejets.

Plusieurs sous-espèces sont proposées en tant que cultivars, d’origine géographique différente

  • Tillandsia ionantha ‘Noisette’ ou ‘Paenut’ est très petit et aux feuilles bien rouges, particulièrement résistant à la sécheresse.
  • Tillandsia ionantha ‘Rubra ‘rosit lors de la floraison
  • Tillandsia ionantha ‘Silver’, provient du Nicaragua, il est plus argenté
  • Tillandsia ionantha var stricta est plus allongé

Cultiver et maintenir Tillandsia ionantha

La tillandsie violette se cultive sans sol, posée ou accrochée, en suspension ou fixée sur une branche ou de l’écorce, à l’aide de liens, d’agrafes ou de fil de fer, le temps pour la plante de produire ses propres racines fixatrices. Si la plante bouge, elle n’arrivera pas à se fixer naturellement sur le support.

Tillandsia ionantha demande une forte luminosité et doit être proche de la fenêtre : elle doit bénéficier d’au moins un peu de soleil direct. Elle accepte une température comprise entre 6 et 35 °C, et apprécie volontiers d’être sortie dehors durant la belle saison, installé pour l’été dans les branches d’un arbre.

Les arrosages sont faits par brumisation à l’eau de pluie, 2 à 3 fois par semaine en été, ou 1 fois par semaine en hiver. Cette plante supporte bien mieux la sécheresse que l’humidité. Elle pourrit si ses écailles de cellulose restent gorgées d’eau trop longtemps. L’atmosphère autour de Tillandsia ionantha doit être aérée, afin qu’il sèche en quelques heures et redevienne blanchâtre après chaque arrosage.

Une à deux fois par mois au printemps et en été, l’eau vaporisée est enrichie d’un engrais liquide équilibré et peu dosé (NPK, 5/5/5).

Multiplier Tillandsia ionantha

  • Les rejets, lorsqu’ils sont déjà de bonne taille, peuvent être séparés de la plante mère en prenant soin de bien prendre la base de la plante, pour ne pas abimer le bourgeon de croissance.

  • Le semis est délicat. Les graines perdent très rapidement leur pouvoir germinatif, et doivent être semées sans attendre, à la limite encore un peu verte. Elles germent à la chaleur dans une atmosphère humide, mais aérée.

Espèces et variétés de Tillandsia

350 espèces de vivaces persistantes

  • Tillandsia argentea, presque sphérique
  • Tillandsia caulescens, de culture aisée
  • Tillandsia lindelii aux grandes bractées imbriquées rose vif
  • Tillandsia usneoïdes, les cheveux d’ange
  • Tillandsia baileyi, fille de l’air de type bulbeux
  • Tillandsia bulbosa, xérophyte bulbeuse
  • Tillandsia filifera, une plante épiphyte xérophyte ébouriffée
  • Tillandsia tricolor, aux feuilles rougeoyantes
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Les tillandsia ou filles de l'air Les tillandsia ou filles de l'air

Alain KERN de la pépinière KARNIVORES nous présente les Tillandsias Les Tillandsias sont des plantes de la famille des broméliacées. Elles sont épiphytes, elles se fixent sur des végétaux, des...

La violette des alpes La violette des alpes

Nathalie ADAM de la pépinière LA BULBERAIE nous présente la violette des Alpes La violette des Alpes : un petit cyclamen montagnard La violette des Alpes  est un cyclamen qui pousse à l'état...

Un jardin légèrement en pente Un jardin légèrement en pente

Une demande de Mme Bauer en Alsace Nous avons un terrain de largeur 20 x 30 m longueur environ,très légèrement en pente. Comment l'aménager (murets, escaliers ? point d'eau ?...) pour donner...

Un carré de jardin Un carré de jardin

Une demande de Patrice BASSEZ J'ai un carré de jardin de 3.5*4.5m à aménager mais je ne sait quoi y mettre. Ce carré est relativement ombragé et il y a un moulin de 2m de hauteur en plein centre....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Betty Van Haelewijck
    Ben si c'est Betty! Ah Ah! on ne peut rien vous cacher....et vous qui êtes-vous? Superbe petite plante. je viens d'en acheter une et me posai la question de l'emplacement. la terrasse? oui je pense il y fait claire et le soleil ne tape pas en direct. Bonsoir.
    Répondre à Betty Van Haelewijck
    Le 27/06/2012 à 21:35