Tulipe des bois, Tulipe sauvage

Tulipa sylvestris, la tulipe sauvage, se distingue des lourdes tulipes hollandaises : ses fleurs inclinées sont fines et gracieuses. Cette tulipe botanique, surprenante, originale et précoce, sera capable de se naturaliser au jardin. C’est l’une de nos 10 tulipes indigènes de France.

Tulipe des bois, Tulipe sauvage, Tulipa sylvestris

Botanique

N. scientifique Tulipa sylvestris
Famille Liliacées
Origine Europe, Asie centrale et ouest, Afrique du Nord
Floraison mars, avril
Fleurs jaune vif
Typebulbe printanier
Végétationherbacée
Feuillage caduc
Hauteur35 à 45 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -27 °C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Soltolérant, assez drainant
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal à sec
Utilisationmassif, potée, fleur coupée
Plantationfin août, septembre, octobre
Multiplicationsemis, séparation des bulbilles
Tulipe des bois, Tulipe sauvage, Tulipa sylvestris

Tulipa sylvestris, la tulipe sauvage ou tulipe des bois, est une petite tulipe botanique appartenant à la famille des Liliacées. Elle est largement distribuée en Europe du Sud, Europe centrale, Asie ouest et même jusqu’en Afrique du Nord. C’est l’une de nos 10 espèces de tulipes indigènes. Tulipa sylvestris est aussi une plante messicole, qui accompagne les cultures, malheureusement très malmenée par les pratiques culturales modernes et agressives. Elle est parfois encore présente, ou revient heureusement dans quelques champs de vignes cultivés de manière plus écologique dans le sud-ouest.

Tulipa sylvestris est l’une de ces petites tulipes botaniques que l’on peut dénicher sur le marché du bulbe en septembre : un petit trésor de gaîté !

Description de la tulipe sauvage ?

Tulipa sylvestris produit un petit bulbe d’environ 2 cm de diamètre, presque rond, protégé d’une tunique sombre. Elle développe courant mars 2 ou 3 feuilles lancéolées à très allongées, large de 2, 5 cm et longues jusqu’à plus de 35 cm, au limbe vert soutenu et glabre.

La fleur, unique ou par deux, se perche sur une haute tige de 40/45 cm. Son bouton floral est pointu. Gracieusement inclinée vers le bas en col de cygne lorsqu’elle est en bouton ou commence à s’épanouir, elle se redresse et s’ouvre en étoile sous les rayons du soleil. Chez cette tulipe, les sépales sont un peu plus étroits que les pétales ; ils ont une tendance à s’incurver vers l’arrière, avant que les pétales ne se séparent. Ouverte, la fleur est large de 8 à 12 cm, d’un jaune très lumineux.

Cette tulipe sauvage a donc des fleurs de forme originale, elle est élancée, fine, mais grande en hauteur comme en taille de fleur. Sa large distribution lui prête une certaine variabilité. Les clones multipliés en horticulture auront tendance à faire de grandes fleurs et à se reproduire plus facilement par stolons. Souvent, Tulipa sylvestris est agréablement parfumée.

Nos tulipes sauvages autochtones sont sous statut de protection :

Tulipa sylvestris subsp. australis, la tulipe méridionale, est présente dans le sud et le sud-est (Savoie).

Tulipa sylvestris subsp. sylvestris est celle qui pousse plutôt l’est de la France

Comment cultiver la tulipe sauvage ?

Bien que parfois appelé tulipe des bois, Tulipa sylvestris est une tulipe qui ne fleurira abondamment que sous le soleil printanier, et de préférence avec un sol qui surchauffe et qui sèche en été.

Elle demande un sol drainant, légèrement acide à basique, assez tolérante sur sa nature. Elle est rustique jusqu’à -27 °C. Par contre, elle disparaîtra si ses bulbes sont installés à proximité d’un arrosage automatique.

Les bulbes de Tulipa sylvestris sont introduits au jardin de fin à août à octobre. Étant précoces, ces tulipes sauvages supporteront mal d’être plantées plus tard. Les petits bulbes sont enterrés à 15/20 cm de profondeur, en groupe, espacés de 5 cm, ou plus écartés parmi d’autres plantes. Dans une terre meuble qui chauffe bien en été, elles auront tendance à se multiplier, capables dans les meilleures conditions de se répartir uniformément à travers tout un parterre.

Les jardiniers qui veulent maîtriser complètement son développement préféreront l’installer dans une potée profonde ou une auge

Comment multiplier Tulipa sylvestris ?

Le semis est assez facile, mais cette tulipe botanique est longue à se développer et peut demander jusqu’à 5 ans avant d’être capable de fleurir.

Les formes stolonifères se multiplient grâce aux bulbilles, qui peuvent être déplacées dès que les feuilles sont sèches (en mai/juin). Elles sont souvent enfoncées profondément dans la terre (plus de 20 cm).

Espèces et variétés de Tulipa

De nombreuses espèces cultivées et hybridées depuis plusieurs siècles

  • Tulipa kaufmanniana, la tulipe nénuphar
  • Tulipa turkestanica, aux multiples petites fleurs blanches
  • Tulipa clusiana, la tulipe de Lécluse
  • Tulipa bakeri, une espèce vigoureuse
  • Tulipa du groupe greiggi, basses et précoces également
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Tulipe des bois, Tulipe sauvage, Tulipa sylvestris Tulipe des bois, Tulipe sauvage, Tulipa sylvestris

Tulipa sylvestris, la tulipe sauvage, se distingue des lourdes tulipes hollandaises : ses fleurs inclinées sont fines et gracieuses. Cette tulipe botanique, surprenante, originale et précoce, sera...

Tulipe de l'écluse, Tulipe de Perse, Tulipe radis, Tulipa clusiana Tulipe de l'écluse, Tulipe de Perse, Tulipe radis, Tulipa clusiana

Tulipa clusiana, la tulipe de Perse, est une délicieuse petite tulipe botanique appartenant à la famille des Liliacées. Tulipa clusiana fait partie de la flore française, on peut la rencontrer[...]

Tulipe nénuphar, Tulipe de Kaufmann, Tulipa kaufmanniana Tulipe nénuphar, Tulipe de Kaufmann, Tulipa kaufmanniana

Tulipa kaufmanniana, la tulipe nénuphar, ou encore la tulipe de kaufman est une plante bulbeuse de la famille des Liliacées. La tulipe nénuphar botanique est originaire des massifs montagneux...

Tulipe de Crète, Tulipa saxatilis Tulipe de Crète, Tulipa saxatilis

Tulipa saxatilis, la tulipe de Crète est une plante vivace à bulbe de la famille des Liliacées. Distribuée sur les iles du sud de la mer Egée, cette très jolie[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire