Les cactus épiphytes, des splendeurs aux fleurs spectaculaires

Souvent très florifères et spectaculaires, les cactus épiphytes méritent d'être plus connus du grand public. Faciles à cultiver, ces splendeurs de la nature, se parent de fleurs pouvant atteindre jusqu'à 25 cm de diamètre avec des coloris éblouissants ! Laissez-vous tenter !

Cactus Epiphyllum aux spectaculaires fleurs rouges
Cactus Epiphyllum aux spectaculaires fleurs rouges

Qu'est-ce-qu'un cactus épiphyte ?

Dans l'imaginaire collectif, un cactus doit forcément être sphérique ou en colonne, couvert d'aiguillons plus ou moins acérés, et pousser uniquement en plein soleil dans le sol des déserts chauds.

Les cactus épiphytes prouvent le contraire ! Portant de longues tiges ne présentant que très rarement des aiguillons, ils poussent hors-sol, à l'ombre des grands arbres des forêts tropicales d'Amérique centrale et du Mexique.

Ces cactus n'ont pas besoin d'être implantés dans le sol pour pousser car ils sont épiphytes, c'est à dire qu'ils se développent sur des branches d’arbres auxquelles ils s'accrochent grâce à leurs racines aériennes. Certains d'entre-eux sont également lithophytes, c'est à dire qu'ils vivent accrochés à des roches.

Ces cactus n'ont donc pas besoin d'être plantés dans le sol pour croître avec vigueur puisque les tiges peuvent allègrement atteindre 2 à 3 m de longueur pour un étalement conséquent !

Il existe une vingtaine d'espèces de cactus épiphytes et de nombreux cultivars et hybrides entre les espèces et variétés.

Quelles sont les espèces de cactus épiphytes les plus connues ?

  • Le Schlumbergera ou 'cactus de Noël' est sans doute le plus connu des cactus épiphytes puisqu'on le trouve fréquemment en jardineries couvert de fleurs blanches, rouges, roses ou orangées durant la période des fêtes.

  • Le Rhipsalidopsis ou 'cactus de Pâques' est souvent confondu par le néophyte avec le Schlumbergera à cause de ses tiges segmentées et de ses fleurs qui lui ressemblent un peu en y regardant de loin. Cette espèce est également facile à se procurer en jardineries.

  • Le genre Epiphyllum, ses hybrides (Epicactus, Phyllocactus) et ses nombreux cultivars réjouissent les collectionneurs par leurs somptueuses fleurs immenses. Les tiges, plutôt plates ou triangulaires, segmentées, peuvent devenir très longues avec le temps. Les épiphyllums botaniques (dont E. hookeri, E. cartagense, E. crenatum) produisent des fleurs blanches et odorantes durant les nuits d'été.

    Les épiphyllums hybrides produisent des fleurs en journée au printemps et en été. Du blanc pur au rouge, en passant par le jaune, le rose et l'orange, ces cultivars se déclinent aussi en floraisons présentant deux ou trois couleurs sur la même fleur comme sur l'incroyable 'Paula Knebel' en camaïeu flashy de rouge, pourpre et rose fuchsia.

  • Le genre Hylocereus est constitué de cactus grimpants très appréciés pour leurs immenses fleurs nocturnes blanches et délicieusement parfumées. Hylocereus undatus présente de longues tiges triangulaires, le spectacle de ses fleurs de grand diamètre laisse place aux délicieux fruit du dragon !

  • Le genre Selenicereus, est lui aussi constitué de cierges grimpants. La reine de la nuit (Selenicereus grandiflorus) offre le spectacle saisissant de ses fleurs énormes (30 cm de diamètre) aux étamines saillantes comme une cascade surgissant de pétales blancs purs entourés d'une couronne de pétales bruns. Le fort parfum entre la tubéreuse et le narcisse, ne fait qu'augmenter le bonheur de ce spectacle.

  • Le genre Rhipsalis est plus discret sur tous les points ! Les tiges étroites souvent arrondies produisent des fleurs insignifiantes mais de jolies baies rondes qui semblent posées sur les tiges comme autant de gouttes d'eau. Ce cactus souvent nommé 'Cactus gui' en référence à ses baies blanches ou 'Cactus corail' pour ses tiges rondes et segmentées est assez fréquent en jardineries car il constitue un petit sujet graphique (en rapport aux autres cactus épiphytes) idéal en suspension.

Comment cultiver les cactus épiphytes ?

Pour partir sur de bonnes bases rappelons-nous l'origine tropicale de ces cactus ; ils poussent dans les forêts ombragées où une ambiance chaude et humide règne en maître. Il sera donc nécessaire de recréer ces conditions chez vous !

Pas de soleil direct non plus pour ces cactus, mais une vive lumière qui assurera leur floraison tout comme une période de repos en hiver au frais relatif (pas moins de 12°C).

Il est judicieux de sortir vos plantes dès que les températures sont stabilisées en fin de printemps. Placez-les alors suspendues à de grands arbres, ou posées sur un muret d'où leurs tiges pourront retomber, toujours à l'ombre bien sûr !

Dans les régions du Sud de la France, il est possible de cultiver certains cactus épiphytes en extérieur et à l'abri (angle de mur, patio...) toute l'année. Les Rhipsalis et les certains Hylocereus se prêtent à l'expérience mais attention, si les températures descendent trop, c'est la mort assurée !

Pour ne pas perdre les cactus épiphytes, le mieux est de les conserver à une température comprise entre 12°C la nuit en hiver et 30°C en journée en été, pas plus.

Le rempotage n'est pas nécessaire chaque année. Il sera réalisé dans un substrat de pH acide composé d'écorces de pin broyées, de fibres de coco, de perlite (ou de sable de rivière) et de tourbe.

Un mélange de terre de bruyère, de compost et de perlite conviendra également.

N'oubliez pas que le contenant devra être percé en son fond et tapissé d'un lit de pouzzolane (ou tout autre matériau drainant) pour éviter l'asphyxie des racines.

L'arrosage doit être régulier durant la belle saison, un arrosage copieux une fois par semaine sera toutefois suffisant en été, cependant ne lésinez pas sur les brumisations d'eau non calcaire s'il fait très chaud !

En hiver, selon la température, l'arrosage peut être réduit à un par mois.

Ajoutez un engrais riche en potasse tous les 15 jours après un arrosage afin de favoriser la floraison au printemps.

Lire aussi
Comment donner de l'engrais au cactus de noël, cactus de pâques ou au cactus orchidée ? Comment donner de l'engrais au cactus de noël, cactus de pâques ou au cactus orchidée ?

Les cactus de Noël et cactus de Pâques, épiphytes tropicaux, ne se cultivent pas comme les autres cactus. Leur fertilisation en engrais minéral ou organique doit être adaptée pour obtenir[...]

Ma collection de cactées épiphytes Ma collection de cactées épiphytes

Michel Combernoux livre ici les secrets d'une passion dévorante pour ces plantes un peu particulières que sont les cactus épiphytes qu'il n'a de cesse de photographier. Poussant dans les zones[...]

Cactus de Noël, Schlumbergera x buckleyi Cactus de Noël, Schlumbergera x buckleyi

Schlumbergera x buckleyi, le cactus de Noël est un cactus horticole, parfaitement adapté à la culture comme plante d'intérieur. Le cactus de Noël est un croisement de 2 cactus épiphytes,[...]

Les plantes épiphytes Les plantes épiphytes

Curieuses plantes qui n'ont pas besoin de terre pour pousser et qui jouent parfois les filles de l'air, les plantes épiphytes n'ont pas fini de nous étonner !

Vos commentairesAjouter un commentaire