Accueillir la biodiversité en décembre

L'hiver s'installe au jardin, le couvrant de givre et même parfois de neige. De nombreux petits animaux sont entrés dans leur période de repos, bien protégés dans leurs abris, d'autres n'ont pas cette chance ! Aidons-les !

Décembre, paillez les massifs, une riche faune s'y installera
Décembre, paillez les massifs, une riche faune s'y installera

Accueillez

  • Remplissez des petites coupelles d'eau tiède pour que les oiseaux puissent s'y abreuver. Renouvelez l'eau deux fois par jour surtout si elle est gelée.

  • Si le gel et la neige couvrent le jardin, les oiseaux peuvent être aidés dans leur quête de nourriture et d'eau. Seulement dans ce cas, il sera possible de les nourrir avec des boules toute-prêtes du commerce ou avec un mélange que vous leur aurez concocté. Graines, petits fruits secs, céréales... Chaque espèce à ses préférences, apprenez à les déterminer !

Installez

  • Continuer les aménagements au jardin pour attirer le plus d'animaux et d'espèces végétales possible.

  • Il est temps de redessiner les plates-bandes, de penser un nouveau massif fait de plantes mellifères, d'envisager la construction d'une rocaille pour y planter des végétaux attirant les insectes pollinisateurs et les auxiliaires du jardinier.

  • Construisez un poulailler, vous profiterez de bons œufs frais et vos poules (uniquement sous votre surveillance) pourront être libérées pour vous aider à lutter contre certains parasites du jardin de manière naturelle. Lorsque vous travaillez le sol, elles seront les premières à trouver les larves de hannetons, les courtilières ou les nématodes.

Plantez

  • Hors période de gel, plantez des arbres à racines nues. Privilégiez les espèces à fleurs comme le robinier, le tilleul, l'aulne glutineux, le cerisier, le pommier, l'érable champêtre, le marronnier, le châtaignier pour nourrir les abeilles.

  • Plantez un noisetier pour attirer les insectes pollinisateurs et faire profiter les rongeurs des noisettes.

  • Continuez les plantations d'arbustes de haies composées s'il ne gèle pas. Ils offrent le gîte et le couvert à de nombreuses espèces animales. Encore une fois, préférez les variétés florifères et qui produisent des baies pour les oiseaux, parmi eux, pensez au pyracantha, au fusain d'Europe, à la symphorine, au mahonia, et bien sûr au callicarpa aux magnifiques 'perles' mauves.

Protégez

  • Protégez le sol du potager avec une épaisse couche de paillage organique (fumier, BRF, paille, feuilles mortes broyées...). Cela évitera le lessivage des nutriments ainsi que l'érosion due aux conditions climatiques hivernales. Le paillage en se décomposant apportera des éléments fertilisants au sol.

Taillez

  • Taillez à ras les engrais verts comme la moutarde et la phacélie et enfouissez-les dans le sol. Les micro-organismes auront tout l'hiver pour transformer cette matière organique en humus fertile.

Lire aussi
Accueillir la biodiversité en septembre Accueillir la biodiversité en septembre

Abeilles, bourdons, papillons, hérissons, coccinelles sont les auxiliaires du jardinier. Préserver la biodiversité permet de mieux les accueillir dans nos jardins.

Accueillir la biodiversite en juillet Accueillir la biodiversite en juillet

Abeilles, bourdons, papillons, hérissons, coccinelles comptent parmi les auxiliaires du jardinier. Préserver la biodiversité permet de mieux les accueillir dans nos jardins.

Accueillir la biodiversité en mars Accueillir la biodiversité en mars

Le mois de mars marque le retour tant attendu du printemps. Les sens sont en éveil chez le jardinier toujours prêt à accueillir la biodiversité.

Accueillir la biodiversité en juin Accueillir la biodiversité en juin

La biodiversité au jardin a une importance cruciale. Insectes pollinisateurs, auxiliaires du jardinier, oiseaux, petits mammifères ont tous leur place dans l'équilibre de cet écosystème.

Vos commentairesAjouter un commentaire