Des plantes sur mon trottoir

Il est bien tentant d'agrémenter la façade de sa maison donnant sur le trottoir de quelques plantes, mais est-ce vraiment autorisé et comment procéder le cas échéant ? Suivez nos conseils...

Des pavots du plus bel effet en bordure de mur sur le trottoir
Des pavots du plus bel effet en bordure de mur sur le trottoir

Que dit la loi ?

Qu'il s'agisse d'une maison de village ou même citadine implantée directement sur un trottoir, il est logiquement interdit d'investir cet espace public pour y installer des plantations. Cependant, les municipalités sont plutôt conciliantes quant à l'embellissement de la voirie du moment que vos aménagements n'entravent pas le cheminement des passants, n'occasionnent aucune nuisance au voisinage et qu'ils n'engendrent aucun danger.

Certaines villes ou villages encouragent même cette pratique qui contribue au fleurissement de la commune ; mais attention, si la mairie vous demande de retirer vos plantations, vous y serez forcément contraints, autant le savoir avant de se lancer et demander l'autorisation afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Quelques règles à respecter

Pour le bien-être de tous, il est nécessaire de respecter quelques paramètres logiques pour que votre fleurissement se passe dans les meilleures conditions sans entraver la liberté des autres.

  • Ne posez rien sur les équipements publics comme les vannes d'arrivées d'eau ou de gaz, les compteurs etc...

  • Faites en sorte de laisser de la place sur le trottoir pour les passants, en pensant au personnes handicapées en fauteuils roulants mais aussi aux poussettes ; en aucun cas les passants ne devront descendre du trottoir à cause de vos aménagements.

  • Oubliez les plantes dangereuses, toxiques ou épineuses.

  • Fixez bien vos poteries et jardinières pour qu'elles ne tombent pas et ne blessent pas un passant.

  • Évitez les plantes attirant les insectes pollinisateurs comme les abeilles afin de limiter les risques de piqûres.

Comment procéder ?

Plusieurs solutions s'offrent à vous pour fleurir votre bout de trottoir :

  • Utilisez la verticalité pour prendre le moins de place possible sur l'espace public en installant des grimpantes dans des pots carrés bien collés au mur. Choisissez des végétaux qui ne développent pas un tronc trop imposant et préférez les clématites, les bougainvillées, les chèvrefeuilles ou les ipomées aux glycines trop puissantes ou aux rosiers trop piquants.

  • Toujours pour exploiter la verticalité, installez des sachets fleuris, avec des pétunias retombants, des bacopas ou des lobélias. Vous pouvez aussi imiter nos amis britanniques en plaçant bien en hauteur des corbeilles anglaises délicatement fleuries.

  • Si vous n'utilisez pas vos volets, vous pouvez y attacher vos jardinières garnies de pélargoniums lierres ou toute autre composition attrayante pour le regard.

  • Si des interstices de terre existent au pied du mur n'hésitez pas à y semer des plantes comme des mufliers, des alysses, des violas ou même des roses trémières toujours fabuleuses.

Lire aussi
Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter

Peu de jardiniers se lancent dans le semis de leurs plantes annuelles et encore moins dans celui des plantes vivaces. Pourtant le semis de plantes ornementales est une activité à[...]

Les plantes gélives Les plantes gélives

Gérard BOURGES nous parle des plantes gélives comme les agrumes, les lauriers roses, les plantes grasses et de la nécessite de les protéger en hiver.

Les plantes épiphytes Les plantes épiphytes

Curieuses plantes qui n'ont pas besoin de terre pour pousser et qui jouent parfois les filles de l'air, les plantes épiphytes n'ont pas fini de nous étonner !

Les plantes aphrodisiaques Les plantes aphrodisiaques

Depuis des temps immémoriaux, les plantes sont nos alliées pour traiter les troubles les plus divers. La sexualité n'est pas en reste grâce aux pouvoirs des plantes aphrodisiaques qui boostent[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire