Faut-il enfouir ou étaler son compost ?

Un compost en tas installé dans un coin du jardin
Un compost en tas installé dans un coin du jardin

Composter ses déchets végétaux et ménagers permet de les recycler tout en apportant des nutriments et en améliorerant la structure du sol. Mais est-il préférable d’enfouir ou d'étaler le compost en surface ? Voilà une question qui mérite que l'on s'y penche.

Intérêts du compost

Le compostage des déchets ménagers ou végétaux, s'il est effectué dans les règles de l'art permet d'obtenir un bel humus noir, fertile et aéré qui servira de fertilisant naturel et gratuit pour vos plantes, aussi bien au jardin qu'en potées.

Il a pour mérite d'améliorer le sol et de favoriser la vie des micro-organismes et des vers de terre présents dans le substrat de culture, mais aussi d'en apporter de nouveaux et de multiplier la population déjà présente. En terre pauvre, il apporte des nutriments et structure le sol ; En terre lourde, il permet l’agglomération des fines particules, allège le sol et le rend plus perméable. On dit souvent de mélanger du sable à une terre argileuse mais l'on oublie de rajouter que sans compost, le mélange ne sera pas très efficace.

Faut-il enfouir ou étaler le compost ?

Dans les guides de jardinage, on préconise souvent d'enfouir le compost dans le sol. Ce terme implique de le recouvrir d'une bonne couche de terre, ce qui n'est pas forcément aussi bénéfique que l'on pourrait le croire.

En effet, à partir d'une certaine profondeur la faune et les micro-organismes sont bien moins nombreux et actifs, l'oxygène est bien plus rare et c'est pourtant lui qui permet la transformation de la matière organique en humus par le biais des bactéries et des champignons.

Partant de ces constatations, il est donc bien plus logique d'étaler le compost directement sur le sol et de le griffer simplement avec un croc pour lui faire pénétrer les premiers centimètres en surface. La pédofaune pourra ainsi faire son minutieux travail en présence d'oxygène, pour un maximum d'efficacité.

Comment étaler son compost ?

  • Désherbez manuellement la terre puis griffez-la avec un croc pour la rendre plus réceptive aux nutriments et aux divers éléments vivants du compost.

  • Étalez une couche d'au moins 5 cm de compost bien mûr au pied de vos plantes.

  • Paillez avec des feuilles mortes, des résidus de tonte ou du BRF pour préserver l'humidité du sol, limiter le développement d'herbes indésirables et former une couche protectrice pour la pédofaune.

Alternative

Il existe une manière d'apporter encore plus de nutriments au sols et de conserver le carbone brûlé lors du processus de compostage. Il s'agit d'étaler directement les matières organiques non transformées aux pieds des végétaux puis de les recouvrir d'un paillage classique. Ainsi les composés les plus faciles à consommer pour les cloportes, colemboles, vers de terre et micro-organismes seront à leur disposition et le carbone sera consommé sur place par cette pédofaune qui le transformera dans les meilleures conditions.

Lire aussi
Comment faire du bon compost ? Comment faire du bon compost ?

Recycler ses déchets ménagers est un geste pour un jardinage durable et apporte au sol de la matière organique nécessaire aux végétaux, mais comment faire un bon compost ? Le compost est le...

Le thé de compost Le thé de compost

Le thé de compost est un liquide qui regorge de bien des merveilles pour nos plantes. Quelles sont ses propriétés ? Comment le fabriquer et l'utiliser ? C'est ce que nous allons éclaircir ensemble....

Compost ou compostage Compost ou compostage

Un bon moyen d'apporter de l'engrais de qualité à votre potager ou à votre jardin d'ornement est de réaliser un compost dans un coin de votre jardin. Le compost apportera l'humus nécessaire au...

Je fais mon compost Je fais mon compost

Le compost constitue un amendement de choix du potager, au jardin d'ornement en passant par les plantes d'intérieur. Facile à réaliser, il demande tout de même un peu de savoir-faire. Presque tout...

Vos commentairesAjouter un commentaire